Les Trophées De Vinitech

21 février 2009

sigle_vn.jpg 

Trophée d’Or

MANNOSTAB : UNE NOUVELLE MÉTHODE DE STABILISATION TARTRIQUE

manno.jpgLe Trophée Or Innovation 2006 est attribué à Laffort OEnologie pour ses travaux de recherche sur les mannoprotéines et leur application Mannostab®.
Mannostab® est le premier traitement naturel pour la stabilité tartrique des vins rouges, rosés et blancs. Il s’agit de la seule mannoprotéine, naturellement présente dans les vins, ayant la propriété de stabilisation tartrique. Cette mannoprotéine spécifique, appelée MP40, est extraite de la paroi de la levure par voie enzymatique selon un procédé breveté qui garantit sa capacité de stabilisation vis-à-vis des précipitations tartriques.
Fondé sur le principe d’inhibition de la cristallisation, Mannostab® empêche la formation et le grossissement des cristaux de bitartrate de potassium. La qualité des vins est parfaitement préservée (équilibre acido-basique, couleur, qualités organoleptiques). Mannostab® apporte donc une réponse naturelle et non traumatisante aux exigences de stabilité
des vins filtrés ou non.

 

Trophées d’Argent

UN SYSTÈME DE DÉOXYGÉNATION DU COL DE LA BOUTEILLE AVANT LE BOUCHAGE LIÈGE

Le système comprend une boucheuse précédée d’un carrousel rotatif qui injecte de l’azote dans l’espace de tête de chaque bouteille pour remplacer l’air présent. Les deux tourelles sont placées dans une enceinte étanche dans laquelle la valeur de concentration en oxygène est maintenue constante et inférieure à sa concentration dans l’air.
machine.jpgDes essais comparatifs de bouchage ont été effectués sur un équipement en service avec plusieurs situations de l’atmosphère de l’enceinte : enceinte en air ambiant – enceinte saturée en azote – bouchage avec inertage du col et enceinte en air ambiant – bouchage avec inertage du col + enceinte saturée en azote avec oxygène résiduel à 6 % ou 3,5 %. Après homogénéisation, des mesures d’oxygène dissous et des calculs de détermination de l’oxygène total dans chaque bouteille ont été réalisés.
Par rapport à une opération effectuée en air ambiant, cette expérimentation a montré que la quantité d’oxygène moyenne par bouteille serait 10 fois inférieure dans le cas d’un bouchage réalisé avec inertage du col dans une enceinte saturée en azote dont l’oxygène résiduel est à 3,5 %.
Ce système de protection des vins à l’embouteillage, qui est une première sur le marché, a été développé et mis au point par la société Arol Hexagone.

LE PILOTAGE AUTOMATIQUE DE LA MICRO-OXYGÉNATION PAR MESURE DE L’OXYGÈNE DISSOUS EN CONTINU

oxy.jpgLes sociétés Oenodev et Sféris ont associé leurs compétences pour développer un système novateur de pilotage de la micro-oxygénation. Le pilotage est basé sur la mesure en continu de l’oxygène dissous à l’aide des nouvelles sondes LDO, fonctionnant sur le principe de la luminescence. La précision du système est de l’ordre de 0.01 mg/l.
Le procédé se compose de micro-oxygénateurs, de sondes et d’une centrale informatique de pilotage. Pour chaque cuve, un microoxygénateur et une sonde sont connectés à une centrale unique. En fonction des valeurs mesurées et de la consigne, la centrale renvoie un volume d’oxygène à apporter si nécessaire. Il est possible de piloter entre 6 et 60 cuves.
Ce nouveau système de pilotage permet une meilleure maîtrise des opérations de micro-oxygénation, dans un objectif d’adaptation des vins aux marchés et ouvre la voie à l’acquisition de nouvelles connaissances.

UNE CHAÎNE OPÉRATIONNELLE POUR LA VALORISATION DES APPORTS LOCALISÉS INTRA-PARCELLAIRES D’HERBICIDES

 pub.jpgIl s’agit d’ensemble d’outils matériels et logiciels (provenant des sociétés Vitarea, Satplan et Avidor Hightech) permettant de faire des applications localisées d’herbicide et d’en assurer la traçabilité complète (doses de produit et cartographie des zones traitées/non traitées).
Le but visé est la réduction importante des doses d’herbicides par un traitement localisé, le capteur « GreenSeeker » permettantde ne traiter que les zones réellement infestées, de réduire les doses de produits utilisés, tout en assurant la traçabilité complète desapplications réalisées.
Ce système devrait permettre aussi de ne pas enherber la vigne (si risque de gelées blanches comme en Champagne), et de traiter de façon précise dans le cas où un travail du sol est impossible (écorces en surface pour limiter l’érosion dans les parcelles en pente).
Ces outils répondent aux soucis de diminution des intrants et de traçabilité des traitements.

Trophées De Bronze

LA PRÉPARATION NATSTEPTM PROTÈGE LES LEVURES PENDANT LEUR RÉHYDRATATION

natstep.jpgConçue et mis au point conjointement par Lallemand et l’INRA, la préparation NATSTEPTM est proposée pour la protection et l’optimisation des levures oenologiques avant leur mise en oeuvre. Le procédé breveté, entièrement naturel, protège les levures oenologiques pendant la phase de réhydratation grâce à sa formulation composée de micronutriments spécifiques (vitamines, minéraux stérols et acides gras polyinsaturés). Lors de leur incorporation dans le moût de raisin, les levures réhydratées avec ce procédé agissent plus efficacement grâce au renforcement membranaire apporté par les stérols. Cette résistance accrue leur permet d’assurer efficacement les fermentations alcooliques dans des conditions difficiles – vendange de forte maturité, moût fortement débourbé… – sans risques de déviation organoleptique.
L’apport de cette préparation, effectué en même temps que la réhydratation des levures à incorporer dans les moûts, présente à la fois un gain de temps et une très grande simplicité de mise en oeuvre.

 UNE UNITÉ DE MISE EN BOUTEILLE NOVATRICE

bouteille.jpgL’originalité de cette unité de rinçage, égouttage, remplissage et bouchage de bouteilles de vin mise au point par la société Michaël Paetzold consiste dans le principe de travail par rangée et par un mouvement linéaire. L’unité de  remplissage n’est plus la bouteille mais une rangée de bouteilles.
Autour d’un plateau est disposé un nombre de chariots pouvant accueillir chacun une ou plusieurs rangées de bouteilles. Le mouvement des chariots est linéaire. A chaque arrêt des chariots, les opérations de chargement, rinçage, remplissage, bouchage et déchargement sont effectuées. Certaines opérations se réalisent bouteilles debout (chariot  sur le plateau) tandis que d’autres se réalisent bouteilles retournées (chariots sous le plateau). Deux robots linéaires assurent le chargement des bouteilles vides et le déchargement des bouteilles pleines.
Parmi les particularités intéressantes, on notera le transport vertical et sans choc des bouteilles ainsi que le système de palettisation vertical des bouteilles pleines permettant d’obtenir un temps de retour élastique du bouchon à volonté.

 LE VINICLEAN : UN OUTIL DE TRI AUTOMATIQUE

viniclean.jpgLe Viniclean de la société Socma est un dispositif original de tri mécanique permettant de remplacer le tri manuel. Il est constitué d’une trémie vibrante, de disques rotatifs en plastique munis de picots et d’un dispositif d’évacuation des déchets par vis sans fin en plastique.
A la sortie de la trémie vibrante, les picots des disques rotatifs entraînent les débris végétaux vers le haut, les baies passent entre les disques. Ce dispositif permet d’éliminer plus de 90 % des débris végétaux avec un taux de perte inférieure à 2 %.
La nettoyabilité de l’appareil a été particulièrement étudiée. Le démontage et remontage du dispositif sont réalisables en moins de deux minutes.

UNE BENNE À BEC VIBRANT DÉCHARGE LA VENDANGE PAR GRAVITÉ

remorque.jpgA la qualité de conception de la benne à vendange – caisse asymétrique, système d’élévation et basculement sûr et robuste, absence de vis et de pompe pour préserver la qualité du raisin – STHIK y adjoint un dispositif innovant d’évacuation de la vendange par bec vibrant.
Un système de masselottes à excentrique, mû par un moteur à branchement électrique, engendre des vibrations assurant une évacuation lente et régulière de la vendange, qu’elle soit manuelle ou mécanique. Au passage, une grille avec bac récupère les jus.
Un tel déchargement de la vendange permet d’alimenter aussi bien un fouloir-érafloir, une table de tri, un pressoir. Ce matériel de qualité, robuste, validé sur plusieurs campagnes de vendange, apporte toutes garanties de commodité et sécurité au viticulteur – soucieux d’investir dans l’optimisation de la qualité, ainsi que de la chaîne de travail du raisin, de la vigne au chai.

UN SYSTÈME DE TRI AUTOMATIQUE DE BAIES DE RAISIN

La ligne Mistral 140 est un système original de tri automatique des éléments table.jpgherbacés et des baies en sortie d’érafloir. Sa capacité de production est de 7 à 11 tonnes par heure.
L’équipement est composé d’une table vibrante d’accélération, d’un système de tri par lame d’air et d’un dispositif de récupération des produits triés et des déchets. Un premier tri est réalisé par l’intermédiaire d’une grille interchangeable pour l’élimination des éléments grossiers (fragments de rafles, pétioles, feuilles…). La vendange chute et passe ensuite au travers d’une lame d’air de puissance et d’orientation réglable. Un premier collecteur récupère alors les baies  entières, un deuxième les baies éclatées et un troisième les déchets. La qualité du tri (80 à 95 %) et le taux de perte (2 à 5 %) sont réglables par l’utilisateur.

Citations

VITIMAX® : UN SYSTÈME DE TRAITEMENT POLYVALENT DES EFFLUENTS PHYTOSANITAIRES ET VINICOLES

La société Agro-environnement est spécialisée dans le traitement des effluents et propose depuis 1998 une station capable de traiter les effluents de cave. Aux vues de la nouvelle réglementation concernant la gestion des effluents phytosanitaires (arrêté du 12-09-06), des études ont démontré l’efficacité de cette station pour traiter les effluents phytosanitaires.
Le dispositif fonctionne selon le principe suivant :
– Pré-traitement par coagulation/floculation des effluents phytosanitaires
– Traitement en 4 étapes : stockage (qui permet ensuite une alimentation régulière du process) ; traitement par voie biologique (bactéries) ; décantation ; affinage (filtration). 
Il convient de noter que les boues issues du pré-traitement (moins de 1 % du volume total) sont des déchets dangereux qui doivent être éliminés par les voies spécialisées. L’effluent traité est rejeté dans le milieu naturel et les boues présentes dans le décanteur peuvent être épanduesen respectant certaines dispositions de distances et périodicité.
La particularité de ce dispositif est qu’il peut servir à traiter les effluents vinicoles et phytosanitaires : une même installation peut donc avoir les deux vocations (à condition toutefois de ne pas traiter simultanément les deux sources d’effluents sous peine de diluer les deux types de déchets). Dans le cas d’installations existantes, l’intérêt est grand de
l’utiliser aux deux fins (limitation des coûts).

LE GROUPE MONOBLOC GALAXY INTÈGRE UN MODULE DE RINÇAGE-STÉRILISATION

Groupe monobloc compact intégrant un module de rinçage, un module de remplissage et un module de bouchage, ce dernier permettant le montage de 3 systèmes de bouchage. L’originalité de ce groupe mis au point par la société Costral concerne la construction et le cycle du bloc Rinçage qui fonctionne de manière séquentielle suivant une cinématique « en rectangle » contrairement au cycle continu et circulaire habituel sur ce type d’équipement. Le cycle séquentiel du module de rinçage élimine le collecteur central des fluides au profit d’injecteurs statiques auto-vidants à l’arrêt, ce qui favorise l’aptitude à la stérilisation. Les bouteilles sont retournées lors de leur introduction dans le module de rinçage, permettant l’injection de liquide ou de gaz pour le rinçage, l’avinage, la stérilisation ou un balayage gazeux. A la sortie du module de rinçage, les bouteilles sont remises en position verticale, bague en haut. La construction « en rectangle » permet de rincer avec deux produits différents avec récupération séparée des produits.

ISASITE : LA SOLUTION INTERNET POUR OUVRIR VOTRE CAVE 24 H/24

embout.jpgIsasite est une option supplémentaire du logiciel de gestion commerciale Isavigne (développé par la société Isagri), permettant la création simple d’un site Internet par tout viticulteur désireux d’avoir une « vitrine » Internet sur laquelle il peut présenter son exploitation, ses produits, ses offres commerciales (promotions…).
Isasite faisant partie du logiciel Isavigne, il y a un lien immédiat et automatique entre la fonction commerciale et le site Internet. Toute modification dans la partie Isavigne (tarifs, disponibilité) apparaîtra automatiquement sur le site Internet, ce  qui devrait éviter les problèmes d’incohérence et de mise à jour entre gestion commerciale et site Internet (tarifs,  disponibilité, promotions…). Ce nouveau module permet de se passer du recours à un prestataire externe pour la  création d’un site Internet personnalisé, et de réduire le coût pour la mise à jour du contenu dynamique du site (prix, catalogue des millésimes et des conditionnements…).

VIGNERONS INDÉPENDANTS
LE 29 NOVEMBRE PROCHAIN
À VINITECH
Les Vignerons indépendants de Charentes organisent, dans le cadre du Salon Vinitech, une journée de rencontres et  d’échanges le mercredi 29 novembre prochain. M. Jean-Noël Collin, le président et le conseil d’administration invitent les  adhérents et aussi tous les autres viticulteurs charentais vendant leur production en bouteilles (ou ceux qui envisagent  de le faire) à découvrir les actions et les services mis en place par les Vignerons indépendants des Charentes.  L’objectif de cette manifestation est de « parler » du métier, d’échanger et de conforter les différents points de vue, et d’élargir le débat à des thèmes à la fois techniques et économiques. Ce sera aussi l’occasion pour les Vignerons  indépendants de présenter les actions qui seront mises en place au cours de l’année à venir et notamment un certain nombre de nouveaux projets. L’équipe charentaise tiendra une permanence toute la journée sur le stand de la  Fédération des Vignerons indépendants d’Aquitaine (hall 1, allée A, stand 503) avec un temps fort en fin de matinée où  sera organisée une grande dégustation de vins de pays charentais, de Pineaux des Charentes et de Cognacs.

A lire aussi

Épisodes de grêle de juin dernier : ouverture d’un fonds d’urgence

Épisodes de grêle de juin dernier : ouverture d’un fonds d’urgence

Suite aux violents épisodes de grêle de juin dernier, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, M. Marc FESNEAU, a diligenté une mission d’urgence, dite « flash », pour évaluer l’impact de la grêle dans le milieu agricole. Les réunions terrain...

Championnat de rugby: la saison reprend

Championnat de rugby: la saison reprend

A l'issue d'une saison 2021 - 2022 très difficile pour l'UCS, qui a maintenu de justesse sa place en nationale 1, l'équipe se renouvelle pour ce nouveau championnat et tien à le faire savoir. Partenaires de l'équipe, Le Paysan Vigneron vous tiendra informés tout au...