martell dans la cité : Une exposition et des causeries

20 novembre 2015

Philanthropie, sport, politique, patrimoine industriel… Le négoce et Cognac ont toujours eu parti lié. Si une maison a particulièrement marqué la vie de la cité, c’est bien Martell. Le musée de la ville et l’association « Cognac patrimoine » consacrent une exposition et des causeries à cet attachement indéfectible d’une maison et d’une famille à son lieu d’origine.

p28.jpg « Il s’agit d’un moment important pour Cognac. Car la maison Martell fait partie intégrante de la ville, de son patrimoine, de son histoire, de sa vie politique et bien sûr de sa vie économique et touristique. » Michel Gourinchas, le maire de Cognac, n’y est pas allé par quatre chemins pour dire combien Cognac la ville et Cognac le produit partageaient leurs destins. Et, dans cet ordre d’idée, Martell est certainement l’une des maisons les plus emblématiques. Si un homme résume bien cet état d’esprit, c’est Edouard Martell (1834-1920). Député, sénateur, maire de Cherves, il sera de toutes les causes (soutien à l’orphelinat de la ville, etc.) et ses descendants suivront sa trace, jusqu’à René Firino-Martell. Aujourd’hui, le paternalisme n’a plus cours, mais Martell manifeste toujours le même intérêt pour la ville. Avec la rénovation de la tour et l’ouverture du site de Gatebourse sur la cité, une nouvelle page s’écrit. C’est ce qu’a rappelé Pierre Joncourt, directeur des Opérations Martell.

Un cheminement

p29.jpgDepuis la mi-septembre, le Musée d’art et d’histoire de Cognac (le musée du centreville, l’autre musée à côté du MACO, le Musée des arts du Cognac), propose un cheminement dans la mémoire de Martell. L’exposition temporaire (jusqu’au 15 janvier 2016) réunit plus de 200 oeuvres, témoignages, photos, répartis dans six salles spécialement dédiées. L’une se consacre aux sports et aux loisirs (rugby, yachting, golf…), les autres à la philanthropie, à la politique, aux innovations techniques… Pour réunir ces pièces, toutes inédites, la conservatrice des musées, Catherine Wachs-Genest, a puisé dans ses propres collections mais aussi dans les archives Martell (un puits sans fond de plus de 5 km de rayonnages) ainsi que dans les collections privées. En tant que commissaire d’exposition, l’association « Cognac patrimoine », présidée par Hélène Valadié, a apporté son expertise. Géraldine Galland, la jeune archiviste de la société au martinet, fut l’autre pilier du projet avec Gérard Jouannet, adjoint à la culture. « Malgré des mentalités différentes, des expériences différentes, des comportements différents, nous avons su travailler ensemble » s’est réjouie Hélène Valadié. Pour Catherine Wachs-Genest, c’était une « évidence que le Musée participe à ce mouvement. Les musées sont des insti- tutions qui contribuent au développement de leurs territoires. Merci à tous ceux qui nous ont permis de participer à cette aventure. » Et pour qu’une trace « discrète mais durable du tricentenaire » demeure dans les esprits, les organisateurs ont eu l’idée de proposer des causeries autour de Martell et de sa vie dans la cité (voir calendrier). L’entrée est libre (selon les places disponibles) et, à cette occasion, un petit livret « raffiné et esthétique » sera mis en vente à un prix très abordable.

Les causeries

*Jeudi 5 novembre : vous avez dit paternalisme ?, Philippe Ménard, Christian Belben. • Jeudi 12 novembre : Empreintes architecturales dans la ville, Vincent Bretagnolle, Olivier Brochet. • Jeudi 26 novembre : Politique sociale : Martell, Laroche-Joubert même combat ?, Ana-Elisabeth Cléry, Florent Gaillard. • Vendredi 4 décembre : Pionniers d’une viticulture soutenable ?, Michel Adam, Ch. Belben, Bernard Pineau. • Mercredi 9 décembre : Jean Martell, fils du fondateur, Gérard Jouannet, Hélène Valadié. • Vendredi 11 décembre : Mes aïeux mais ailleurs, Antoine et Amélie Firino-Martell. • Vendredi 15 janvier : Mémoires d’amour, de sang et de larmes, Jean-Jacques Vidal, un représentant du corps médical. Salle annexe du musée, entrée libre, réservation conseillée au 05 45 32 66 00 (nombre de places limité).

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé