Publicité

Visites du vignoble

13 mars 2009

Visites du vignoble

à la cave des hauts de Gironde

Lors de la dernière assemblée générale, la cave des Hauts de Gironde a décidé d’une nouvelle grille de rémunération des apports au sein de laquelle l’état du vignoble à l’approche des vendanges est pris en compte.

L’enjeu de cette nouvelle démarche est de sensibiliser les viticulteurs à la qualité de la vendange produite dans les différentes parcelles de leurs exploitation.

Au début du mois de juillet, un questionnaire a été envoyé à tous les sociétaires afin d’évaluer dans les parcelles, la répartition de la récolte sur les souches, le niveau de rendement, l’importance de la surface foliaire en fonction de la densité de plantation, l’état sanitaire des raisins et de la surface foliaire, l’état de l’entretien des sols et aussi la traçabilité des intrants utilisés au cours du cycle végétatif. Ces documents devront être renvoyés à la cave avant la fin du mois de juillet. A partir de la mi-août, un certain nombre de visites de contrôles sporadiques seront effectuées par une commission d’administrateurs pour en quelque sorte confirmer la validité des démarches de travail établies sur les fiches d’enregistrement. L’introduction de cette nouvelle procédure de travail confirme la volonté du conseil d’administration d’établir des liens plus forts entre la production des raisins et celles des vins.

L’enjeu véritable n’est pas d’imposer des règles de production beaucoup plus contraignantes mais de créer les conditions de dialogues plus approfondies sur l’obtention de raisins plus adaptés aux différentes qualités de vins. Cela contribue au développement économique de la cave et à celle de ses adhérents. Les effets millésimes comme par exemple l’extrême pression de mildiou en 2007 sont des éléments qui seront bien sûr pris en compte par exemple dans l’évaluation de l’état foliaire. La rencontre entre les responsables de la commission et les viticulteurs dans leurs vignes sera aussi l’occasion d’échanger des informations d’une façon directe et de faire un bilan du travail effectué au vignoble.

A lire aussi

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Vidéos d'entreprise, événements, manifestations... Le Paysan Vigneron diversifie ses services et ouvre à tous ses prestations annexes. Grâce à du matériel de prise de vue professionnel incluant un drone, vous pourrez vous mettre en valeur sous un angle inédit. Tous...

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

L'arrêté officiel de la Région Nouvelle-Aquitaine concernant le traitement insecticide contre la flavescence dorée n'a pas encore été publié, mais les deux premières dates sont d'ores et déjà connues ; cela commence dès le 13 juin. Il est à rappeler que ce traitement...

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

Selon Eric Andrieu, député européen, la Commission européenne est largement insatisfaite du Plan Stratégique National de la France (PSN) proposée par la France pour la mise en oeuvre de la nouvelle PAC à partir de 2023, et l'invite à revoir sa copie. L’actuel Ministre...

error: Ce contenu est protégé