le BNIC a choisi les architectes de leur futur

8 avril 2022

Suivant le développement du secteur, le BNIC a décidé de s’implanter dans un nouveau siège, bien évidemment toujours situé au coeur de Cognac. Le projet définitif de ce nouveau bâtiment ne sera dévoilé que durant cet été, mais les noms des entreprises responsables de sa construction sont maintenant connus: le cabinet d’architecture Wilmotte & Associés aura pour mission d’imaginer un bâtiment répondant aux besoins de l’interprofessionnelle, tandis que le promoteur Redman sera chargé de concrétiser cette vision. 

Les services du BNIC, qui réunissent plus d’une centaine de collaborateurs (scientifiques, techniciens, juristes, communicants, administratifs, ou encore informaticiens), seront pour la première fois de l’histoire de l’interprofession réunis dans un même lieu de travail. Ce bâtiment sera totalement ouvert aux professionnels du Cognac et il accueillera aussi tous les partenaires et locaux de la filière. Ancré au cœur de l’aire d’appellation Cognac, il participera à l’attractivité et au dynamisme de tout un territoire.

Christophe Veral, président du BNIC se réjouit de ce choix fait par le comité permanent ce jour, « ce projet ambitieux est une véritable fierté pour la filière Cognac et pour les salariés du BNIC qui y travailleront à terme. M. Wilmotte et ses équipes ont compris la vision qui anime notre appellation, fidélité au passé et foi dans l’avenir, simplicité et ambition. Ce projet est une nouvelle étape dans l’histoire du Cognac et celle de notre ville. » 

 « Ce bâtiment sera à l’image du Cognac sobre et élégant, ancré dans le passé et ouvert sur l’avenir. Je suis très heureux de pouvoir apporter ma pierre à son histoire séculaire », a conclu l’architecte Jean-Michel Wilmotte. 

« Nous allons développer un projet authentique, innovant et porteur de fortes valeurs humaines et environnementales. Véritable vitrine de l’excellence de la filière, le futur siège du BNIC participera au rayonnement du Cognac à travers le monde », Nina Schoenmuller, directrice générale de REDMAN Atlantique.

A lire aussi

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

error: Ce contenu est protégé