Pellenc « s’enracine » à Cognac : la nouvelle concession de Segonzac est opérationnelle

12 décembre 2017

L’inauguration de la nouvelle concession Pellenc-Bordeaux-Charentes de Segonzac qui a eu lieu le 17 novembre dernier, a été un événement important pour toute l’équipe de cette jeune entreprise dirigée par Frédéric Beau et Freddy Mondy. La présence de Roger Pellenc, le fondateur de génie de groupe et de Jean-Pierre Pettavino, le directeur général délégué atteste de l’importance que porte la maison mère porte à sa filiale de distribution. Plus de 300 clients venus de tous les secteurs de la région délimitée ont participé à cette manifestation qui a duré toute la journée.

 

Les nouvelles infrastructures de la base pilote du pôle Cognac de commercialisation des gammes d’équipements Pellenc-Péra ont été conçues en ayant comme priorité, de proposer aux clients des services de qualité et de créer environnement de travail agréable pour le personnel. La construction de ce site a été confiée à l’architecte « maison » du groupe Pellenc, Sauveur Sciacca, qui a réalisé la conception de toutes les implantations du groupe en France et à l’étranger. La priorité de cet expert a été de créer des environnements de travail ou les équipes ; les commerciaux et les techniciens sont en mesure de bien vivre leur métier. Tout a été pensé pour que les hommes se sentent bien dans l’entreprise et aient envie de valoriser la culture « Pellenc ».

 

Le besoin de créer une concession Pellenc structurée pour la région de Cognac

 

             L’histoire toute récente de la concession Pellenc en Charentes remonte à seulement trois ans au moment du rachat de la société Velot à Chateauneuf/Charente et à Rouillac. Cette entreprise familiale s’était fait un nom dans l’univers des équipements de chais depuis deux décennies avec la commercialisation des pressoirs Péra. Le groupe Pellenc qui a considéré que le potentiel économique du vignoble de Cognac devait être travaillé par un réseau de distribution bien structuré, a racheté la société Velot. Comme les locaux exigus de Châteauneuf/Charente ne permettaient pas d’envisager d’extensions, la création d’un nouveau siège s’est rapidement posée. Le choix de Segonzac correspond à la volonté de l’entreprise de se rapprocher des réalités du vignoble. Le site de Rouillac est aussi monté en puissance et dans le courant du premier semestre de l’année 2018, une troisième base devrait ouvrir dans la région de Pons.

 

Des connexions fortes entre le groupe Pellenc et son réseau commercial

 

            Pourquoi le groupe Pellenc a-t-il choisi de créer sa propre filiale de commercialisation sur dans régions viticoles aussi importantes ? Jean-Pierre Pettavino, le directeur délégué du groupe Pellenc explique que la création d’une entité de distribution en Charentes et dans le Bordelais est totalement cohérente vis-à-vis des objectifs de développement de la maison mère : « L’entreprise Pellenc dispose aujourd’hui d’une gamme étendue de produits dont la commercialisation doit être effectuée par un réseau de distributeurs bien structuré en France comme à l’étranger. La plupart de nos équipements sont l’aboutissement de réflexions technologiques innovantes qui doivent être valorisées par des distributeurs compétents et impliqués. Le développement de l’entreprise Pellenc repose depuis 1974 sur la conception de produits nouveaux. L’innovation est le carburant de notre société et chaque année 10 % du chiffre d’affaires est investi dans la recherche. Aujourd’hui, Pellenc propose une large gamme d’équipements dont la vente et le suivi nécessitent beaucoup de technicité. Le fait de pouvoir s’appuyer sur des relais logistiques performants dans toutes les régions viticoles du monde entier nous paraît être essentiel pour valoriser notre capacité d’innovation. C’est aussi pour nous le moyen de rester connecté aux besoins des utilisateurs. Actuellement, notre réseau commercial repose sur 50 % de concessionnaires privés et 50 % de filiales de distributeurs en propre. Ce sont souvent les évolutions locales des entreprises de distribution qui nous ont obligé à créer nos propres filiales de distribution ».

 

Une concession pensée pour être fonctionnelle

 

La nouvelle concession Pelenc-Péra de Segonzac a été implantée sur un terrain vaste avec deux pôles d’activités à la fois distincts et associés. Une première entité dispose d’un espace d’exposition extérieur pour le gros matériel et de la première partie du bâtiment constituée d’un hall commercial lumineux et d’un magasin de pièces détachées bien agencé. Le deuxième module du bâtiment regroupe les locaux dédiés au personnel (salles de réunion, espace de restauration, vestiaires, sanitaires vastes), et plusieurs pôles techniques de stockage des matériaux et pièces détachées. Le dernier ensemble du bâtiment principal abrite un atelier haut spacieux, équipé de palans de levage, chauffé en hiver et climatisé en été.

 

Un accès facile et une équipe appréciée des clients

 

L’accès et la circulation aux différents espaces de l’entreprise dans la zone du Malestier ont été particulièrement bien pensés. Les clients ont un accès privilégié et direct au niveau de l’espace d’exposition extérieur et du le hall d’accueil avec le magasin. Les fournisseurs peuvent réaliser les livraisons par un côté du bâtiment sans ce que cela n’occasionne de gêne. Enfin, l’implantation de l’atelier à l’arrières des locaux commerciaux donne sur un vaste parking indépendant ou sont rangés tous les plus gros équipements en réparation. La concession de Segonzac est désormais pleinement opérationnelle et les clients semblent apprécier le site et la nouvelle équipe.

                                                                                                         

 

            Roger Pellenc, Un concentré de génie et d’humilité

 

            Roger Pellenc est un inventeur de génie qui a construit en 40 ans une entreprise de renommée mondiale. Il incarne la réussite Française par excellence avec un parcours brillant et unique dans l’univers vitivinicole. Sa volonté hors du commun, son esprit à la fois inventif et connecté aux réalités et une capacité à savoir s’entourer de collaborateurs sérieux ont été les ingrédients de la « succès-storie Pellenc ». Cet homme pourtant malmené par la vie, dégage aujourd’hui beaucoup de sincérité, de la simplicité et un dynamisme intact.

Un enseignant devenu entrepreneur de génie

            Tout a commencé en 1974, quand le jeune enseignant abandonne sa vie tranquille  pour créer son entreprise avec l’envie d’inventer de nouveaux équipements. Ses premières « trouvailles », il les a conçues seul dans un hangar agricole à côté d’une vigne. Les premières rogneuses et sécateurs hydrauliques à la fin des années soixante-dix ont été les ferments du démarrage d’une PME innovante. Son premier collaborateur a été un certain Jean-Pierre Pettavino qui l’a toujours suivi et est aujourd’hui aux commandes du groupe Pellenc. Le fil conducteur de la société Pellenc repose sur des investissements importants et permanents dans l’innovation qui se sont concrétisés par la sortie de matériels de références, les prétailleuses, les palisseuses, sécateurs électriques, les attacheurs électriques, des trieurs de vendanges, …. .

Une sens des affaires avisé et une conscience pour le devenir de son entreprise

            R Pellenc a eu aussi un sens des affaires avisé en rachetant la marque de machine à vendanger mourante Domine qu’il a complètement relancé avec le succès que l’on connaît. Ensuite, le rapprochement avec Péra est arrivé à point nommé pour permettre une entrée remarquée dans le club restreint des grands constructeurs de matériel de chais. La  PME locale de Perthuis s’est imposée comme un faiseur mondial d’équipements vitivinicoles de premier plan (un chiffre d’affaires dépasse 250 M €). Une autre grande réussite de R Pellenc est d’avoir réussi à transmettre son entreprise au groupe familial Somfy qui partage les mêmes valeurs d’innovation et respect des équipes en place.

            Aujourd’hui, l’inventeur continue de venir tous les jours à l’entreprise par plaisir, pour innover et transmettre sa passion du métier. Son rôle est toujours central puisqu’il anime la petite équipe de 80 ingénieurs et techniciens de la division Pellenc-Recherches. Ensemble, ils « phosphorent » sur les matériels de demains.

 

A lire aussi

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

error: Ce contenu est protégé