Publicité

Un Grand Forum Mildiou Le 6 Décembre Prochain à Cognac

14 mars 2009

2007 est sans aucun doute le nouveau millésime de référence en matière de mildiou car jamais l’épidémie n’avait atteint un degré de nuisance aussi élevé et constant dans la durée. Une pression de maladie maximum pendant plus de trois mois, c’est malheureusement « le nouveau record à battre » qui restera gravé dans la mémoire de tous les viticulteurs et les techniciens. Dans un tel contexte, la moindre faille dans la mise en œuvre de la protection représentait une fenêtre grosse_ataque_grappes_opt.jpegexceptionnelle pour assurer le développement de la maladie. Une très grande majorité de parcelles de la région a subi des dégâts sur feuilles et aussi sur grappes qui ont parfois sérieusement amputé le potentiel de production. A l’issue d’une campagne très difficile, un certain nombre d’acquis techniques en matière de raisonnements de la lutte, de choix et d’utilisation de produits de traitements et au niveau de la pulvérisation semblent avoir été quelque peu bousculés. Beaucoup de viticulteurs de notre région manifestent une véritable insatisfaction dont les origines sont diverses. Cela se concrétise souvent par une volonté de remettre en cause leur propre stratégie de travail et leur dialogue avec les fournisseurs et les techniciens. C’est en faisant ce constat à la fin du mois de septembre que les techniciens du SRPV de Cognac et des Chambres d’Agriculture de Charente et de Charente-Maritime ont ressenti le besoin de mettre en place une manifestation d’importance pour établir un dialogue constructif sur la maîtrise globale de la protection contre le mildiou. Le Forum Mildiou qui se tiendra donc le 6 décembre prochain à Cognac, abordera tous les points sensibles de la lutte en 2007, une climatologie très propice à la maladie, l’utilisation et l’efficacité des différents produits de traitements, les phénomènes de résistance, les moyens de raisonnement de la lutte et l’utilisation des pulvérisateurs. Les organisateurs, la section viticole des GDA et des CETA, la Chambre d’Agriculture de Charente, la Chambre d’Agriculture de Charente-Maritime, le SRPV de Cognac et la revue « Le Paysan Vigneron », ont souhaité à la fois répondre aux préoccupations concrètes des viticulteurs après cette terrible année et aussi les aider à construire de façon plus ouverte leur réflexion en matière de protection contre le mildiou. Les participants à cette journée pourront à la fois suivre des interventions techniques précises et ciblées, et assister à des tables rondes associant des techniciens, des viticulteurs, des représentants des firmes phytosanitaires et des constructeurs de pulvérisateurs. Le programme détaillé de cette journée est présenté ci-contre et tous les éléments concernant les inscriptions y sont disponibles.

A lire aussi

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Vidéos d'entreprise, événements, manifestations... Le Paysan Vigneron diversifie ses services et ouvre à tous ses prestations annexes. Grâce à du matériel de prise de vue professionnel incluant un drone, vous pourrez vous mettre en valeur sous un angle inédit. Tous...

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

L'arrêté officiel de la Région Nouvelle-Aquitaine concernant le traitement insecticide contre la flavescence dorée n'a pas encore été publié, mais les deux premières dates sont d'ores et déjà connues ; cela commence dès le 13 juin. Il est à rappeler que ce traitement...

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

Selon Eric Andrieu, député européen, la Commission européenne est largement insatisfaite du Plan Stratégique National de la France (PSN) proposée par la France pour la mise en oeuvre de la nouvelle PAC à partir de 2023, et l'invite à revoir sa copie. L’actuel Ministre...

error: Ce contenu est protégé