Traitement à l’eau chaude des plants

1 février 2018

Les Charentais s’équipent

Le traitement à l’eau chaude des porte-greffes, greffons et plants de vigne est une pratique éprouvée pour éradiquer les phytoplasmes de flavescence dorée et du bois noir. Le Syndicat des pépiniéristes viticoles de la région du Cognac et le Conservatoire du vignoble charentais se sont récemment associés au sein d’un GIE pour investir dans un équipement collectif.

Pose de la 1 ère pierre d’un centre régional de traitement à l’eau chaude des plants

La technique est très efficace, mais elle requiert une grande rigueur de mise en oeuvre pour conjuguer efficacité et bon taux de reprise. La première pierre de ce centre régional de traitement à l’eau chaude de la pépinière viticole de la érgion du Cognac a été posée le 15 décembre 2017 sur la commune de Cherves-Richemont, à côté de l’Ampélopole . L’installation, qui pourra traiter jusqu’à 4 millions de plants par an (20 % de la production régionale), devrait être opérationnelle fin 2018.

pepiniere.png

A lire aussi

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

error: Ce contenu est protégé