Publicité

Le « Suivi amont », plus qu’une réalité, une réussite

10 février 2009

En juin 2001 René Renou, président national de l’INAO, de passage dans nos appellations, proposait un projet de création du « suivi amont » dans les différentes appellations du Bordelais. Les efforts qualitatifs individuels dans le Saint-Emilionnais étaient déjà significatifs, et c’est dans le cadre de la dynamique de la création de l’Union des satellites de Saint-Emilion que nous avons dépassé le stade d’une simple addition des démarches personnelles en créant un travail global sur le « suivi amont ».

 

En effet, cette démarche collective d’accompagnement, de conseil, de formation et de contrôle permet de suivre au plus près la production au vignoble afin de respecter les règles des appellations d’origine contrôlée et surtout de permettre la production de raisins de grande qualité.

La dynamique de la création de l’Union des satellites de Saint-Emilion regroupant les appellations Montagne Saint-Emilion, Lussac Saint-Emilion et Puisseguin Saint-Emilion a permis la concrétisation de l’ambitieux projet de mise en place d’un processus global de « suivi amont » ; seule démarche pédagogique permettant une évolution qualitative rapide des exploitations en difficulté.

Le « suivi Amont » se matérialise en trois actions menées de concert qui, par leur complémentarité, justifient la globalité de notre démarche : la formation technique et la mise à disposition d’informations techniques ; la réalisation de fiches d’identité des propriétés par un technicien qui conseille et contrôle le travail réalisé ; la commission « suivi amont ».

La formation technique et la mise à disposition d’informations techniques

Idée : organisation par l’Union des satellites de Saint-Emilion de journées de formation. Ouvrages et cahiers techniques sont en complément à disposition des viticulteurs. Ces journées sont organisées pour les viticulteurs et leurs employés, la participation est gratuite.

Modalités d’organisation : lors de chaque journée de formation, un rappel d’éléments théoriques rythme la matinée, l’après-midi voit la mise en œuvre des éléments techniques abordés sur le terrain.

Les intervenants : Carole Dumont, conseillère viticole auprès de l’ADAR (Association de développement agricole et rural) ; commission technique de l’Union des satellites de Saint-Emilion, techniciens et œnologues de nos AOC.

Thèmes abordés : janvier 2002, la taille ; mars 2002, les travaux en
vert ; juillet 2002, qualité de pulvérisation (tests sur papiers hydrosensibles). Prochain thème : novembre 2002, la fertilisation.

La réalisation de fiches d’identité des propriétés

Idée : réaliser un état des lieux des propriétés des appellations Montagne Saint-Emilion, Lussac Saint-Emilion et Puisseguin Saint-Emilion.

Modalités d’organisation : Carole Dumont, conseillère viticole auprès de l’ADAR, missionnée par l’Union des satellites de Saint-Emilion visite toutes les propriétés de nos appellations. Ces visites permettent d’une part de nouer un contact entre le technicien et le viticulteur, mais aussi d’établir une fiche d’identité de chaque vignoble. A ce jour, une cinquantaine de propriétés ont été visitées. Vous trouverez joint en annexe un exemple de fiche d’identité de vignoble.

Objectif : nous souhaitons qu’en deux années toutes les propriétés des appellations Montagne Saint-Emilion, Lussac Saint-Emilion et Puisseguin Saint-Emilion aient été visitées. Nous pourrons ainsi établir un état des lieux concrets de nos vignobles, en inscrivant dans le temps un contact privilégié technicien-viticulteur. Il est impératif de provoquer une prise de conscience des viticulteurs pour orienter la production dans un sens toujours plus qualitatif.

La commission « suivi Amont »

Idée : Cette commission a pour vocation de conseiller, d’accompagner les viticulteurs aux différents stades du cycle végétatif de la vigne. Respectant la confidentialité, elle s’avère être particulièrement utile dans le soutien apporté aux propriétés rencontrant des difficultés à la vigne ou au chai.

Les membres de la commission « suivi amont » : 2 viticulteurs de l’appellation Montagne Saint-Emilion, 2 viticulteurs de l’appellation Lussac Saint-Emilion, 2 viticulteurs de l’appellation Puisseguin Saint-Emilion, 2 techniciens de l’INAO, Carole Dumont, conseillère viticole auprès de l’ADAR.

Modalités d’organisation : depuis juin 2001, date de sa création, la commission « suivi amont » visite les propriétés aux différents stades végétatifs de la vigne. Au jour d’aujourd’hui, une trentaine de propriétés ont été visitées. Les viticulteurs sollicités ont toujours accepté la visite de la commission, certains ont même demandé le deuxième passage de la commission ou d’un technicien pour constater la mise en application des conseils techniques.

Objectif : de gros efforts ont été faits dans le but d’une démarche qualité devenue indispensable à la bonne image de nos appellations. Nous devons continuer dans ce sens-là et surtout aider ceux qui ne sont pas encore inscrits dans cette conduite du vignoble en amont qui reste la préoccupation principale de tout viticulteur et de notre syndicat.

Aujourd’hui, les viticulteurs des appellations Montagne Saint-Emilion, Lussac Saint-Emilion et Puisseguin Saint-Emilion sont fiers du succès de leur Union.

Entamant sa deuxième année de vie, l’Union des satellites de Saint-Emilion a non seulement le mérite d’avoir fonctionné, mais aussi et surtout le mérite de chaque jour s’illustrer avec succès tant dans la technique que dans la promotion de ses appellations.

L’excellent fonctionnement du « suivi amont » illustre la démarche globale et collective initiée par la dynamique de l’Union des appellations Montagne Saint-Emilion, Lussac Saint-Emilion et Puisseguin Saint-Emilion.

L’objectif à terme étant d’une part de prolonger le processus qualitatif par la mise en place d’une démarche environnementale mais aussi de valider les chais de vinification.

A lire aussi

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Vidéos d'entreprise, événements, manifestations... Le Paysan Vigneron diversifie ses services et ouvre à tous ses prestations annexes. Grâce à du matériel de prise de vue professionnel incluant un drone, vous pourrez vous mettre en valeur sous un angle inédit. Tous...

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

L'arrêté officiel de la Région Nouvelle-Aquitaine concernant le traitement insecticide contre la flavescence dorée n'a pas encore été publié, mais les deux premières dates sont d'ores et déjà connues ; cela commence dès le 13 juin. Il est à rappeler que ce traitement...

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

Selon Eric Andrieu, député européen, la Commission européenne est largement insatisfaite du Plan Stratégique National de la France (PSN) proposée par la France pour la mise en oeuvre de la nouvelle PAC à partir de 2023, et l'invite à revoir sa copie. L’actuel Ministre...

error: Ce contenu est protégé