Publicité

Le Groupe Rullier s’intéresse au vignoble charentais et investit à Cognac

26 décembre 2008

groupe_rullier_opt.jpg

M. Raymond Valente, M. Laurent Juttaud et M. Bertrand Rullier

Le groupe Rullier développe ses activités en Charentes en constituant, avec les sociétés Valente et Juttaud, un nouveau pôle de machinisme agricole et viti-vinicole implanté à Cognac.

Bertrand Rullier a construit au cours des 25 dernières années un groupe de 5 sociétés, Rullier Investissements qui est spécialisé dans la distribution, du machinisme agricole, des équipements viti-vinicoles et de la motoculture de plaisance. Toutes ces entreprises (plus de 230 millions de chiffre d’affaires) travaillent sur un vaste secteur qui englobe l’ensemble des départements de la Gironde, la Dordogne et le nord des Landes. La commercialisation d’une gamme très large de matériels et d’équipements (les tracteurs Fendt, Bobard ; le matériel de vinification Vaslin Bucher ; les machines à vendanger Grégoire…) repose sur l’apport d’un service après-vente de qualité et dans chacun des neuf sites commerciaux, des équipes techniques sont en mesure de répondre aux attentes des agriculteurs et des viticulteurs.

C’est au cours de rencontres professionnelles que M. Bertrand Rullier, MM. Raymond Valente et Laurent Juttaud ont respectivement imaginé pouvoir mettre en commun leurs activités dans le cadre d’une nouvelle filiale charentaise appartenant au groupe Rullier. L’objectif étant de construire un pôle important de machinisme agricole et viti-vinicole au cœur de la région de Cognac en s’appuyant sur des entreprises régionales qui, dans leurs domaines d’activités respectifs, possèdent une excellente image de marque. Les sociétés Valente et Rullier ont eu la volonté de se doter d’une structure d’entreprise plus importante pour être en mesure, dans les années à venir, d’être toujours complètement en phase avec les attentes de leurs clients. En quelques mois les discussions ont évolué rapidement et la nouvelle entité Rullier Agritechnic est opérationnelle depuis le 1er janvier 2002.

Le siège de cette société utilise les infrastructures modernes et vastes de la société Valente dans la zone industrielle de Châteaubernard. M. Bertrand Rullier a décidé de s’appuyer sur les compétences des deux équipes en place en confiant les responsabilités du pôle agricole à M. Raymond Valente et celles du pôle vinification et matériel de chai à M. Laurent Juttaud. A partir de début janvier, l’ensemble des infrastructures de la société Juttaud va être transféré à Cognac et une vitrine commerciale matériel de chai va être implantée.

La société RULLIER Agritechnic, avec son pôle d’activité Valente, gérera la commercialisation des tracteurs Fendt sur trois départements : la Charente, la Charente-Maritime et la Gironde. Le pôle d’activité Juttaud distribuera bien sûr la gamme de matériel Vaslin Bucher mais aussi une diversité d’équipements de chai. L’antériorité et les compétences du groupe Rullier dans ce domaine d’activité vont permettre de développer au sein de la filiale Juttaud de nouveaux services en terme d’agencement et de conceptions d’installations.

A lire aussi

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Vidéos d'entreprise, événements, manifestations... Le Paysan Vigneron diversifie ses services et ouvre à tous ses prestations annexes. Grâce à du matériel de prise de vue professionnel incluant un drone, vous pourrez vous mettre en valeur sous un angle inédit. Tous...

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

L'arrêté officiel de la Région Nouvelle-Aquitaine concernant le traitement insecticide contre la flavescence dorée n'a pas encore été publié, mais les deux premières dates sont d'ores et déjà connues ; cela commence dès le 13 juin. Il est à rappeler que ce traitement...

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

Selon Eric Andrieu, député européen, la Commission européenne est largement insatisfaite du Plan Stratégique National de la France (PSN) proposée par la France pour la mise en oeuvre de la nouvelle PAC à partir de 2023, et l'invite à revoir sa copie. L’actuel Ministre...

error: Ce contenu est protégé