Philippe Guérin, nouveau président du Syndicat des producteurs du Pineau des Charentes

24 juillet 2014

p54a.jpgLe nouveau bureau qui s’est constitué dans le sillage de l’assemblée générale du 30 avril, a élu à l’unanimité Philippe Guérin président du Syndicat des producteurs de Pineau. « C’est quelqu’un qui a des valeurs et le sens du bien commun. Dans ses précédentes fonctions, il a su faire preuve de beaucoup de méthode et d’un esprit structuré. Il était prêt dans sa tête » témoigne l’un de ses collègues administrateurs.

Agé de 42 ans, marié, père de trois enfants, Philippe Guérin a su lever ses problèmes de disponibilité pour accepter de nouvelles responsabilités. Déjà vice-président du syndicat (avec deux autres collègues), il s’occupait plus particulièrement des dossiers « Cahier des charges » et « Plan de contrôle », suite à la réforme d’il y a cinq ans. Depuis trois ans, il présidait le Conseil de suivi interne, un groupe d’administrateurs chargés de suivre toutes les étapes du contrôle.

Comme président du syndicat, Philippe Guérin succède à Jean-Marie Baillif qui avait exprimé le souhait de ne pas solliciter un nouveau mandat. « Jean-Marie nous a fait le plaisir de tenir les rênes du syndicat pendant sept ans. Je le remercie pour son engagement » a noté Ph. Guérin. Les vice-présidents, au nombre de quatre aujourd’hui, sont les suivants : Jean-Marie Baillif, Jean-Jacques Enet, Jean-Luc Bossis et Jean-Bernard de Larquier. Jean-Luc Bossis prend la suite de Ph. Guérin à la présidence du Conseil de suivi interne.

Viticulteur à Chenac-Saint-Seurin-d’Uzet, Philippe Guérin a repris l’exploitation de son père en 1992, une exploitation très orientée Pineau des Charentes. Il est membre de la société de Puy-Gaudin, à Gémozac.

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé