LVMH PRÉSENTE SES RÉSULTATS TRIMESTRIELS

27 juillet 2021

LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton, réalise au premier semestre 2021 des ventes de 28,7 milliards d’euros, en hausse de 56 % par rapport à la même période de 2020. La croissance organique des ventes s’établit à 53 % par rapport à 2020 et à 11 % comparée à 2019, reflétant une accélération de la croissance au second trimestre qui s’établit à 14 % après un premier trimestre en hausse de 8 %. L’activité mode et maroquinerie, la plus importante du Groupe, avec une croissance organique de 81% par rapport à 2020, et de 38% par rapport à 2019, et de 12% sur la même période pour les vins et spiritueux. Les États-Unis et l’Asie sont en forte hausse depuis le début de l’année tandis que l’Europe connait une reprise progressive.

Bernard Arnault, Président-Directeur Général du groupe, a déclaré : « LVMH réalise un excellent semestre et tire profit du maintien pendant la crise sanitaire d’une politique soutenue d’innovation et d’investissements en dépit de la crise mondiale. […] Le semestre est marqué par l’intégration de la Maison Tiffany et l’inauguration de La Samaritaine après un programme ambitieux de rénovation. Dans le contexte actuel de sortie de la crise sanitaire et de reprise de l’économie mondiale, j’estime que LVMH est en excellente position pour poursuivre sa croissance et renforcer encore en 2021 son avance sur le marché mondial du luxe. »

LES VINS ET SPIRITUEUX
Principalement porté par les marques de Champagne et le cognac Hennessy, et représentant un dixième des ventes de LVMH (porté par la mode et la maroquinerie), l’activité vins et spiritueux enregistre une croissance organique de 44 % de ses ventes au premier semestre 2021 par rapport à la même période de 2020 et de 12 % par rapport à celle de 2019. Le résultat opérationnel courant est en hausse de 20 % par rapport au premier semestre 2019.
Les volumes de champagne sont en augmentation de 10 % par rapport au premier semestre 2019, portés par la bonne dynamique observée en Europe et aux États-Unis. Le cognac Hennessy voit ses volumes progresser de 6 % par rapport à 2019, limités par les contraintes d’approvisionnements.
La Chine, qui est le premier marché à avoir été touché par la pandémie début 2020, connaît un fort rebond sur le semestre. La demande aux États-Unis reste soutenue.
LVMH a d’ailleurs pris une participation de 50 % du capital de la Maison de champagne Armand de Brignac.

Ventes et marges de la partie vins et spiritueux (rapport financier)

30 juin 2021

31 décembre 2020

30 juin 2020

Ventes
(en millions d’euros)

2705

4755

1985

Dont : champagnes et vins

1129

2119

755

Dont : cognac et spiritueux

1576

2636

1230

Ventes en volumes (millions de bouteilles)

Champagne

26,6

52,4

17,1

Cognac

53,6

94,6

43,1

Autres spiritueux

9

16,1

7,4

Vins tranquilles et pétillants

24,9

41,8

18,4

Ventes par zone géogrpahique de destination (en %)

France

5

5

4

Europe (hors France)

16

18

15

États-Unis

40

41

45

Japon

4

6

5

Asie (hors Japon)

23

19

21

Autres marchés

12

11

10

Total

100

100

100

Résultat opérationnel courant
(en millions d’euros)

924

1388

551

Marge opérationnelle (en %)

34,2

29,2

27,8

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé