La saine gestion de la coopérative des Coteaux de Montagan

11 mars 2009

La coopérative des Coteaux de Montagan a tenu son assemblée générale il y a quelques semaines pour l’exercice clos au 31 août dernier. Au cours des trois dernières années, l’activité de la cave a connu un développement régulier des volumes de production de vins de distillation. La gestion saine de l’entreprise a permis d’aménager régulièrement l’outil technologique et de proposer une prestation de qualité aux adhérents.

tribune_montagan_opt.jpeg

De gauche à droite : M. Thierry Marot, le directeur et M. Pascal Millasseau, le président de la cave des Coteaux de Montagan.

La coopérative a enregistré un niveau d’activité satisfaisant au cours du dernier exercice en raison notamment d’une augmentation des volumes vinifiés. La production de 80 ha supplémentaires a été traitée au cours des vendanges 2005, ce qui a permis d’optimiser le fonctionnement de l’outil de production. Cette augmentation de surface est liée à la fois à l’arrivée de nouveaux adhérents et aussi à des reprises de surfaces supplémentaires.

Le président, M. Pascal Millasseau, a présenté les comptes de l’exercice 2005-2006 qui attestent de la saine gestion (une année de trésorerie d’avance). La progression du résultat d’exploitation est liée à une baisse des charges financières et à l’augmentation des volumes vinifiés. L’élaboration des vins de distillation continue de progresser et le volume vinifié de 70 000 hl (6 600 hl AP) pour la récolte 2005 représente un gage de pérennité pour l’avenir. A l’inverse, les prestations de services pour l’élaboration de vins de table (effectuées pour la distillerie du Maine au Bois) sont en diminution.

Des vins de distillations totalement vinifiés dans de la cuverie thermo-régulée

L’évolution du fonctionnement de la coopérative est totalement cohérente par rapport au contexte général de la région viticole où l’on assiste à une constante augmentation des volumes distillés depuis quelques années. A terme, l’objectif est de vinifier un volume proche de 100 000 hl (82 000 hl vinifiés pour la récolte 2005) qui correspond à l’équilibre économique de l’entreprise. A partir de l’année 2008, le financement des plus gros investissements arrivera à son terme, ce qui permettra à la coopérative de retrouver des marges de manœuvre plus importantes. A la fin du dernier exercice, la coopérative a réalisé des investissements dans de la cuverie qui lui permettent de disposer d’une capacité de stockage totale de 100 000 hl.

L’acquisition de 16 000 hl de cuverie inox thermo-régulée (8 cuves de 2 000 hl) et l’augmentation des performances du groupe de refroidissement rendent possible la maîtrise des températures autour de 22 °C pour l’ensemble des volumes de vins de distillation vinifiés. Les 30 000 hl de cuverie thermo-régulée ont permis de traiter en 2006 un volume de 4 500 hl/jour dont les fermentations sont totalement maîtrisées en températures pendant 6 jours.

M. Thierry Marot, le directeur de la coopérative, a indiqué que dans les deux ans à venir aucun investissement majeur ne serait envisagé.

A lire aussi

Vinitech-Sifel 2022 : c’est parti !

Vinitech-Sifel 2022 : c’est parti !

C'est à 8h30 ce matin que les portes du salon Vinitech Sifel se sont ouvertes. Au programme pendant 3 jours : près de 850 exposants sur 65 000 m² présentent leurs solutions pour le monde vitinicole, maraîcher et arboricole.  Le salon est réparti en 4 pôles...

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac organise 4 réunions d’information et une exposition pour présenter la traduction règlementaire du projet de PLUi, autrement dit les règles générales qui s’appliqueront à tout projet de construction, une fois ce futur document en vigueur. La première...

error: Ce contenu est protégé