Les distilleries vinicoles et l’économie circulaire

13 mai 2015

En 2009, la FNDCV et son directeur Frédéric Pellenc avaient été à l’origine d’un document remarqué sur la réforme de l’OCM vin et l’impact des distilleries sur leur environnement (et sur l’environnement tout court). Depuis, ce document a aidé à conforter la place des distilleries sur plusieurs dossiers. Dans son intervention à l’UCVA, Frédéric Pellenc est revenu sur la notion d’économie circulaire, au cœur, selon lui, du fonctionnement des distilleries.

 

 

Qu’est-ce que l’économie circulaire ? Cela ressemble étrangement à la célèbre phrase de Lavoisier : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. » Au début des années 2000, un Allemand et un Américain ont mis au point une formule voisine, qu’ils ont baptisé « cradle to cradle » (C2C) ou « du berceau au berceau ». En simplifiant, cela signifie qu’un produit fabriqué doit pouvoir, une fois recyclé, produire à nouveau le même produit, avec, à la marge, un ajout d’énergie renouvelable. Que dit cette « éthique environnementale » ? Que le système linéaire – extraire/fabriquer/consommer/jeter – est à bout de souffle.

Frédéric Pellenc – il n’est pas le seul – considère que le concept d’économie circulaire colle comme un gant aux distilleries vinicoles. Elles transforment les déchets en matières premières, réutilisables. C’est le propre de l’économie « vertueuse », celle-là même mise en avant par le projet de loi de transition énergétique, en discussion aujourd’hui.

A l’UCVA, le premier méthaniseur a vu le jour en 1987. La première chaudière biomasse est arrivée en 1999 (la nouvelle chaudière biomasse a été mise en service en 2011). La coopérative vient d’investir 3 millions d’€ pour doubler le bâtiment de stockage des pulpes de raisin. A 90 %, l’énergie utilisée pour la production de vapeur – qui sert à faire fonctionner les colonnes de distillation – vient de la biomasse (bois, pulpes séchées, biogaz naturel).

 

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé