Le rendement Cognac 2018 fixé à 14,64 hl AP/ha

21 septembre 2018

LES ACTEURS DE LA FILIÈRE TÉMOIGNENT

Entériné le 29 août dans le cadre du Comité régional de l’INAO, le rendement annuel Cognac 2018 confirme le besoin de la filière calculé dans le Business Plan Cognac à hauteur de 914 700 hl AP. Ceci dans un contexte de forte croissance avec un cap de 205,9 millions de bouteilles expédiées sur la campagne 2017-2018.

La décision des professionnels a été par ailleurs motivée par les aléas climatiques ayant affecté la capacité du vignoble et par la forte disparité des rendements selon les exploitations (phénomène de dispersion). De fait, le rendement de 12,5 hl AP/ha pré-calculé au mois de juin a été nettement revu à la hausse fin août : 14,64 hl AP/ ha.

le_paysan_vigneron-rendements_cognac.png

Le calcul du rendement 2018 s’appuie donc sur ces éléments conjoncturels et structurels. Quid de la capacité agronomique du vignoble ? Avec un rendement moyen par exploitation de 10,40 hl AP/ha sur les dix dernières années de récolte et des prévisions volumiques estimées cette année à hauteur de 110 hl vol./ha, la question se pose. Au-delà de ce paramètre, un rendement record suscite interrogations et suspicions. Afin d’en appréhender les enjeux, nous avons interrogé responsables politiques et viticulteurs.

En découvrir plus dans nos colonnes abonnés …

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé