Stéphane Charbeau, photos hors champ

24 mai 2017

Il y a les photos qu’il montre et qu’il vend, le plus souvent au détour d’une commande et puis celles qui ne rentrent pas dans le cadre. Ce sont ces images que le reporter et photographe Stéphane Charbaud a choisi de dévoiler lors d’une exposition.

Stéphane Charbaud fait partie de cette poignée de spécialistes reconnus des photographies sur le Cognac, ses métiers connexes (tonnellerie, packaging…) ainsi que des paysages et ambiances de Charente, Charente-Maritime. Ses clients se recrutent parmi les maisons de négoce, les marques de Cognac petites ou grandes, les Comités départementaux du tourisme, la Région…Lorsqu’il appuie sur le déclencheur, le photographe répond souvent à une commande, avec ses contraintes, ses attentes, ses codes.

 

Ainsi passe souvent à la trappe toute une série d’images, un peu décalées, un peu hors sujet, un peu trop personnelles parfois, révélant un visage, un geste, une expression. Et il suffit que des questions de diffusion d’images passe par là pour rendre compliquée la diffusion de ces images. Pourtant que de pépites ! Car le photographe professionnel a l’occasion de pénétrer des lieux secrets, souvent interdits au public (ateliers, laboratoires, usines..). Alors, quand la ville de Chateaubernard lui a proposé d’organiser une exposition, il n’a pas hésité longtemps. Il allait ressortir de ses tiroirs ce matériel inexploité décrivant les métiers du Cognac. « Partir de l’humain », tel fut le fil rouge du projet qui se déclina…en noir et blanc, pour l’esthétique mais aussi pour donner une belle cohérence à l’ensemble.

 

Pour l’exposition – qui s’est tenue en fin d’année dernière – il a sélectionné une trentaine de tirages, de 2009 à 2016. Sans aucune mise en scène, souvent prises sur le vif, les images illustrent la chaîne des savoir-faires autour du Cognac : un maltier à côté de Neuville-de-Poitou, un employé de la maison Christophle en Normandie et bien sûr des distillateurs, un conducteur de machine à vendanger, des tonneliers montant un foudre…Ici une lumière qui rentre par le haut, là un cntre-jour, un beau cadrage entre une échelle et un cercle…En tant que professionnel de la photographie, Stéphane Charbaud nourrit son travail de cette approche buissonnière qui met son sens artistique en éveil.

 

Du web design à la photographie

 

Après avoir fait les Beaux-arts, Stéphane Charbeau a créé à Cognac il y a une quinzaine d’années la société N 141, orientée vers le graphisme et le web design. Assez vite, il a développé en parallèle le métier de photographe professionnel. Aujourd’hui, la photographie représente les deux-tiers de son activité. A côté des reportages qu’il est amené à réaliser pour ses clients, il a rajouté une nouvelle corde à son arc en créant une banque d’images : photo-cognac.com. Riche de plus de 3 000 photos, régulièrement enrichie de nouvelles prises de vues, elle offre aux clients de nombreuses possibilités de sélection par thèmes.

 

 

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé