Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

12 juin 2024

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant sur sa qualité de pulvérisation, a été conforté dans ses choix après le passage de notre conseiller machinisme Fabien Tessier ce mardi 4 juin.

Dans un premier temps, des tests statiques sont réalisés : débit de l’appareil et de la pression d’utilisation, vitesse d’avancement, débit de l’afficheur (DPAE), du régime PDF, de la vitesse du flux d’air au niveau du feuillage et de l’homogénéité au niveau de chaque sortie sont vérifiés.

Ensuite, des essais dynamiques sont effectués à la vigne : analyse de la qualité de pulvérisation à l’aide de papiers hydrosensibles et de colorant sur un récepteur blanc. D’un côté du pulvé, on teste les pratiques actuelles du viticulteur et de l’autre, on se permet quelques modifications.
Dans ce cas, les buses Albuz ATR lilas 80° ont été comparées avec des buses Lechler IDK vert olive (anti-dérive) ayant un débit identique à pression équivalente. En effet, si vous n’utilisez pas de produits à ZNT 5m et que vous souhaitez réduire la distance et éviter la dérive, vous vous devez d’utiliser des buses anti-dérive.

Pose des papiers hydrosensibles pour caractériser la qualité de la pulvérisation et notamment la pénétration de la bouillie à l’intérieure de la végétation

Dans les deux cas, la protection est de qualité.
N’oubliez pas que votre appareil est homologué pour réduire la dérive et, de fait, également les ZNT, si et seulement si, il est équipé de buses anti-dérive (liste des matériels publiée par la DGAL). Ces différents tests ont pour vocation de concilier performance environnementale et qualité de protection.

Contact : Fabien TESSIER 06 89 10 19 45

Laetitia CAILLAUD CIA 1779
Conseillère en viticulture – Ingénieure réseau DEPHY Ecophyto

A lire aussi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Le projet du groupe est le maintien de la réduction significative des intrants phytosanitaires, fongicides et insecticides, d’au moins 50% par rapport à la référence et l’arrêt total du désherbage chimique, tout en maintenant la productivité. Cette viticulture...

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

error: Ce contenu est protégé