Un essai de surgreffage de 3 ha

13 mars 2009

parcelle_surgreffe_opt.jpeg

Vue d’ensemble de la parcelle aussitôt le surgreffage.

La Cave des Hauts de Gironde a engagé un programme de reconversion de surfaces de cépages rouges en Sauvignon blanc par le biais de replantations et de surgreffage. Cette année, un essai de surgreffage sur trois hectares de vignes a été mis en place pour inciter les adhérents à se familiariser avec une pratique peu habituelle dans la région. A la fin du mois de mai, trois parcelles de vignes de Merlot et de Cabernet ont été reconverties en utilisant la technique de surgreffage en écusson Tee Bud.

 

 

Le surgreffage est un moyen de reconversion du vignoble « peu populaire » dans la plupart des régions viticoles françaises alors qu’elle présente l’avantage d’être réactive sur le plan économique. En effet, une parcelle surgreffée en 2007 pourra réglementairement rentrer en production en 2008 avec son nouveau cépage. Le niveau de rendement de cette première récolte sera certes réduit mais dès 2009, la parcelle aura retrouvé ses pleines potentialités.

Le surgreffage en écusson Tee Bud a fait ses preuves

Le manque d’intérêt des viticulteurs français pour le surgreffage est lié au principe (ancien) du surgreffage en fente qui est souvent perçu comme une intervention mutilante. Par ailleurs, la mise en œuvre de cette technique de surgreffage nécessite un savoir-faire pour bien installer le nouveau greffon et mobilise ensuite beaucoup de travail (arrosage, épamprage, attachage) pour obtenir un taux de reprise satisfaisant.

Dans les pays viticoles de l’hémisphère sud, le surgreffage est une pratique beaucoup plus courante qui connaît un véritable développement. L’utilisation de nouvelles techniques de surgreffage aérien en écusson de type T Bud et Chip Bud ont permis de simplifier et de rationaliser ces interventions. Des entreprises se sont même spécialisées dans les travaux de surgreffage en écusson et dans le Midi de la France, des surfaces conséquentes ont été reconverties depuis 20 ans en utilisant la méthode de surgreffage T Bud. L’équipe de techniciens de la Cave des Hauts de Gironde avait pris contact durant l’hiver avec la société Worldwilde Wineyards qui travaille avec une équipe de surgreffeurs professionnels depuis de nombreuses années. Un cahier des charges de travail a été établi pour réaliser un test de surgreffage chez plusieurs viticulteurs.

Trois parcelles pilotes qui vont mobiliser de l’énergie

eric_rousseau_opt.jpeg

M. Eric Rousseau, l’un des trois viticulteurs qui fait un essai de surgreffage.

La démarche a été construite en essayant de mettre en œuvre tous les éléments propices à une bonne reprise des greffons de Sauvignon. Trois viticulteurs, Mme Véronique Estève de Générac, M. Arnaud Courgeaud de Marcillac et M. Eric Rousseau de Marcillac, ont accepté de surgreffer environ 1 ha chacun. L’une des spécificités du greffage en écusson Tee Bud est qu’il s’effectue pendant la première phase du cycle végétatif, juste avant la floraison. Les vignes en place ont été conduites normalement (taillées, pliées, traitées) jusqu’au 20 mai dernier où un nettoyage des troncs a été effectué avec une épampreuse mécanique à lanières. Juste avant le surgreffage, une taille est intervenue sur les souches pour éliminer toute la végétation hormis un rameau qui jouera ultérieurement le rôle de tire-sève. Le surgreffage a été réalisé les 22 et 23 mai par une équipe de surgreffeurs professionnels qui ont posé sur chaque cep un greffon de Sauvignon blanc. La planche photo ci-contre permet de comprendre les différentes phases du surgreffage. Aussitôt, l’intervention effectuée, un arrosage abondant est conseillé afin de stimuler la repousse du greffon. Les fortes pluies du 25 au 28 mai n’ont pas rendu nécessaire cette intervention. Au cours des mois de juin et de juillet, il est conseillé de réaliser un ou plusieurs arrosages (sauf en cas de pluies abondantes) pour stimuler la croissance des nouveaux rameaux. L’entretien des parcelles surgreffées dans les semaines à venir va être important pour éliminer les pampres de Cabernet et de Merlot et surtout attacher avec précaution le nouveau rameau de Sauvignon (et les guider dans les fils de palissage en place).

technique_surgreffage.jpg

A lire aussi

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac organise 4 réunions d’information et une exposition pour présenter la traduction règlementaire du projet de PLUi, autrement dit les règles générales qui s’appliqueront à tout projet de construction, une fois ce futur document en vigueur. La première...

error: Ce contenu est protégé