SITEVI 2013 : Une sélection de nouveautés

13 décembre 2013

Un guide technique des cépages résistants

p12-1.jpgRéalisé par le Groupe ICV, ce guide dresse l’état des lieux le plus récent sur les cépages résistants aux maladies cryptogamiques (mildiou, oïdium, botrytis). Premier ouvrage en français sur le sujet, il recense les connaissances actuelles sur la génétique de la vigne, la réglementation et les perspectives d’évolution de l’encépagement.

Ouvrage de vulgarisation destiné aux acteurs de la filière vitivinicole, il leur permet de :

ó connaître les cépages résistants ;
ó comprendre les avantages et limites de leur utilisation ;
ó s’informer sur la mise en œuvre de plantations expérimentales.
En exclusivité dans ce guide :
ó 200 cépages étudiés dans 6 pays d’Europe ;
ó 56 fiches détaillées (généalogie, statut réglementaire, degré de résistance, potentiel œnologique…) ;
ó analyse sensorielle de 60 vins.

Un manchon papier de protection des plants biodégradable

p12-2.jpgBIsODISAC est le seul manchon de protection des jeunes plant(e)s en papier 100 % biodégradable du marché ayant une durée de vie de 3 ans et être multi-hauteurs (de 30 cm à 120 cm).

Il présente des avantages par rapport à ses concurrents en plastique :

ó une vraie biodégradabilité à 100 % sur sa période de vie (en années, pas en siècles !), d’où son image BIO ;
ó pas de brûlure des plants par fort ensoleillement ni d’altération par forte humidité (absorbée en partie par le papier) ;
ó il est compétitif sur le plan économique car en fin de vie, pas de ramassage, pas de stockage, pas de transport en déchèterie (service payant pour les plastiques agricoles, Article L.541-24 du Code de l’Environnement du 1er juillet 2002). Il se détruit sur place par broyage avec les sarments issus de la taille ou mis au sol (biodégradé en 3 semaines).

La société Sodisac est destinée aux domaines viticole ou arboricole (vignes, oliviers, fruitiers, etc.).

Les tuteurs en acier galvanisé Profivi de la société Prifilafroid

p12-3.jpgDes tuteurs en acier galvanisé, légers, facilitant la manutention et ne nécessitant aucun outil spécial.

Leur longévité et leur résistance permettent leur réutilisation.

Deux modèles : profil en U, section 14 x 14 mm, épaisseur de l’acier 0,6 mm et demi-rond, section technique de 20 x12 mm, pour une haute résistance à la torsion et à la flexion, épaisseur de l’acier 0,4 mm.

Hauteur des tuteurs : 1 et 1,20 mètre.

 

 

Un nouveau piquet d’extrémité de rangs : le Profivi de Profilafroid

p12-4.jpgLe kit « piquet de tête » Profivi a pour atouts essentiels la sécurité du viticulteur et le gain de place.

Pour chaque rang de vigne, ce kit permet de supprimer le fil d’amarre. Il facilite le passage des engins agricoles et évite chute et blessure du personnel. Il optimise l’espace au sol et offre le gain potentiel d’un plant supplémentaire par rang de vigne. Facile à installer, il assure une très forte résistance à la tension.

Le kit « piquet de tête » comprend un piquet d’extrémité, une embase, une jambe de force avec son collier de fixation réglable en hauteur. Kit en acier de construction galvanisé au trempé.

 

L’arracheuse hydraulique de vigne de la société Lacruz

p12-5.jpgLa société italienne Lacruz a mis au point une arracheuse hydraulique pour l’élimination des racines des plantations de vignes. Elle est équipée d’un système hydraulique entraîné par deux moteurs qui secouent le terrain, laissant les racines propres à la surface du sol.

 

 

 

La station météo virtuelle AgroClim de la société Promété

Basé sur les modèles statistiques et physiques de modélisation de l’atmosphère, les stations météo virtuelles AgroClim permettent de connaître les conditions climatiques de n’importe quel endroit en Europe. Ainsi, il est possible d’avoir accès aux données historiques (à partir de l’activation du service) et prévisionnelles, heure par heure, 7 jours à l’avance.

Le service de station météo virtuelle donne accès aux informations suivantes : température (°C), pluviométrie (mm), hygrométrie (%), vitesse du vent (km/h). La station météo virtuelle professionnelle donne les mêmes informations plus : température ressentie (°C), probabilité de pluie (%), fraction neigeuse (%), vitesse des rafales de vent (km/h), direction du vent (degrés trigonométriques), radiation solaire (W/m2), couverture nuageuse en basse, moyenne et haute altitude (%), pression barométrique au niveau de la mer (hPa). Il est ainsi possible de disposer d’informations climatiques sur de multiples secteurs, sans investir dans un réseau de stations météo. Les stations météo virtuelles AgroClim ont de nombreux avantages :

ó coût d’investissement 10 fois moins cher qu’une station météo classique ;
ó une mise en place instantanée ;
ó pas d’engagement définitif ;
ó possibilité de mailler un secteur ;
ó évolutivité de votre service (plus ou moins de stations virtuelles chaque année) ;
ó pas de coûts d’installation, d’entretien ou de calibration ;
ó pas de risque de vol ou de dégradation ;
ó une précision quasi équivalente à une station météo classique ;
ó activation possible n’importe où à partir des coordonnées GPS ;
ó compatibilité avec les OAD AgroClim…
Les stations météo virtuelles sont consultables dans l’interface web AgroClim ou peuvent être exportées vers un logiciel métier.

Le modèle OAD Oïdium de la société Promété

L’oïdium de la vigne, causé par le pathogène Erisyphe necator (également appelé Uncinula necator), est l’une des maladies majeures de la vigne. L’oïdium provoque d’importantes pertes de rendement et de qualité. Cette maladie est contrôlée par l’application périodique de fongicides foliaires dont le nombre d’interventions nécessaires peut aller de 4 à 12 en fonction des régions, des années et des cépages. L’OAD Oïdium de la vigne vise donc à proposer une rationalisation des applications préventives d’anti-oïdium et le cas échéant des applications curatives si des symptômes apparaissent. Pour cela, l’OAD Oïdium de la vigne d’AgroClim calcule automatiquement différents indices de risque (risque infectieux primaire, secondaire, cumulé à la campagne ou depuis le dernier traitement) via des informations climatiques, ontologiques, historiques. Les informations climatiques peuvent provenir de stations météo, mais également de stations météo virtuelles ou de prévisions météorologiques.

L’intercep à disque Ecocep de la société CGC Agri

p13-1.jpgL’Ecocep de CGC Agri est un intercep à disque compatible avec tout type de terroir.

Son système hydraulique basse pression lui confère une grande fiabilité, une faible usure des composants et une faible consommation de carburant.

L’utilisation se fait sans palpeur (vitesse de travail élevée) ou avec palpeur pour les plantiers.

La faible résistance à l’effacement permet de respecter le cep et d’avoir une grande efficacité sans le blesser.

La puissance de pénétration frontale permet de travailler sur tous sols, même très durs ou caillouteux.

La brosse piocheuse intercep de la société Naturagriff

p13-2.jpgLa nouvelle brosse métallique Naturagriff est constituée de brosse et de dents de herses rotatives. Le travail des deux outils est couplé.

L’intérêt de ce système est multiple : il permet de travailler les sols durs avec les dents tout en maintenant la possibilité de brosser au plus près des pieds (ceps de vigne), il réduit ainsi le nombre de passages dans les rangs et évite également les lissages des sols.

 

 

Le rouleau Faca intercep Facamatic de la société Boisselet

Facamatic est un roulo Faca interceps. Il est conçu pour la gestion de l’herbe de la bande de plantation en viticulture et arboriculture. Facamatic vient compléter la gamme bio-Matic des outils interceps qui s’adaptent sur le système d’effacement Boisselet : le Servo-Moteur.

Facamatic est un cylindre pourvu de barrettes métalliques. En roulant sur le sol, Facamatic couche les graminées plus ou moins hautes, pince leur tige et en ralentit la pousse. Facamatic est pourvu d’un système de suspension qui lui permet de rester en pression constante sur le sol quel que soit son profil (creux, bosses). Facamatic se fixe sur l’adaptation Decavatic, ce qui lui permet d’avoir un mouvement d’effacement parallèle et non rotatif autour du plant. Ce mouvement d’effacement autour du plant évite l’arrachement de l’herbe. Il doit être utilisé avec un avancement compris entre 3 et 5 km/h.

Facamatic complète la gamme des tondeuses interceps et éviter la tonte qui peut dans certaines conditions favoriser la repousse rapide de l’herbe.

La nouvelle épampreuse électrique EPAv2 d’Infaco

p13-4.jpgContrairement à l’épampreuse Powercoup qui permet de recevoir une tête de scie ou de taille-haie, la nouvelle épampreuse EPAv2 est totalement dédiée au travail d’épamprage.

Dotée d’un variateur de vitesse, plus légère, avec seulement 2 720 g, l’épampreuse EPAv2 peut être utilisée avec la batterie NiMh du sécateur Electrocoup ou avec la nouvelle batterie Li-Ion 500 Wh L810B. L’autonomie, suivant la batterie choisie,permet une utilisation en continu de 4 heures à plus de 8 heures. D’une longueur réglable de 1,40 mà 1,80 m, elle permet d’éviter de se courbertout au long de la journée (plus de 4 000 fois par jour).

Deux types de masselottes sont proposées : en acier pour les pampres les plus récalcitrantes ou caoutchoutées pour les jeunes pampres. Cet outil est une alternative innovante (système breveté) aux solutions actuelles présentes sur le marché de l’épamprage.

Utilisable par tous, sans aucune formation obligatoire, elle augmente la possibilité de rendement tout en diminuant la pénibilité du travail manuel.

La nouvelle génération d’effeuilleuse Pellenc

p14-1.jpgSimple d’utilisation et rapide, la nouvelle génération d’effeuilleuse Pellenc se substitue à un effeuillage manuel. Son principe de fonctionnement est basé sur une turbine qui crée une dépression au travers d’un rouleau perforé, pour happer et éliminer les feuilles superflues à travers deux rouleaux juxtaposés qui tournent en sens inverse.

Cet équipement présente trois innovations majeures : la turbine possède une double aspiration d’air, haute et basse, qui permet d’obtenir un taux d’effeuillage régulier sur l’intégralité de la zone fructifère et de préserver l’intégralité des baies, quel que soit le stade végétatif de la vigne ; un palpeur sur chaque module d’effeuillage s’appuyant délicatement sur le rang permet un suivi constant et efficace du matelas végétal ; le réglage du taux d’effeuillage depuis le poste de conduite permet de s’adapter en temps réel à toutes les conditions de vignes et d’obtenir l’effeuillage voulu.

Pour l’utilisateur, le bénéfice est double : un grand confort d’utilisation grâce au suivi automatique du rang et à la turbine silencieuse ; une sécurité optimale sur route et la facilité des déplacements entre parcelles, du fait de la visibilité offerte par la configuration de la machine et son porte-à-faux réduit.

Cette nouvelle gamme est composée de deux modèles d’effeuilleuses, pour répondre aux besoins de chaque utilisateur : un modèle demi-rang réversible et un modèle Multiviti un rang complet compatible avec les châssis Multiviti Pellenc et le bras multifonction du nouveau porteur Optimum.

Le tunnel de pulvérisation ventilé de la société Agricolmeccanica

p14-2.jpgLe pulvérisateur Drift Recovery Mignon 600 LT est un pulvérisateur à tunnel développé par la société Agricolmeccanica et destiné à travailler dans les vignobles positionnés sur des terrains en contre-pente et en terrasses.

L’avantage principal du pulvérisateur Drift Recovery Mignon 600 LT est le système indépendant des panneaux récupérateurs. Ces derniers fonctionnent automatiquement au moyen de tâteurs électro-hydrauliques positionnés dans leur partie basse. L’ensemble de la structure supérieure des panneaux récupérateurs est oscillante. Grâce à ce système, les panneaux récupérateurs peuvent « suivre » le parcours du terrain et rester en permanence à la verticale de la plante à pulvériser.

La nouvelle gamme de MAV automotrices Pellenc Optimum

p14-3.jpgLa nouvelle gamme de MAV automotrices Pellenc Optimum a été développée avec l’objectif de répondre aux besoins des viticulteurs exigeants, à la recherche d’une machine économique, ergonomique, rentable et performante.

La nouvelle motorisation Perkins TIER IV A associée aux systèmes exclusifs développés par Pellenc permet de réduire la consommation de carburant jusqu’à 43 % et les émissions polluantes de plus de 50 %.

Plusieurs autres innovations majeures ont été mises au point pour la gamme Optimum. Le système de pilotage Easy Tech facilite la conduite et le pupitre tactile Easy Touch rend les commandes intuitives et rapides. La direction révolutionnaire Easy Turn assure un angle de braquage inégalé de 95°, permettant de tourner rang sur rang sans manœuvre. Le monocoupleur hydraulique Easy Connect permet de brancher et débrancher l’ensemble des flexibles hydrauliques très rapidement et sans outil. Les aspirateurs supérieurs, égreneurs et tables de tri sont débrayables depuis la cabine. La commande déportée sur la tête de récolte garantit un entretien et un lavage simples et rapides. L’ensemble de ses systèmes associés aux têtes de récolte de dernière génération assure un gain de productivité de 25 %, avec un même niveau de propreté inégalé de la vendange (de 99,82 %, grâce au nouveau système de tri Selectiv’ Process 2).

Enfin, la gamme Optimum a été développée sur la base d’un porteur multifonction, pouvant être équipé avec tous les outils Multiviti Pellenc ainsi que le pulvérisateur Eole, pour permettre la réalisation de tous les travaux de la vigne avec la meilleure rentabilité.

La table de tri automatisée Delta Rflow de Bucher Vaslin

p14-4.jpgDelta Rflow est un trieur mécanique dont le but est d’enlever les particules indésirables de la vendange égrappée, manuelle ou machine, avec une capacité de traitement pouvant atteindre un débit élevé de 15 t/h. Ce débit jusque-là jamais atteint à ce niveau de qualité de tri correspond au flux de réception d’une majorité des caves particulières et notamment de moyennes et de grosses capacités.

Delta Rflow permet d’éliminer les débris végétaux tels que les feuilles, les morceaux de rafles, les pétioles, les verjus et aussi les pépins, les peaux, les raisins secs, les grains millerandés…

Le procédé est un système de tri combinant l’inertie des objets à l’action d’une lame d’air.

Delta Rflow complète la gamme de trieurs de Bucher Vaslin en se situant entre le trieur à galets Delta Trio et la ligne de tri optique Delta Vistalys d’une extrême précision.

Le nouveau dispositif de tri visionique des baies de Pellenc

p15-1.jpgLa nouvelle Sélectiv’ Process Vision 2 avec son système exclusif de tri visionique permet de réaliser un tri parfait de la vendange pour offrir des vins d’exception. La machine est composée de trois parties assurant chacune une séquence spécifique du processus de tri : la table vibrante égoutte et répartit uniformément la vendange en vue de l’analyse optique ; le convoyeur accélère la vendange, fragmente les agglomérats et stabilise les baies ; la caméra du système Vision filme en temps réel la vendange égrappée sur le convoyeur bleu rainuré, spécialement conçu pour éviter toute perturbation du tri par des ombres, et après analyse instantanée baie par baie, les éléments indésirables sont éliminés par soufflage via un barreau de buses. Le système de tri visionique baie par baie, développé par Pellenc, élimine ainsi tous les éléments non souhaités dans la vendange : déchets verts, corps étrangers, baies en sous-maturité ou en mauvais état sanitaire.

Les bénéfices pour l’utilisateur sont multiples : la qualité du tri est constante heure après heure ; l’utilisation de la machine est très simple et intuitive, grâce à son interface de contrôle tactile qui s’utilise comme une tablette ; le lavage est facile et rapide grâce à l’accessibilité de la machine, à son système de pré-nettoyage intégré et au convoyeur autonettoyant qui permettent un lavage complet en moins de 15 minutes ; enfin, l’entretien est extrêmement simplifié et se résume à deux seuls points de graissage à réaliser chaque semaine. Simple à l’usage et à l’entretien, la nouvelle Sélectiv’ Process Vision 2 offre ainsi le meilleur rapport qualité/prix/débit du marché.

Le pressoir pneumatique sous gaz inerte Europress

Le pressoir pneumatique Europress TCI 52 permet un pressurage sous gaz inerte de façon hermétique. Il est équipé d’une paroi de refroidissement. La p15-2.jpgrotation du tambour s’effectue par l’intermédiaire d’un moteur d’entraînement avec variateur de fréquence. Un bac de réception du moût coulissant facilite l’accès et un meilleur nettoyage.

Le pressoir comprend un programme pour stopper l’utilisation du gaz inerte et ainsi continuer avec un pressurage normal.

 

 

Les systèmes de suivi de fermentation IF01 et IF02 de la société Maselli Misure

p15-3.jpgL’IF01 a été conçu pour assurer le monitorage des procédés de fermentation pour les vins rouges et blancs. Dans une solution en fermentation, en relevant la variation de l’nD il est possible de calculer avec précision la variation de l’alcool et des sucres qui ont produit cette variation. L’unité est insérée directement dans la cuve et mesure les différents paramètres en temps réel. Elle est raccordée par une connexion RS485 à un récepteur dans lequel sont élaborées les courbes de fermentation permettant de les interpréter immédiatement.
Le système permet de relever toute anomalie éventuelle (arrêt des fermentations…) et d’envoyer les alarmes correspondantes. Également sur valeurs de seuils, il peut piloter les interventions (remontages…).

L’IF02 se compose d’une unité réfractométrique RP-60 et d’un récepteur FM-01. II a été conçu pour assurer le suivi des procédés de fermentation pour les vins rouges et blancs. Dans une solution en fermentation, en relevant la variation de l’nD il est possible de calculer avec précision la variation de l’alcool et des sucres qui ont produit cette variation. L’unité RP-60 est un élément transportable, alimenté par batterie, qui permet d’effectuer la mesure de l’indice de réfraction d’un échantillon de moût prélevé d’une cuve de fermentation. L’unité se compose d’un récepteur avec affichage à écran tactile et d’une unité réfractométrique de grande précision et très compacte.

Les données relevées sur les cuves sont déchargées dans le récepteur FM-01 qui traite les données.

Le logiciel installé sur le FM-01 calcule la variation d’alcool et de sucres et élabore la courbe de croissance alcoolique et de la diminution des sucres. La visualisation sous forme de courbes, permettra à l’opérateur de prendre les décisions nécessaires pour le réglage des températures, démarrer les remontages, etc.

Les cuves bois équipées de douelles transparentes de la société Seguin Moreau

p16-2.jpgSeguin Moreau propose la fabrication de cuves bois équipées d’une ou plusieurs douelles transparentes en plexiglas alimentaire, permettant ainsi d’observer à l’œil nu le remplissage et toutes les étapes de la vinification (formation du chapeau de marc, dégagements gazeux, remontages, délestages…). Cette innovation est une première au monde : le principe a été breveté par Seguin Moreau.

 

 

La barrique inox de GD Industries

p16-3.jpgCette barrique est réalisée en acier inoxydable de qualité 316 L ou 304 L avec une finition extérieure recuit brillant, II B ou Scotch Brite dans des capacité de 225 à 500 litres.

La forme de la barrique inox ressemble à celle en bois, mais a été étudiée en tenant compte du matériau utilisé et de la sécurité pour la manutentionner. Le jonc, de forme ronde sur le devant et l’arrière de la barrique, permet, soit de faire pivoter et déplacer la barrique en effectuant des rotations dans un axe vertical légèrement incliné, soit d’effectuer verticalement la préhension de la barrique à l’aide de crochets suspendus à un palonnier. Son but est de compléter les barriques en bois dans de nombreux secteurs d’utilisation, notamment vinification des vins blancs et rouges, stockage d’alcool et huiles en petits contenants… Les avantages d’une barrique inox sont nombreux pour des vinificateurs :

ó une durée de vie d’utilisation ;
ó des opération de boisage optimisées ;
ó des micro-oxygénations contrôlées et précises ;
ó un nettoyage et une asepsie facilités et contrôlables ;
ó la réduction des pertes de vin ou alcool par évaporation ;
ó sa forme permet de respecter la tradition dans la modernité ;
ó respect de l’environnement.

Le support de stockage des tuyaux Spiracle Mural de la société SCDC

Petit, maniable, fonctionnel, le Spiracle Mural® constitue le support indispensable pour ranger, stocker et identifier facilement vos tuyaux dans le respect des normes de sécurité sanitaire. Selon le positionnement choisi, le Spiracle Mural® vous assure un égouttage parfait. Sa mise en place facile et rapide vous permet de ranger immédiatement vos flexibles.

Réalisé intégralement en Inox 304, le Spiracle Mural® est vendu en kit de 5 supports sur lesquels il est possible de placer 5 flexibles d’un diamètre extérieur de 90 mm ou 10 flexibles d’un diamètre extérieur de 40 mm.

Pour les tuyaux de grande longueur, vous pouvez augmenter à votre guise le nombre de supports, tout en adoptant un écartement respectant l’égouttage parfait de vos tuyaux.

Produit breveté SCDC.

Le nouveau tuyau Alikler G2 de la société Trelleborg

p17-1.jpgLe nouveau tuyau Alikler G2 a été conçu pour l’aspiration et le refoulement des liquides alimentaires : vin, bière, cidre, lait, huile, graisse, jus de fruit, alcool titrant jusqu’à 96 %.

Ce tuyau est parfaitement adapté par sa robustesse à toutes les utilisations exigeantes au cours des processus de vinification supérieures à 70° (thermovinication, stérilisation, NEP…).

Idéal pour les transferts d’huiles végétales de par son tube en nitrile.

La nouvelle génération a gagné en souplesse et en légèreté pour rendre les manipulations quotidiennes plus confortables.

Le système d’évaporation des effluents phytosanitaires Ecobang

p17-2.jpgEcobang® est un procédé innovant conçu et proposé par l’entreprise tarnaise Vento-Sol. Ce système vient d’être reconnu par le ministère de l’Ecologie et du Développement Durable pour le traitement des effluents phytosanitaires viticoles, conformément à l’arrêté du 12 septembre 2006 relatif à l’utilisation des produits phytosanitaires.

Conçu et développé pour apporter une solution économique et simple aux exploitants agricoles, Ecobang® est une solution innovante qui permet de traiter les effluents de façon autonome.

C’est un dispositif d’évaporation semi-naturelle, qui fonctionne grâce à une ventilation forcée à température ambiante. Le dispositif fonctionne 24 h/24, 360 jours par an, sans aucune intervention humaine.

Un ventilateur introduit l’air dans la cuve, à l’aide d’un système de canalisations rigides et souples. L’air est toujours insufflé à la surface de l’effluent et est ensuite évacué vers l’extérieur à travers un double tube concentrique et une gaine souple.

La gaine souple d’évacuation de l’air a une longueur de 5 m, et a une fonction de cheminée.

Les choix techniques permettent d’obtenir un très bon rendement qui dépasse 250 % dans les régions chaudes.

Comme tout système qui évapore, Ecobang® fonctionne d’autant mieux que les conditions météorologiques sont chaudes et sèches. Une sonde de température arrête le ventilateur lorsque les températures sont trop basses pour permettre l’évaporation.

Le dispositif peut être utilisé pendant 5 ans avec la même cuve. Au bout de cette période, l’utilisateur devra faire évacuer la cuve vers un centre agréé.

Caractéristiques générales :

ó consommation électrique : 55 W, soit un coût annuel de fonctionnement de 50 euros environ ;
ó 100 % de l’eau peut être évaporée (résidu final totalement sec conditionné dans la cuve) ;
ó capacité de traitement : de 500 l (Amiens) à plus de 2 000 l par an (Avignon) ;
ó prix : 1 500 E HT départ fabricant.

 

 

 

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé