Quand La Chambre Fait Son Film

17 mars 2009

chambre_16_1_opt.jpeg

Sandrine Cazaux et Daniel Carnesciali.

Parce que la relance de l’emploi en agriculture ne se fera pas toute seule, la Chambre d’agriculture de la Charente a mis en place un comité d’orientation emploi/formation où sont associés de nombreux partenaires. Première initiative du comité : la création d’un DVD pour renforcer l’image du salariat agricole auprès des collégiens. Sortie annoncée en octobre 2008.

Le comité de pilotage « emploi/formation » de la Chambre 16* et la société de production Mosaïque, d’Angoulême, travaillent au scénario du DVD. L’idée est de parler à un jeune public, celui des 14-15 ans en classe de 3e des collèges, une période de la vie scolaire qui constitue une sorte de croisée des chemins pour l’orientation. Le DVD, d’une durée de 5 ou 7 mn, va tenter, cela va sans dire, de véhiculer une image festive de l’agriculture, mettant en avant les nouvelles techniques, le travail sur le vivant, le tout sous une forme humoristique et légèrement décalée. Pourquoi faire un film « made in Charente » au lieu d’utiliser les films nationaux déjà existants ? « Parce que la Charente n’est pas la Beauce » énonce la Chambre. « Nous voulons des images qui rendent compte de la grande diversité des productions charentaises, des céréales à la vigne en passant par l’élevage bovin, laitier, caprin, ovin, porcin, les fruits à coques ou l’agro-tourisme. Le message adressé aux jeunes, c’est de leur dire qu’ils peuvent trouver un emploi en Charente et que cet emploi ne sera pas délocalisable ! » Montant estimé de la production du DVD : 15-20 000 e. Sur ce projet, la Chambre d’agriculture a sollicité le soutien financier du Conseil régional. Restera ensuite à diffuser le film, afin qu’il soit vu par le maximum de jeunes. Rapidement, la Chambre d’agriculture va prendre contact avec le rectorat et les directeurs de collèges. « On ne leur forcera pas la main. » Le DVD devrait s’accompagner d’une « mallette pédagogique », proposant fiches métiers, jeux… Cet outil pédagogique est conçu pour être au service de l’enseignant. Dans les pays de la Loire, où une telle initiative a déjà été enclenchée, des jeunes agriculteurs furent formés pour présenter la mallette pédagogique aux professeurs. Le comité d’orientation espère que le « pack renforcement d’image » – DVD et mallette – sera prêt le 15 octobre, à la rentrée 2009. Au niveau de la Chambre 16, c’est le service « formation et développement des territoires » dirigé par Daniel Carnesciali qui suit le projet. Intervient en appui la nouvelle chargée de communication recrutée par la Chambre, Sandrine Cazaux. Car Alain Lebret, le président de la Chambre 16 comme Florent Morillon, son directeur, sont tous les deux hommes de leur temps. Ils savent que le savoir-faire doit nécessairement s’accompagner du faire savoir.

L’action lancée par la Chambre 16 se révélera-t-elle suffisamment efficace pour enrayer la chute des vocations ? C’est en tout cas l’espoir mis dans la démarche, en sachant que le cours des choses ne s’infléchira pas dans la minute. Entre-temps, la profession entend faire feux de tout bois : participation à des tables rondes, aux opérations « coup-de-poing » de l’ANPE sur les bassins d’emploi… A côté du volet « image », la Chambre souhaite également ouvrir un autre volet, un peu plus tard. Il s’agit du volet formation des employeurs ou des futurs employeurs ainsi que des salariés. Car les règles du « management » ne sont pas innées. Pas plus que ne s’improvisent les règles de gestion ou d’organisation du planning du travail. Dans ces domaines, l’assemblée consulaire croit beaucoup au travail de groupe, de par son retour d’expérience avec les groupes laitiers. Dans le cadre de la formation continue, des stages de courte durée sur le thème de l’emploi seront donc proposés, certainement en fin d’année 2008. A plus long terme, le comité d’orientation a évoqué une piste de recherche : le salariat en tant que passerelle à l’installation. Même si cette voie d’accès à la transmission d’exploitation restera forcément limitée, quelques exemples existent, notamment en élevage porcin. « Il faut travailler le sujet et aller chercher des expériences. »

Face à la pénurie de main-d’œuvre, la bataille de l’emploi agricole se gagnera pierre après pierre, pas après pas, initiative après initiative.

* Comité d’orientation emploi/formation de la Chambre 16 – Installé en juin 2007, il se compose d’élus Chambre, de l’ASAVPA, du Service de remplacement agricole, des représentants de l’Enseignement agricole, de la MSA, de la commission employeurs de l’UDSEA, du BNIC, de l’ANPE. Chef de la famille viticole au BNIC et vice-président de la Chambre d’agriculture, Bernard Guillonnet est donné comme « l’homme de la situation » pour représenter la viticulture au sein du comité.

A lire aussi

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac organise 4 réunions d’information et une exposition pour présenter la traduction règlementaire du projet de PLUi, autrement dit les règles générales qui s’appliqueront à tout projet de construction, une fois ce futur document en vigueur. La première...

error: Ce contenu est protégé