Nicole Chaillat, le rayon de soleil de la Sica Cognac

24 avril 2013

Avec son léger accent du Sud-Ouest, Nicole Chaillat fut le « rayon de soleil » de la Sica. Elle a incarné son côté chaleureux, « grande famille », dans le sillage d’une autre famille, celle des Marnier-Lapostolle. Nicole Chaillat ou le témoin bienveillant d’une saga viticole de plus de quarante ans.

 

 

p10.jpgElle a tenu à passer de table en table et à embrasser tous « ses » adhérents, qu’elle a suivis souvent de père en fils. Des lignées de viticulteurs charentais, engagés dans un long compagnonnage avec la maison Marnier-Lapostolle. Pendant 40 ans, Nicole Chaillat a, d’une certaine façon, incarné cette Sica Cognac, dont elle assurait le suivi administratif, en plus de ses fonctions d’assistante de direction. Aujourd’hui N. Chaillat part à la retraite mais elle fera partie de ces personnes qui laisseront une trace dans les mémoires comme dans les cœurs. Emotion unanime – et intergénérationnelle – des vignerons lors de cette dernière AG à laquelle elle participait. Jean-Bernard de Larquier a rendu hommage à son écoute, à son caractère jovial et ouvert. « A la Sica, elle fut un facilitateur, toujours prêt à entendre les besoins des viticulteurs, pour une date d’enlèvement, un besoin de trésorerie… Avec le départ de Nicole, une page se tourne. Elle faisait partie de ceux qui furent au début de la Sica. Aujourd’hui, toute l’équipe est renouvelée. » Patrick Raguenaud a souligné son enthousiasme et son dynamisme, ainsi que son attachement total à l’entreprise. « C’était l’un de ses traits les plus marquants : son attachement indéfectible à la société Marnier-Lapostolle. »

Nicole Chaillat avait été recrutée il y a 40 ans par Maurice Braud, alors directeur de la société. D’origine bordelaise – son père était cadre bancaire – N. Chaillat était arrivée en Charente avec son mari, imprimeur. Et n’avait plus quitté la région. Chaleureuse, Nicole Chaillat le fut à toutes les heures de sa vie professionnelle. Image d’elle avec ses jeunes collègues ; où encore aux commandes du power point qui lui résistait parfois. Souvenir d’un samedi ensoleillé de Printemps des liqueurs et d’une visite personnelle autant qu’improvisée dans les caves du château où fleuraient bon les écorces d’oranges. Souvenir de la voix de Nicole Chaillat au téléphone, avec une certitude, celle d’être toujours bien reçue.

Le 15 février, André Mullon, président-fondateur de la coopérative, était présent à la réunion de la Sica. Nicole Chaillat lui a manifesté sa profonde amitié – « Il fait partie des gens qui m’ont fait confiance. »

 

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé