L’appel à l’aide de l’US Cognac Rugby

28 février 2024

C’est un constat qui a fait le tour des médias, sportifs ou non: l’US Cognac va très mal. Malgré les efforts de Jean-Charles Vicard pour tenter de redresser la barre, le club se retrouve dans une difficile situation financière. 

La direction a de fait décidé d’envoyer une lettre ouverte à tous ses partenaires afin de, telle une bouée lancée à la mer, tenter de réunir d’urgence les fonds nécessaires. Partenaire de longue date du club, Le Paysan Vigneron relaie donc avec ferveur cette lettre qui semble le dernier espoir pour sauver ce pilier du paysage cognaçais. 

Lettre ouverte à toutes les bonnes volontés.

Non, le club de rugby de Cognac ne doit pas disparaitre.

Non, cette institution de 125 ans ne peut pas être abandonnée après avoir connu de si grandes heures et porté haut les couleurs de Cognac sur tous les terrains de France.
La Salamandre est immortelle, elle est aussi l’emblème du club comme le sont le Rouge et le Blanc de l’USC, il est de notre responsabilité de ne pas renier cela.
A Tous
A Tous les amoureux de Cognac,
A Tous les acteurs du territoire, de la ville, du département,
A Tous ceux qui porte haut ce nom de Cognac en France et par-delà les mers,
Il est l’heure de se lever pour aider Jean Charles Vicard, son équipe et tous les bénévoles. Ils ont su redonner vie à ce club et relancer un projet que les spectateurs présents à chaque match ainsi qu’à l’extérieur valident lors de chaque confrontation.
Nous, Partenaires, nous sommes fiers, heureux et reconnaissants à l’équipe de Jean Charles qui a su se mobiliser et se lever pour accomplir un travail titanesque. Quelle image nous laisserions si tout cela était vain ?

Un club de Rugby ce sont des valeurs, c’est une éducation, c’est un engagement sans arrière-pensée, juste pour que le collectiff avance, juste pour que le collectif sorte vainqueur.

Il est impératif qu’une mobilisation générale se déclenche pour que le club continue à exister. Si chaque personne, fière de Cognac, fière de son club de rugby, peut amener une pierre à cet édifice, alors le club pourra repartir l’année prochaine, et continuer à porter les couleurs de Cognac dans un championnat national.
C’est essentiel pour les jeunes toujours plus nombreux dans l’apprentissage de ce sport qui apporte
des règles de vie, de respect, de solidarité et qui confère des qualités de camaraderie, de courage, d’abnégation.
C’est aussi essentiel pour nos anciens qui sont heureux de venir au stade pour voir jouer une belle équipe.

C’est enfin essentiel pour la Ville, la Cité, pour tous les amoureux de ce sport qui ont un rendez-vous régulier, au stade, un rendez-vous dans un lieu de vie, un lieu de rencontre à l’image du forum romain dont nous avons hérité des codes.
Il s’agit de nos traditons d’échange et de convivialité.
Comment perdre tout cela et priver nos concitoyens de ces moments ? Ce serait dramatique. Au contraire, nous devons le développer, porter des projets pour que ce lieu soit encore plus incontournable et qu’il devienne une Arène populaire au cœur de la Cité.

Ce lieu pourrait devenir un lieu d’animation tout au long de l’année dans une ville qui doit développer
son attractivité.
Alors, s’il vous plait, entendez ce message, levez-vous et venez soutenir votre club de rugby de cognac.

Nous comptons sur chacun de vous

Merci

Les Partenaires

A lire aussi

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

error: Ce contenu est protégé