« Dix millions de caisses pour Hennessy »

13 mars 2009

Cela s’appelle un défi. C’est ce qu’a lancé Christophe Navarre, président du groupe Moët Hennessy, lors de la garden-party donnée par la maison à l’occasion du festival Blues passions.

Un gamin pris la main dans le pot de confiture ! Christophe Navarre pourrait y faire songer quand il annonce sans vergogne, devant un parterre de 200 personnes, que « oui, 10 millions de caisses pour Hennessy, pourquoi pas, il n’y a aucune raison qu’on n’y arrive pas quand on en a la volonté ». Péché d’orgueil, excès d’optimisme, manque de réalisme de sa part ? Sauf que le même Christophe Navarre, à son arrivée en Charentes, avait déjà fixé comme objectif la multiplication par deux du nombre de caisses vendues par la société en dix ans et que cela s’est réalisé, au-delà même du niveau pressenti (2 millions de caisses à presque 5 millions). D’où la circonspection de l’aéropage cognaçais devant cette nouvelle feuille de route et la mine gourmande de Ch. Navarre quand il susurre à son auditoire « je me souviens des sourires que mon discours suscitait à l’époque ». Il a la part belle. Le président de Moët Hennessy a glissé sans coup férir du nombre de caisses à la QNV Cognac, preuve s’il en fallait que l’approvisionnement en eaux-de-vie occupe une place centrale dans les préoccupations de la maison. Il a applaudi au chiffre de 10,62 pour ajouter, blagueur, « pourquoi ne pas arrondir à 12 ». « Surtout, pourquoi pas plus tôt » a-t-il ajouté plus sérieusement avant de « remercier tout particulièrement Yann Fillioux pour sa détermination et le caractère moteur de son intervention sur le mode de calcul de la QNV ». A l’ambassadeur des Etats-Unis Craig R. Stapleton, présent pour la seconde année consécutive à Bagnolet, il a assuré que sa maison envoyait un message de conquête, « un message d’agressivité positive mon cher Craig ».

A lire aussi

Le Paysan Vigneron soutient l’agriculture française

Le Paysan Vigneron soutient l’agriculture française

La colère gronde et prend de l'ampleur dans les campagnes européennes. Après l'Allemagne, ce sont les agriculteurs français qui tiennent à se faire entendre sur leurs conditions de travail. Après que leurs actions facétieuses de retournement de panneaux de...

Bilan positif de la campagne 2023 des fermes DEPHY 17

Bilan positif de la campagne 2023 des fermes DEPHY 17

On retient de la campagne viticole 2023 une récolte abondante, avec un rendement maximum autorisé à 10,50 hl d'alcool pur par hectare. Les fermes DEPHY ont produit 13.8 hl AP/ha en moyenne en 2023 (12 fermes DEPHY). Si l’année 2023 se caractérise par peu d’aléas...

Les cours boursiers maintenant ouverts à tous !

Les cours boursiers maintenant ouverts à tous !

Cela fait maintenant un moment que le Paysan Vigneron vous propose sur son site internet les cours de différentes entreprises clé du secteur vitivinicole, de ressources mais aussi les tarifs de gaz et d'électricité. Ces fonctionnalités étaient jusqu'à présent...

error: Ce contenu est protégé