VINITECH au coeur de l’innovation et des mutations technologiques

3 décembre 2018

Les 20, 21 et 22 novembre, 850 exposants vont animer la 21e édition de Vinitech-Sifel dont l’ambition est d’être totalement en phase avec les mutations engagées et les défis technologiques, environnementaux et économiques de la filière viti-vinicole. Les 65 000 m² de surfaces d’exposition seront à la fois une vitrine de l’innovation mondiale, un carrefour d’échanges, un lieu d’information, de réflexion et un pôle d’affaires.

 

Les organisateurs ont conçu la manifestation pour les professionnels en privilégiant un concept de découverte de l’offre de produits et de services par le biais d’espaces thématiques et de parcours de visite très cohérents.

            Tout ce qui fait l’actualité des filières vitivinicole à l’échelle française et internationale, sera réuni au Parc des Expositions de Bordeaux avec 1 200 marques représentées et réparties en 4 Pôles d’activités, le POLE TECHNIQUES CULTURALES (21 500 m² soit 34 % du salon), le POLE EQUIPEMENTS DE CAVES ET DE CHAIS (24 000 m² soit 38 %) le POLE EMBOUTEILLAGE ET CONDITIONNEMENT (13 500 m2 soit 22 %) et le POLE SERVICES (4 000 m² soit 6 %).

 

            Depuis 40 ans, l’innovation constitue l’ADN de Vinitech-Sifel. C’est la vitrine des dernières avancées des constructeurs et l’initiateur des solutions novatrices. Le salon est au cœur de la dynamique des changements des filières et nourrit leur capacité à s’adapter aux changements. Le Pôle Rencontre et Innovation de cette 21e édition incarne pleinement cette éthique de recherche de remise en cause permanente des filières et de créativité. Ce vaste espace sera dédié à la présentation des 21èmes Trophées de l’Innovation Vinitech-Sifel, au concours Wilaaw destiné aux designers d’étiquettes de vins et spiritueux, au Concours International Wine in Box (CIWIB), à l’Espace Start-up, et accueillera le Colloque Vinipack.

 

            Vinitech-Sifel constitue un pôle privilégié de rencontres, d’échanges et de débats pour tous les acteurs des filières. Au sein du Pôle Rencontre et Innovation, 65 conférences et forums dont certaines proposées en traduction simultanée. Tous les grands sujets d’actualité des filières et les thématiques transversales du secteur viti-vinicole y seront abordés avec un état d’esprit permanent d’innovation. De nombreux forums développeront le sujet crucial des pratiques viticoles agro-environnementales. On y parlera des pratiques alternatives, de la robotisation, de l’imagerie, des variétés résistantes, de la conduite d’entreprise…… . Dans ce domaine le salon a l’ambition d’être une plateforme pluraliste d’échanges accessible à tout type de visiteur, quelle que soit la taille de son exploitation et quels que soient le types de productions. La micropropriété comme la grosse PME doivent y trouver les avancées destinées à améliorer leur quotidien.

 

            L’équipe de La Revue Le Paysan Vigneron sera aussi présente sur le salon avec un stand (hall 1, allée A Stand 2 101), dédié à l’échange et au dialogue avec ses lecteurs. Vous êtes invité à venir nous rencontrer et à participer à un grand jeu-concours doté de lots attractifs. Deux rendez-vous d’information sont aussi organisés en partenariat avec des experts. Le premier, le 20 novembre à 14 h 30 concerna le procédé Weeding-Tech, une pratique alternative au désherbage chimique et le second, le  21 décembre à 10 h 45 sera dédié à la présentation des résultats du test 2 018 de 9 tracteurs viticoles d’une puissance de 90 à 100 CV. Le programme détaillé de  ces deux événements est présenté en page 14 et sur notre site Internet.

La promotion des enjeux viticole d’avenir,

 

            La priorité des priorités de l’édition 2018

 

            Vinitech-Sifel 2018 mobilise un vivier de solutions d’avenir au service de la technicité, de la compétitivité, économique et de la performance environnementale des producteurs. Ces nouveaux défis se sont déjà traduits par  une évolution de certaines  pratiques pour s’adapter aux attentes sociétales. Le développement des tunnels de pulvérisation confinés, le retour en force de l’entretien mécanique des sols, la gestion du devenir des effluents viticoles et vinicoles, représentent déjà des évolutions importantes qui sont sûrement les prémices d’innovations encore plus profondes. L’un des nouveaux challenges sera d’arriver à concilier  les enjeux de viticulture durable  et la maîtrise de la productivité. De nouveaux acteurs investissent dans cette voie d’avenir en développant le biocontrôle,  la robotique, les sélections de cépages résistants, …. .

            Le comité des expositions considère que l’une des missions prioritaires du salon Vinitech est de promouvoir les enjeux viticoles d’avenir. La  21ème édition des trophées de l’innovation s’inscrit résolument dans cette dynamique d’avenir en récompensant es acteurs qui font preuve de forces novatrices et créatives.  Les entreprises primées bénéficient de la reconnaissance de l’ensemble de la profession et d’un tremplin commercial et marketing d’envergure. Leur mise en valeur au sein du salon et leur promotion dans  la presse assurent un relais efficace auprès des visiteurs et des investisseurs.

 

 Un 21èmes TROPHEES DE  L’INNOVATION   toujours avant-gardiste

 

            Le 6 septembre, le jury d’experts des Trophées de l’Innovation Vinitech-Sifel réuni à Bordeaux, a décerné son  Palmarès 2018  qui révèle encore une fois de véritables innovations. 16 prix ont été décernés parmi une soixantaine de dossiers en lice : Un  Prix Spécial du Jury, 6 Trophées d’Argent,  9 Trophées de Bronze et  14 Citations.

            La sélection du Palmarès des 21èmes Trophées de l’Innovation a été réalisée par le Comité scientifique et technique de Vinitech-Sifel. Co-présidée cette année par Christophe RIOU, directeur adjoint de l’IFV et Pierre GAILLARD, directeur d’Invenio, cette instance a réuni un jury pluridisciplinaire d’experts reconnus par la profession, des enseignants-chercheurs, des ingénieurs d’instituts techniques, des ingénieurs de Chambres d’agriculture, des représentants des filières, etc. Parmi ces spécialistes figurent également des experts suisses, italiens et espagnols.

 

             Le jury s’est  référé à une grille de critères précis et pondérés ; l’originalité, l’intérêt pour l’utilisateur, l’intérêt technique et économique, l’impact environnemental, la sécurité pour l’utilisateur ou encore l’ergonomie sont ainsi examinés avec soin. Chaque dossier est soumis à l’évaluation de plusieurs experts sous la direction d’un expert référent. Pour rendre son verdict, le jury dispose de deux mois et demi durant lesquels chaque membre procède à de nombreuses vérifications : visites de l’entreprise candidate, tests du matériel, consultations d’experts ressource, etc.

 

     L’engagement fort dans la viticulture durable

 

 Les Trophées confirment l’engagement des filières pour une agriculture et une viticulture durable dans un contexte marqué par la responsabilité environnementale et sociale des entreprises. Il ya un accroissement de la diversité des entreprises engagées sur les nouveaux enjeux sociétaux et environnementaux. Elles sont de toutes tailles (petites, moyennes ou grandes) et de tous secteurs. A l’international, le Jury a distingué six sociétés innovantes : Intranox (Espagne), Braun Maschinenbau (Allemagne), Lindner (Autriche), Mollificio Bortolussi SRL (Italie), Raytec Vision SPA (Italie) et Vinventions SA (Belgique). Une dynamique novatrice et un foisonnement des idées est présente dans tous les secteurs d’activité (les pratiques agricoles, les techniques culturales et les systèmes de production).

            Ce palmarès 2018 illustre la prise en compte du double enjeu de la transition écologique et de la transition numérique ; il couronne des percées significatives ou une intensification de la R&D autour de quatre axes prioritaires :

                        – La réduction de l’impact environnemental et la réduction des doses de produits phytosanitaires

La protection contre les risques d’exposition et la santé utilisateurs et riverains

-L’agriculture de précision : pilotage, robotique, systèmes connectés et intelligents à toutes les étapes de la fabrication

– Les innovations d’usage, de praticité et d’ergonomie.

 

Le Prix Spécial du Jury

 

PiiX : La Technologie d’injection directe de la société DiiMOTION :

 

Cette jeune PME a développé un  bloc d’injection directe de produits phytosanitaires qui s’adapte sur  les pulvérisateurs existants. La particularité de l’équipement réside dans sa capacité à  Le PIIX  est un système d’injection directe des produits phytosanitaires dans le circuit des pulvérisateurs. La cuve principale ne contient plus que de l’eau et les produits liquides ou solides sont dans les cuves du PIIX. Ceci permet d’optimiser l’utilisation des produits phytosanitaires, de réduire au minimum la quantité d’effluents générés et de réduire l’exposition des opérateurs. Ce système d’injection directe ouvre des perspectives intéressantes en termes de pulvérisation de précision car il permet d’ injecter de manière indifférente des produits liquides et des poudres avec un temps de réactivité court . L’équipement est adapté au nouveaux concept de modulation de la dose à l’échelle intra-parcellaire. 2 à 5 Produits différents peuvent-être injectés de manière simultanée.

 

  • Contact : DiiMOTION 64360 LACOMMANDE Monsieur Xavier CASSASSOLLES – 07 82 89 82 76 – x.cassassolles@diimotion.com

     

    Les  Trophées d’Argent

     

    Exapta : le nouvel d’ outil d’aide À LA PLANIFICATION DES TRAVAUX VITICOELS  de la société ERTUS :

     

EXAPTA est un logiciel (OAD) permettant d’assister le viticulteur dans la planification des travaux viticoles, et tout particulièrement au niveau de la mise en oeuvre dles traitements phytosanitaires. Aujourd’hui, compte tenu du nombre de paramètres à prendre en compte pour caler la date d’un traitement (et notamment les délais de réentrée), le viticulteur est bien souvent conduit à prendre sa décision de façon simple et sans réelle analyse. Le logiciel prend en entrée les données sur les stades phénologiques, le matériel disponible, la liste des produits phytosanitaires, la pression parasitaire maladies, ainsi que le parcellaire. La modélisation fournit en sortie au viticulteur une proposition de planification stratégique de son calendrier de traitement.

 Cet outil peut permettre à l’utilisateur d’optimiser l’utilisation de son matériel. Cela contribue à la réduction  des doses de produits phytosanitaires utilisées grâce à un meilleur positionnement des traitements. Elle correspond à un véritable besoin des ’exploitations de grandes surfaces confrontées à ds problèmes d’organisation des travaux manuels et mécaniques dans certaines périodes.

– Contact : ERTUS GROUP33000 BORDEAUXMadame Coralie SCHWARTZ05 56 00 89 00c.schwartz@process2wine.com

DSES WIRELESS : Le dispositif supplémentaire de sécurité  pour les sécateurs électriques INFACO

 

L’objectif de la société Infaco est d’être en capacité de fournir un sécateur qui ne coupe plus le corps humain.  Le nouveau dispositif « wireless » compatible avec les deux dernières générations de sécateurs, est basé sur la création d’une boucle conductrice entre la gâchette du sécateur (organe de commande donc choix stratégique pour la sécurité du dispositif) et le corps de l’utilisateur. Afin de distinguer le corps humain des autres éléments présent dans l’environnement du tailleur (bois sec, bois humide, fil et piquet galva, sol…), il a été choisi de se référer à la mesure capacitive (principe du tactile sur les écrans), permettant une meilleure rapidité d’exécution du frein moteur d’urgence que la mesure de fréquence. Le kit « wireless » se compose d’une carte électronique, de la gâchette conductrice, et de deux gants conducteurs optionnels différents : celui destiné à la main de maintien du sécateur et celui destiné à la main opposée. En effet, le contact avec le corps humain (conducteur) déclenche le dispositif. Le gant pour la main tenant le sécateur est conducteur uniquement sur l’index (doigt habituellement utilisé pour l’appui sur la gâchette) et le majeur. Le gant pour la main opposée est entièrement composé d’un tissu extérieur totalement conducteur (fibres d’inox associés aux fibres textiles). Les gants seront disponibles de la taille 7 à 11 et seront à la fois disponibles en version gaucher et version droitier, sachant que le gant de maintien du sécateur n’est pas le même que celui qui est main opposée.

– Contact : INFACO SA81140 CAHUZAC SUR VEREMadame Karine BEUCHER 05 63 33 91 49electrocoup@infaco.fr

ALIEN : Le système robotisé du tri des déchets de la vendange de la société CITF

 

La société Charentaise CITF propose un système innovant de tri de la vendange : le procédé ALIEN. L’entreprise a développé un véritable robot d’élimination des déchets, feuilles, pétioles, fragments divers, qui fonctionne de manière parfaitement autonome. La technologie de cet équipement fonctionne à partir  d’un procédé de tri optique et d’un module d’extraction des éléments d’extraction doté de bras robotisés équipés de buses aspirantes. L’équipement se positionne en général après un érafloir au moment de la phase  de transfert de la vendange. La machine est composée d’un convoyeur, d’un bloc vision de reconnaissance optique des déchets à éliminer et de deux robots équipés de becs aspirants.  Ce dernier module a la capacité d’effectuer quatre mouvements par seconde. Les essais ont permis débits annoncés sont de l’ordre de 2 à 8 tonnes par heure. Le système Alien est la première application de la robotique en cave pour une meilleure gestion de la qualité de la vendange.

Contact : CITF16170 SAINT CYBARDEAUXMadame Lisa REBEYROL 05 45 63 05 96 – contact@citf-group.com

 

OresteO : Le système écologique de gestion de cave automatisé de la société Intranox

 

OresteO est un système de récupération, de stockage et de valorisation technique du CO2 issu de la fermentation. Ce système, adaptable à tous types de contenants, peut se connecter à plusieurs cuves gérées indépendamment par un seul panneau de contrôle.

Lors des fermentations alcooliques, le CO2 est récupéré automatiquement en haut des cuves puis est stocké sous pression dans une cuve dédiée. Le gaz stocké peut alors être réutilisé à la demande lors d’autres étapes de la vinification. Le CO2 stocké peut ainsi être injecté par le bas des cuves lors de différentes étapes de la vinification et de l’élevage : l’inertage des cuves, le décompactage du marc pour mieux gérer l’extraction, la réalisation des remontages, l’homogénéisation des cuves ou le bâtonnage des lies lors de l’élevage des vins blancs. Ce procédé permet de s’affranchir de tâches manuelles pénibles et chronophages, tout en réduisant les intrants et en diminuant l’impact environnemental via la valorisation du CO2 comme élément utile de production. Le système permet aussi de réduire l’exposition du personnel au risque CO2 dans les caves.

Contact : INTRANOX SL26006 LOGRONO – EspagneMonsieur Stephane DUBOS 0034 941 27 02 48 intranox@intranox.com

LAMOUROUX SAS

 

E2 : La solution innovante d’amélioration de l’efficacité énergétique des chais de la société Lamouroux

 

E2 est une solution globale de gestion de l’énergie spécifiquement développée par LAMOUROUX pour les chais viti-vinicoles. Il s’agit d’une suite logicielle ayant pour objectif de maîtriser les consommations d’énergie et d’eau dans les chais. Pour cela, les données de capteurs sont recueillies afin de contrôler sur le plan énergétique les processus en cours dans les bâtiments. Le logiciel assure l’acquisition des données, leur affichage (tableau de bord) et propose des règles de décisions (modulables) afin d’adopter en temps réel des réglages optimisés, destinés à améliorer E2   nécessite donc à la base un ensemble de capteurs installés, dans le chai et sur les équipements, pour mesurer l’énergie consommée et d’actionneurs pour enclencher les meilleurs réglages adaptés à la situation de travail en cours et synchroniser les équipements entre eux. C’est un « Outil intelligent d’efficacité énergétique au service de la vinification » qui peut être utile pour répondre aux exigences de la norme ISO 50001 (Système de management de l’énergie) et aux objectifs de réduction de l’impact environnemental et de maîtrise du cout de production. Ce logiciel, interfaçable avec les autres solutions LAMOUROUX (Lavilog, Lambox, …) qu’il complète, est en cours de finalisation. Plusieurs modules sont déjà en essai dans plusieurs chais. La commercialisation est prévue pour début 2019.

– Contact :LAMOUROUX SAS33750 BEYCHAC ET CAILLAUMadame Emeline HARPIN 05 57 80 89 00 lamouroux@lamouroux.com

Les trophées de Bronze

 

 VPA : Le système de guidage des outils de travail du sol de la société  Braun

 

La société Braun a développé un système de guidage directement montés sur les outils interceps afin de faciliter considérablement la conduite des matériels.  Le procédé VPA se focalise sur le guidage des outils dans le rang, contrairement aux systèmes basés sur le GPS qui se focalisent sur le guidage (ou l’autoguidage) du tracteur. Les ont démontré l’avantage de cet accessoire en toute situation. La vitesse de travail est améliorée car le système réagit aux erreurs de trajectoire du chauffeur. Cela permet aussi de faire passer les outils au plus près des pieds de vigne. L’équipement dispose de commandes gauche et droite  indépendantes .

Contact : BRAUN MASCHINENBAU GmbH76829 LANDAURoman KARL + 49 (0) 63 41 / 9 50 55 00info@braun-maschinenbau.de

KARNOTT : le Compteur connecté de suivi des interventions agricoles de la société Connect Agri

         Karnott est un compteur connecté qui permet de suivre les outils de travail d’une exploitation agricole et de savoir où ils sont et s’ils sont ou ont été en activité. il est totalement autonome, et ne nécessite aucune connexion avec le tracteur. Il intègre un GPS, un module de transfert de données GSM et une batterie donnant une autonomie de plusieurs mois.Les algorithmes développés permettent de donner une information fiable des surfaces travaillées (à la fois en termes de surface et également en termes de cartographies à partir du serveur web de l’entreprise), et des temps de travaux. Ce boîtier est versatile, il peut être utilisé pendant une période sur un outil, puis sur un autre.

Contact : CONNECT AGRI / KARNOTT59000 LILLEMadame MONSIGNY Amélie 06 89 58 42 38 amelie@karnott.fr

BAKUS : le robot viticole 100% électrique et 100% autonome de la société Vitibot

 

         Bakus est un robot autonome et électrique. Il se présente sous la forme d’un tracteur enjambeur capable de réaliser tous les travaux de la vigne. Il est en mesure de faciliter le travail du viticulteur et de l’éloigner des danger s  qu’il peuvent occasionner (l’application des produits phytosanitaires et les risques de retournement). L’équipement doté de 4 roues motrices et directrices est capable de pivoter sur lui-même en bout de rang. « Il dispose de suffisamment de puissance pour travailler dans des coteaux de 45%. ». L’autonomie de travail annoncée est de 10h pour un temps de charge de 2h. Ce robot n’est pas guidé par GPS, il se repère et analyse son environnement via 7 caméras TOF (de l’anglais Time Of Flight).Un capteur solaire est simplement là pour alimenter la partie électronique embarquée.

Contact : VITIBOT51100 REIMS FranceMonsieur BOXHO Bernard 33 03 26 48 69 62 contact@vitibot.fr

Delta Evolution 2 : Le nouvel égrappoir de la société Vaslin-Bucher

 

         La société Bucher Vaslin propose un nouveau concept d’éraflage optimisé et de tri de la vendange encore plus respectueux des cépages les plus fragiles. La principale  nouveauté de cet équipement porte sur une mise en mouvement de la vendange progressive entre la trémie et les doigts d’égrappage. La trémie d’alimentation asymétrique assure une mise en mouvement dans le même sens de rotation que la cage et l’arbre. La vendange est par la suite mise en rotation par les déflecteurs positionnés en entrée de cage. La fonction d’éraflage s’effectue en ajustant la force de séparation par le réglage de la vitesse de la cage et de l’arbre. La vendange éraflée est par la suite nettoyée sur une de table de tri à rouleaux. Cet équipement est simple de mise en œuvre de nettoyage et d’entretien et sa consommation en énergie est faible.

Contact : BUCHER VASLIN49290 CHALONNES SUR LOIREMonsieur LEGRIX DE LA SALLE Bernard02 41 74 50 50 commercial@buchervaslin.com

Le Cryoflex 4 tubes : la thermo-frigopompe  multi-fonctions de la société Chalvignac-Process-Thermique

 

La société Chalvignac a développé une nouvelle thermofrigopompe multifonction à partir de 2 échangeurs coaxiaux. C’est véritablement un équipement novateur en raison de sa polyvalence et de ses performances. Le Cryoflex 4 tubes  permet un refroidissement et un réchauffement en simultané ou indépendamment de différents produits, comme de la vendange, les mouts chargés, les vins….  . Le matériel est réellement  très polyvalent car il permet d’intervenir en même temps au niveau des opérations pré fermentaires, des contrôles des fermentations, en refroidissement ou en réchauffage …. . D’un point technologique sa conception permet de réaliser de réelles économies d’énergies car la  la chaleur produite est récupérée en temps réel.

Contact : CHALVIGNAC PROCESS THERMIQUES17520 JARNAC-CHAMPAGNEMonsieur FLAMAND Olivier 05 16 48 90 01 – o.flamand@chalvignac.com

HEKINOX : Le Robinet de prise d’échantillon de la société D-Innovation

 

         Hekinox est un robinet de prise d’échantillon conçu spécifiquement pour le secteur vinicole.  il est composé de 2 parties : une embase restant sur la cuve et un kit de prise d’échantillon. Sa particularité est aussi de s’adapter sur toutes les cuves en place. L’ensemble permet de prendre des échantillons sur des produits contenants des parties solides (vins en cours de fermentation), sans que le robinet ne se bouche, avec d’excellentes conditions opératoires (maitrise de l’hygiène, oxygénation…). Ce système est innovant et répond à une véritable problématique dans un secteur (cuverie) où les innovations sont peu fréquentes.

Contact : D-INNOVATION33750 BEYCHAC ET CAILLAUMadame LARROUS Justine 06 66 26 94 73 – contact@d-innovation.fr

Le Bacchimeter :  Le capteur connecté de mesure direct de la quantité d’anthocyanes de la société Force A

 

         Bacchimeter est un capteur portable développé par la société Force-A. Il permet de mesurer le potentiel anthocyanique des raisins en utilisant le principe d’indices issus de la fluorimétrie. Cette technologie utilise les capacités de fluorescence de la chlorophylle lorsqu’elle est éclairée par des faisceaux de lumière verte et rouge. Bacchimeter est un capteur de petite taille (18cm) et de faible poids (700g) que l’utilisateur déplace facilement dans les parcelles. La mesure s’effectue au vignoble en appliquant des flashs sur les grappes.  L’outil permet de réaliser  ainsi un grand nombre d’échantillonnages dans les parcelles. Les données sont lisibles directement sur l’outil et synthétisées sur une application mobile et une plate-forme web pour une visualisation allant jusqu’à la cartographie parcellaire.

Contact : FORCE A91893 ORSAY CEDEX Monsieur GOUGIS Paul 06 59 92 69 47 – paul.gougis@force-a.fr

La Barrique Eclat Hydro Céramique : Le nouveau concept de bousinage de la société Vinea

 

         Les Barriques éclat Hydro céramique sont issues d’un nouveau processus de fabrication des barriques qui  remplace le traditionnel procédé de brulage. Le principe est  d’utiliser un procédé consistant en une imprégnation d’eau vivifiée sous forme de vapeur de la coque de la barrique préalablement à une cuisson à cœur par céramique. Le procédé  est intéressant sur le plan environnemental par la réduction de l’utilisation d’eau et de production de CO2 . Il permet de piloter la combustion intérieure des douelles avec progressivité et maîtrise. Le développement de barriques à partir de cette technologie permet de proposer une nouvelle palette en élevage au niveau de la qualité des tanins et des profils aromatiques.  L’intensité, la conduite des chauffes sont gérées avec un spectre efficacité  beaucoup plus large gràce à ce nouveau principe decombustion.

Contact : VINEA SAS17501 SAINT GERMAIN DE LUSIGNANMadame CHAPUZET VARRON Anouck 05 46 48 50 98 anouck@tonnellerie-vinea.fr

Wine Donut : Le ballon gonfable de gestion des espaces vides de la société Wine & Tools

 

         La société WINE & TOOLS distribue pour le sud-ouest de la France le Wine Donut, un système  inventé et mis au point par la société VINIFAIR. Le Wine Donut est un système de « ballon gonflable » qui s’ insére dans les cuves durant la vinification ou l’élevage pour gérer l’espace de tête et éviter ainsi l’oxydation. En vinification il peut permettre également de maintenir le chapeau de marc en immersion partielle ou complète ce qui permet de le garder humide et favorise ainsi une extraction en douceur. Le procédé est complété par le système « vinireg » qui permet de gérer le gonflage. Ce système  simple et ingénieux a été mis au point par un vigneron. Il est constitué de membranes déjà utilisée depuis longtemps en œnologie (pressoir pneumatique). Ses principaux avantages sont de réduire l’utilisation de gaz neutre, de favoriser des extractions douces et de protéger de l’oxydation les moûts et vins.

– Contact :  WINE & TOOLS33000 BORDEAUXMonsieur PLANCHON Frédéric05 35 54 56 27 frederic.planchon@wine-and-tools.com

 Traclink Pilot : Le procédé de guidage sans connexion aux satellites de la société Lindner

 

 Le système présenté par la société Autrichienne Lindner permet de réaliser un autoguidage du tracteur dans le rang, avec différents modes (centré dans le rang, parallèle au rang gauche ou droit). La particularité de cette technologie est qu’elle fonctionne sans utiliser les systèmes GNSS (GPS, Glonass, Galiléo) et donc sa mise en œuvre ne nécessite pas une cartographie préalable de la parcelle. Le Traclink Pïlot fonctionne en utilisant un système de visée laser qui peut être positionné à différents endroits. Des essais en grandes cultures, en arboriculture et en vignes ont révélé que le système est efficace même à vitesse élevée. La seule limite en matière de vitesse d’avancement est  la gestion de commande de la direction.

Contact : TRAKTORENWERK LINDNER GMBH6250 KUNDL TIROL – AUTRICHEMonsieur FUCHS Alfred – 43 0533874800– Alfred.fuchs@lindner-traktoren.at

 Fixion 2 : Le nouvel Attacheur électrique de la société Pellenc

 

 Le constructeur a conservé le concept original du modèle Fixion 1 et l’a fait profondément évolué. L’appareil est équipé d’une nouvelle technologie avec un moteur électrique de type "Brushless", une carte électronique reconditionnée et un nouveau circuit d’acheminement du lien. L’ensemble de ces évolutions technologiques ont permis d’intégrer une batterie très compacte qui est désormais située dans la poignée de l’attacheur.

Le FIXION 2 offre des performances sensiblement supérieures au modèle précédent en terme de rapidité et de, nombre d’attaches posées. Le constructeur propose 2 types de dévidoir. Le premier, solidaire de l’attacheur, offre l’avantage de ne pas avoir à gérer la tension du lien de liage. Cette configuration bien qu’intéressante présente aussi des limites, une augmentation du poids porté en bout de bras et une autonomie limitée à 450 attaches. La seconde version est portée à la ceinture. Le dévidoir reçoit une bobine plus importante qui offre une autonomie de 1500 attaches.

La nouvelle batterie ultra-compacte assure une autonomie de 9 h de travail. Des utilisateurs au cours de l’hiver dernier ont confirmé cette donnée.

Enfin, le constructeur a travaillé sur l’ergonomie de l’appareil en intégrant un revêtement technique au niveau de la poigné. Le cheminement du lien est plus direct (limitant les risques de bourrage). Le capot supérieur est solidaire de l’attacheur, il suffit de le faire pivoter vers l’avant pour effectuer la maintenance de la tête de liage.

Contact :  PELLENC SAS84120 PERTUIS 04 90 09 47 00 Monsieur PLOUZEAU Jean-Michel jm.plouzeau@pellenc.com

Les Frutteto CVT S et les Spire S VRT : Les tracteurs fruitiers à variation continue de Same-Deutz-France

 

 Le groupe SDF présente une évolution de ses gammes de tracteurs Same Frutteto et Lamborghini Spire S VRT. Ces modèles vignes disposent des évolutions technologiques développées par le groupe pour les  tracteurs de grandes cultures. Les viticulteurs vont pouvoir bénéficier de technologies peu ou pas disponibles jusqu’à présent. Le montage en série  d’une boîte d’une boîte à variation continue, d’un circuit hydraulique LS et des bras de suspension Active-Drive représentent des avancées  importantes sur ces tracteurs spécialisés.  Le constructeur a beaucoup travaillé sur le confort de conduite et l’ergonomie intérieure de la cabine. La conception de la cabine avec un plancher plat ainsi que le positionnement du poste de conduite optimisent la vision au travail. L’ensemble des fonctions de commandes sont regroupées au niveau de l’accoudoir droit apportent un véritable confort de conduite.  L’utilisation des nombreux paramètres du tracteur est rendu assez simple grâce à l’intégration d’un séquençage d’opérations. Il est ainsi possible de programmer différentes fonctions afin qu’elles s’enchainent automatiquement par une simple impulsion sur le bouton de commande. La cabine de catégorie 4 bénéficient d’une double filtration poussières et charbon actif et d’un niveau d’étanchéité assurant une bonne protection des chauffeurs lors des traitements. Les performances hydrauliques ont été également encore améliorées par rapport aux gammes précédentes. 

Contact : SAME DEUTZ FAHR France16110 COGNAC Madame

 BOURASSEAU Christelle05 45 36 70 26 christelle.bourasseau@sdfgroup.com

Le Cesare : Le sécateur d’ébourgeonnage de la société Mollificio Bortolussi

 

 Le Cesare est un sécateur doté d’une lame incurvée sur le côté qui facilite l’ébourgeonnage des sarments. Jusqu’à présent, cette tâche était  réalisée avec un sécateur classique dont la conception n’est pas particulièrement adaptée à cette intervention.  Les utilisateurs étaient souvent obligée d’adapter leur geste pour bine réalisé ce travail.  Ce nouveau type de sécateur très spécialisé n’existait pas, ce qui fait une véritable innovation. Il peut être utilisé pour l’ébourgeonnage des porte-greffes, pour le nettoyage des plants en pépinière ou dans le plantier. L’élimination des  bourgeons est facile et la coupe très nette provoque une plaie de taille limitée. Ce produit correspond principalement aux besoins du marché de  la pépinière viticole.

Contact : MOLLIFICIO BORTOLUSSI SRL33080 FIUME VENETO (PN) – Italie  Me Lisa Pradolin – lisa.pradolin@mollificiobortolussi.com– 39 0434 95 90 20

ADL BERTOLASO DIFFUSION

Le BORTOLIN : le groupe monobloc d’encaissage 4 en 1 de la société Bertolaso Diffusion

 

Le groupe  Bortolin est un appareil monobloc d’encaissage automatique  qui effectue quatre opérations en une seule. Il fonctionne grâce à un robot et possède un gabarit compact qui de l’implanter et de le déplacer facilement. L’équipement assure la mise en carton des bouteilles sans aucune interventions manuelles. L’équipement est pleinement opérationnel   et s’avère peu bruyant.

Contact : ADL-BERTOLASO DIFFUSION33320 LE TAILLAN MEDOCMonsieur Serge LIBIS – 05 56 35 39 57adlso@orange.fr

La plateforme Chenox : L’outil d’aide à la décision d’élevage des vins en barriques de la société Chênes-Services

 

 La plateforme CHENOX est un dispositif de suivi de l’oxygène dissous du vin dans les barriques. Il permet également l’enregistrement des opérations effectuées  au cours de l’élevage. Le système est constitué de trois éléments indissociables. Le premier, une pastille mobile est collé sur la barrique  pour mesurer en permanence l’oxygène dissous sans avoir à ouvrir le fût. Le second est un appareil mobile durci qui permet d’enregistrer les informations de suivi oxygène et de transmettre  à une plateforme  de suivi de ces données dans le cloud. La plateforme informatisée permet une traçabilité des barriques, de consulter l’historique du niveau d’O2 de celles-ci et d’enregistrer les opérations œnologiques effectuées afin d’aider l’utilisateur à prendre les meilleures décisions. L’ensemble permet ainsi aux utilisateurs d’acquérir des connaissances sur l’élevage des vins en barriques (sur les aspects oxygène).

Contact : CHENE SERVICES33240 SAINT ANDRE DE CUBZACMonsieur APTISTE Sanda – 05 57 33 00 10sapsite@xtrachene.fr

GAI France : La Machine d’embouteillage MGF, type GAI

 La société Gai France  présente une unité d’embouteillage monobloc MGF pour les grands formats de bouteille (3 à 12 litres). La tireuse est équipée des becs électropneumatiques UNICA, permettant le tirage de vins plats ou pétillants, avec possibilité de cycle de vide, d’injection de gaz neutre, de dégazage (pétillants), pour une maitrise de l’oxygène dissous. La machine est gérée par automate avec écran tactile, facilitant les opérations de changement de format/ produit et les réglages (niveaux, pressions,…). L’ensemble permet un tirage de grands formats de qualité et très polyvalent : hauteur de bouteille de 200 à 700 mm, produits plats ou gazeux. Les cadences pour 3 litres sont de l’ordre de 200 b/h.

Contact : GAI France93340 LE CANNET DES MAURESMonsieur PLANCON Fabrice – 04 94 50 08 40

L’ OenoSm’Art : L’ équipement de thermovinification mobile Pera-Pellenc

 

OenoSm’art est un équipement mobile de traitement de la vendange par flash détente, totale ou partielle, adaptée aux caves de petites et moyenne capacité. L’équipement est capable de traiter 3t/h de vendange en flash détente ou 5t/h en thermo traditionnelle. Son utilisation automatique  est pilotée par un automate ce qui facilite le travail du vinificateur. L’adaptation du procédé de Flash détente pour une utilisation mobile constitue une nouveauté intéressante et permet de répondre aux attentes de « petites » et « moyennes » structures de production. Il peut être également utilisé par les prestataires de services afin de traiter des petits volumes de vendange.

Contact : PERA – PELLENC SA34510 FLORENSACMonsieur COTTENCEAU Stéphane- 04 67 77 01 21- s.cottenceau@pera.fr

DIONYSOS : le système de tri optique de la vendange de la société Raytec Vision SPA

 

         La société RAYTEC Vision propose Dyonisos, un nouveau système de tri optique de la vendange. Il repose sur un convoyeur à bande rapide, associé à un système de vision innovant et à un ou deux dispositifs d’éjection à air comprimés. Le système de vision s’appuie sur des caméras visibles et infra-rouge associées à 8 flashs opérant chacun dans une longueur d’onde spécifique. Le logiciel contrôle la couleur, la transparence, la chlorophylle, la forme et la taille des objets défilant sur le convoyeur. Le système décide ainsi si chaque objet est une baie mure, une baie sur maturée, ou un déchet (tige, feuille, animal, morceau de verre ou de plastique…). Lorsqu’il est équipé de deux dispositifs d’éjection à air comprimé, Dyonisos peut alors trier la vendange en trois catégories, saine, sur maturée et déchet.

Les aspects innovant du matériel sont le système de vision original fondé sur un éclairage multi longueur d’ondes et le double dispositif d’éjection. Les principaux intérêts du système sont de disposer d’une qualité de tri améliorée (qualité des baies sélectionnées et élimination des corps étrangers) et de trier à part un lot de baies non optimales d’un point de vue maturité, mais restant valorisable par une vinification adaptée.

Contact : RAYTEC VISION SPA 43122 PARMA – ITALIE Me CECCACCI Sara sara.ceccacci@raytecvision.com – + 34 0521 303 427

Le Cuvon de transfert de vendange motorisé de la société Serap-Industries

 

Le fabricant SERAP INDUSTRIES propose un cuvon motorisé qui permet d’accueillir le raisin en sortie de ligne de réception, de le déplacer jusqu’à la cuve de vinification puis de le transférer par gravité dans la cuve.

Grâce à la motorisation, le déplacement du raisin s’effectue sans effort, quelle que soit la distance à parcourir dans le cuvier. La conception du châssis permet de placer le cuvon sans difficulté au-dessus du chapeau de cuve. La forme conique excentrée du cuvon et la présence d’une vanne guillotine pneumatique facilitent l’écoulement du raisin. Il s’agit d’un outil simple d’utilisation grâce à un timon de commandes épuré et à une transmission wifi. Le cuvon est rendu maniable grâce à la présence de 2 roues directionnelles et à leur conception (leur diamètre et le matériau de la bande de roulement). Le matériel peut être adapté aux besoins de de chaque situation : la taille, let diamètre du cuvon,  la hauteur de châssis et sa vitesse d’avancement.

Contact : SERAP INDUSTRIES53120 GORRONMadame GENDRON Caroline serap-industries@groupeserap.com 02 43 08 27 82

Le DENSIBAIE : le dispositif de tri et/ou de séparation des baies de la société Socma Sas

 

         La société Socma propose un équipement de tri densimétrique pour de la vendange égrappée . Le principe est  d’accueillir les baies dans un bain de liquide qui par son niveau de densité, sépare la vendange en deux lots distincts. Ce nouvel outil permet de réaliser un tri qualitatif, il est constitué d’un bac étanche contenant le liquide à une densité réglée par l’utilisateur et d’un système de palettes ajourées acheminant la matière en flottaison (baies moins mûres) vers une sortie spécifique. La vendange mûre coule et acheminée vers une autre sortie.

Contact : SOCMA – STE OCCITANE DE MAINTENANCE11100 NARBONNE – Madame SOURES Sandrine – 04 68 41 50 30 – sandrine@socma.info

SüBR Flor : Le bouchon biodégradable de la société Viventions SA

 

Il s’agit d’un bouchon liège micro-aggloméré produit par extrusion, sans utilisation de colle epolyuréthane. Cet additif est  remplacé par un liant à base de dérivés du sucre, qui autorise de nouvelles voies de valorisation après débouchage et rend ce bouchon complètement biodégradable.  Il présente aussi un faible taux de TCA résiduel  garanti <0.5ng/L en raison de la sélection des lièges et du procédé d’extrusion (heat, shear and degassing technology). Le faible taux de transfert d’oxygène du bouchon autorise une utilisation sur des vins haut de gamme à longue capacité de gardel. Disponible dans un premier temps pour vin tranquille, la production pour vins effervescent devrait arriver en 2019.

-Contact : VINVENTIONSB-4890     THIMISTER-CLERMONT – BelgiqueMadame THOMAS Caroline – 0032 87 30 63 96 – c.thomas@nomacorc.be

Le  Delta Densilys :   Le Trieur densimétrique de la société Bucher Vaslin

Le trieur de vendange Delta-Densilys est adapté à toutes les natures de vendange  manuelle ou machine. Son principe est  d’éliminer les déchets par un tri densimétrique dans  un liquide. Le système mis au point depuis quelques années permet d’éliminer  les fractions flottantes s tels que les feuilles, les morceaux de rafles, les pétioles mais aussi les insectes, les verjus, les pépins, les peaux, les raisins secs, les millerandés… avec un dispositif continu d’évacuation.  Le débit varie entre  4 à 6 T/h selon le niveau de séparation souhaité.

Contact : BUCHER VASLIN 49290 CHALONNES SUR LOIREMonsieur LEGRIX DE LA SALLE Bernard – 02 41 74 50 50 – commercial@buchervaslin.com

 

 

 

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé