Un rendez-vous Vigne réussi pour Syntéane

10 février 2009

La coopérative Syntéane avait organisé au lycée viticole Le Renaudin à Jonzac, le
6 septembre, une journée viticole où plus de 200 viticulteurs étaient présents. A l’issue d’une campagne viticole assez difficile sur le plan de la protection du vignoble, l’équipe technique de la coopérative avait décidé de présenter un certain nombre d’essais sous la forme de petits ateliers regroupant une vingtaine de personnes.

rdv_vigne.jpgLa démarche propice au dialogue et aux échanges a séduit le public et de nombreux échanges ont eu lieu avec les différents intervenants. L’implantation depuis plusieurs années par le service expérimentation de Syntéane sur le site du vignoble du Renaudin de divers essais de protection du vignoble et d’entretien des sols constitue une plate-forme technique riche d’enseignement.

 

Des essais sur la protection du vignoble et l’entretien des sols

Au cours de cet après-midi de réflexion, les viticulteurs ont pu visiter successivement des essais de stratégies de lutte contre le mildiou ou des résultats de programmes de traitements différents et des approches de positionnement des interventions plus raisonnées à l’aide du modèle Positif. La gestion de l’utilisation des fongicides à base de QOI par rapport à l’apparition des phénomènes de résistances a été abordée en s’appuyant sur la démarche technique engagée avec la société Biorizon à Bordeaux. Ensuite, différentes approches d’entretien des sols ont été présentées en raison du développement important de l’enherbement ces dernières années et de la forte réduction des gammes d’herbicides. L’implantation de divers types de couvert végétal dans les interlignes est testée sur les sols de Champagne de cette exploitation et de nouvelles modalités d’engazonnement plus complètes vont être implantées dès cet automne. Des essais de programmes de désherbage tenant compte du nouveau contexte réglementaire ont été visités et cela a permis aux viticulteurs de prendre conscience de la nécessaire évolution du raisonnement des applications d’herbicides. Le fait de ne plus disposer de matières actives ayant un effet résiduaire va entraîner une gestion des applications d’herbicides foliaires plus raisonnées par rapport à la flore d’adventices qui se développera dans les parcelles.

En fin d’après-midi, le pulvérisateur du lycée, qui est équipé d’un système d’injection directe de produits, a été présenté après avoir réalisé les deux derniers traitements sur la propriété. La qualité de la pulvérisation était aussi au cœur des préoccupations de cette manifestation vigne puisqu’une démonstration de contrôle statique de pulvérisateur était présentée sous la forme d’un banc d’essais. L’après-midi s’est terminé par une sympathique dégustation de vins de pays charentais dans le chai de mini-vinification du lycée.

c.vlieghe

A lire aussi

Recensement des viticulteurs en difficulté : les premières tendances

Recensement des viticulteurs en difficulté : les premières tendances

Dans le cadre de la cellule de crise viticole mise en place par la Préfète, la Chambre d’Agriculture de la Gironde a réalisé une enquête auprès des viticulteurs du département.  Il s'agissait d'évaluer le nombre de viticulteurs en difficulté et distinguer ceux qui...

Le fascinant cadre légal de l’alcool au Japon

Le fascinant cadre légal de l’alcool au Japon

Naviguant dans le monde des spiritueux, il est normal d'être au fait des lois et réglementations concernant l'alcool qui régissent notre marché, mais aussi notre vie. Que ce soit sa production, sa vente ou sa consommation, un cadre légal strict entoure ce marché.  Par...

Prix, approvisionnements, sobriété : Le point sur le gaz

Prix, approvisionnements, sobriété : Le point sur le gaz

A l'issue d'une année difficile en terme énergétique, GRDF fait le point sur la situation. Les fortes tensions énergétiques sont sources d’inquiétude chez les particuliers, les collectivités mais aussi les entreprises et industriels. Les appels à la sobriété se...

error: Ce contenu est protégé