Démarrage des vendanges à Cognac

23 septembre 2015

 pict0027.jpg

En Charentes, les vendanges démarrent à peine. Encore peu de machines à vendanger à l’horizon. Et, jusqu’alors, les rares chantiers de récolte concernaient davantage les cépages précoces, pour les vins de bouche  et moûts Pineau  (Merlot, Cabernet, Sauvignon, Chardonnay…) ou encore les Colombards. Sur les Ugni Blanc, rares étaient les viticulteurs à avoir « tapé dedans ». Après les grosses pluies de la semaine précédente, ils préféraient attendre, pour éviter les phénomènes de dilution. Et tant que l’état sanitaire était bon…

Mais, à n’en pas douter, une montée en pression va s’exercer rapidement. Dans les 12 / 15 jours qui viennent, on s’attend  à ce que les chais  connaissent leur pic d’activité. Les quantités sont là (autour de 120 hl vol ha de moyenne). Et le TAV a encore pris un degré ces derniers jours, pour sans doute atteindre un degré moyen régional situé entre 9 et 10 % vol. Le 21 septembre, la sation_viticole_du_bnic a livré son dernier contrôle maturité.

Bien sûr, face à de grosses charges (180 / 200 hl vol ha), le TAV est plus proche des 7,5 / 8 % vol. « La région fera son rendement en alcool pur» témoigne un observateur.  Ce rendement a été fixé par l’interprofession Cognac à 10,84 hl AP ha.
 

 Situation contrastée

 En quantité comme en qualité,  le triangle des Fins Bois Sigogne / Rouillac / Jarnac s’emble bien loti. Situation plus contrastée en Grande-Champagne où la chlorose, ici et là, a tempéré les espérances. Quels que soit les crus, on en saura plus la semaine prochaine

Le 16 septembre, une tornade d’une exceptionnelle ampleur a dévasté habitations et cultures sur son passage. Partie de Villars les Bois, en Charente-Maritime, elle a atteint Migron pour connaître son épicentre au village du Liboreau, commune de Sonnac. Au bas mot, 10 à 15 ha de vignes furent ravagés. Plus graves, des maisons ont été complètement détruites. La tornade a poursuivi sa lancée sur le village de Monvinouse, commune de Beauvais sur Matha et jusqu’à Barbezières, près de Rouillac. Même phénomène trois jours plus tôt sur le village de Troquereau (commune de Saint Bonnet sur Gironde).
 

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé