Dossier ORECO : Stages de dégustation

18 février 2015

Organisme de formation agréé, ORECO dispense depuis des lustres des stages de dégustation, par l’intermédiaire des courtiers de la région délimitée, aujourd’hui Jean-François Robert et Patrick Béguin, hier les Audemard, Lamoureux, Ragnaud, Ollier… Se sont ainsi formées à leurs contacts des cohortes de personnes, de tous horizons et poursuivant de multiples but

ORECO – Les chiffres clés de l’exercice 2013-2014
l Volume entreposé au 30-06-2014 : 702 667 hl AP
l Nombre de lots : 8 827
l Nombre de déposants propriétaires de lots : 1 447
l Nombre de récépissés-warrants retranscrits : 305
l Capacité de stockage : 1,1 million d’hl vol. (79,5 % en fûts, 20,5 % en tonneaux)
l Chiffre d’affaires : 20 950 000 €
l Valeur assurée : 1 milliard d’€

p18.jpgORECO est née en 1932 et si les stages de dégustation n’ont peut-être pas démarré à cette date, ils existent depuis très longtemps. Pour tout dire, les stages ORECO font partie des piliers du Cognac ; une véritable institution. Pour qui a besoin ou simplement envie de découvrir, se familiariser à la dégustation des eaux-de-vie, il s’agit d’un passage obligé. Jusqu’à une quinzaine d’années, les cours de dégustation étaient délivrés à titre gracieux. Et puis ORECO a souhaité rationaliser un peu les choses. La société a donc sollicité son agrément en tant qu’organisme de formation, ce qui permet aux stagiaires de profiter de prises en charge par leurs OPCA (Organismes paritaires collecteurs agréés), au titre de la formation professionnelle : en agriculture, le FAFSEA pour les salariés, VIVEA pour les exploitants non salariés.

Chaque année, ORECO propose deux sta-ges : un stage court, positionné en début de distillation et un stage plus long, en mai-juin.

Le stage « Dégustation des eaux-de-vie nouvelles – objectif qualité », d’une durée de 15 heures, envisage les défauts de la distillation, aide à repérer les crus, les qualités. A l’origine, il était conçu pour que les viticulteurs bouilleurs de cru apportent leurs échantillons et les soumettent à la dégustation.

Le stage « Certificat d’aptitude à la dégustation des eaux-de-vie », d’une durée de 28 heures, reprend le contenu précédent mais en y ajoutant la partie vieil-lissement, avec une ouverture sur la tonnellerie, la fabrication des fûts, les différentes phases d’extraction… La formation se termine par une visite des chais ORECO.

L’un et l’autre stages sont « tous publics », les débutants acceptés et plus encore.

Dans les deux formats, les séances ont lieu deux fois par semaine, le mardi et le jeudi. Elles durent 2,5 h ou 3 h, se déroulent généralement le matin sauf à dédoubler les séances en présence de nombreux stagiaires. En général, Jean-François Ro-bert anime la première session tandis que les deux courtiers (Patrick Béguin et J.-F. Robert) conduisent en binôme la formation suivante.

Stage « Certificat d’aptitude à la dégustation des eaux-de-vie » : du 12 mai
2015 au 16 juin 2015 (5 semaines) : 389,20 € TTC.

l Stage « Dégustation des eaux-de-vie nouvelles » : du 1er décembre 2015 au
15 décembre 2015 : 283,50 € TTC.

Renseignements/contact :
Françoise Guillaume – ORECO
Tél. 05 45 35 13 83

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé