Matinée technique

5 mars 2009

Matinée technique
sur la qualité du Cognac, le 7 septembre prochain à Saintes

bourdes.jpgLa Chambre d’agriculture de Charente-Maritime organise le 7 septembre prochain une matinée technique consacrée à la qualité du Cognac et aux pratiques œnologiques. Cette manifestation se déroulera au lycée Desclaude à Saintes de 9 h 30 à 12 h 30. L’équipe de techniciens a souhaité mettre en place une réunion d’information à quelques semaines des vendanges afin de sensibiliser sur un certain nombre de sujets : la détermination de la date de récolte, les apports d’azote, la conception de la chaîne technologique vis-à-vis de la production des bourbes, la conduite des décantations, la pratique du levurage, le choix des levures, l’incidence qualitative des températures de fermentation, et enfin les préconisations pour la récolte 2006. Les interventions techniques seront effectuées par Mme Claudie Roulland, M. Gérald Ferrari et M. Bernard Galy, de la Station Viticole du BNIC et M. Jean-Michel Desseigne, de l’ITV. L’accueil du public et l’animation de la matinée seront réalisés par les techniciens viticoles de la Chambre d’agriculture de Charente-Maritime.

Le programme détaillé :

Thème 1 – Les facteurs agissant sur la qualité des eaux-de-vie
: détermination de la date de récolte, la décantation, les apports d’azote, la pratique du levurage et choix des levures, l’incidence des températures de fermentation, préconisation pour la conduite des vinifications 2006.

Thème 2 – L’incidences des outils et de la chaîne technologique sur la production des bourbes.

Les nouveautés pour doser l’azote
et conduire les filtrations du laboratoire gensac œnologie

gensac.jpgLe Laboratoire Gensac Œnologie propose de nouvelles prestations de services qui seront opérationnelles dès la mi-août. Pour affiner la gestion des apports azotés en début de fermentation alcoolique, Christian Guérin et ses collaborateurs ont décidé de s’équiper pour pouvoir réaliser un dosage de l’azote disponible dans les moûts par voie enzymatique. L’utilisation de ce procédé présente de nombreux avantages : il est plus rapide, plus fiable et permet de différencier les teneurs en azote ammoniacal et en acides aminés. Cette analyse peut s’avérer intéressante lors du dernier contrôle de maturité suite à une année sèche ou sur des moûts prélevés aussitôt le pressurage. Un partenariat étroit a été engagé avec la société Messer qui est un spécialiste des gaz en œnologie. Une gamme de produits du type neige carbonique, bâtonnet pour le refroidissement, gaz carboniques, remontages à l’oxygène, gaz pour inerter les moûts et les vins (de l’argon )… sera disponible auprès du laboratoire. Enfin, Gensac œnologie développe un test de filtration sur les vins et les pineaux. L’objectif de ce nouveau service est d’aider les viticulteurs à choisir par anticipation le support filtrant le plus adapté à la nature du vin. Le test se décompose en trois phases : une mesure de turbidité, un essai de filtration en petit volume et une nouvelle de turbidité sur le produit filtré. Au final, la procédure permet de calculer précisément le nombre et la nature des plaques à mettre en œuvre ainsi que la durée de filtration. Cette méthode développée depuis plusieurs années par le laboratoire de recherche SARCO est utilisée dans plusieurs régions viticoles.

Succès des deux journées
de démonstration pellenc-guenon à jonzac

tracteur.jpgLa société Guenon, qui est le nouveau concessionnaire sur le vignoble de Cognac, a réalisé les 28 et 29 juin dernier des démonstrations de toute la gamme des équipements Pellenc au lycée viticole Le Renaudin à Jonzac. Les responsables de la société Guenon ont profité du vignoble pour présenter tous les matériels au travail et cette initiative a suscité un bon accueil au niveau des viticulteurs. La présence des techniciens de la société Pellenc, venus présenter les matériels et répondre aux interrogations des viticulteurs, a aussi constitué un temps fort. Pendant ces deux journées, le public a pu voir fonctionner les machines à vendanger (en polyvalence avec la cellule de pulvérisation), la palisseuse, l’effeuilleuse, la nouvelle rogneuse et les outils assistés de taille et d’attachage. La nouvelle rogneuse électrique faisait sa première sortie en Charentes et bon nombre de viticulteurs ont été surpris par l’éfficacité et la simplicité de cet équipement.

A lire aussi

Vinitech-Sifel 2022 : c’est parti !

Vinitech-Sifel 2022 : c’est parti !

C'est à 8h30 ce matin que les portes du salon Vinitech Sifel se sont ouvertes. Au programme pendant 3 jours : près de 850 exposants sur 65 000 m² présentent leurs solutions pour le monde vitinicole, maraîcher et arboricole.  Le salon est réparti en 4 pôles...

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac organise 4 réunions d’information et une exposition pour présenter la traduction règlementaire du projet de PLUi, autrement dit les règles générales qui s’appliqueront à tout projet de construction, une fois ce futur document en vigueur. La première...

error: Ce contenu est protégé