Publicité

La prophylaxie : une solution Pour Préserver La Pérennité

8 mars 2009

La lutte contre les maladies du bois se limite malheureusement aujourd’hui à des interventions prophylactiques dont l’efficacité est avérée sans pour autant être totale. C’est seulement un moyen d’assainir la situation et de limiter la diffusion de l’esca, du BDA et de l’eutypiose. Le ramassage du bois mort, la pratique d’une taille plus respectueuse, le développement de l’établissement en vert des jeunes souches, la mise en œuvre du recépage, la réalisation systématique de l’entreplantation… ont un intérêt indiscutable vis-à-vis de la pérennité des plantations mais elles ont aussi l’inconvénient de mobiliser beaucoup de main-d’œuvre. La très grande majorité des viticulteurs est consciente du danger latent que représentent ces maladies, mais ils n’ont plus les moyens financiers et humains d’incorporer les mesures prophylactiques. Nous avons recueilli les témoignages de quatre viticulteurs qui, chacun, sur une ou plusieurs parcelles, ont été confrontés à une pression d’eutypiose assez exceptionnelle et cela les a amenés à conduire une stratégie de lutte de longue durée. Après 15 ou 20 ans d’efforts intensifs, ils sont en mesure de porter un regard objectif sur les résultats d’un travail fastidieux dont la finalité a été la préservation de la pérennité du vignoble.

A lire aussi

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Vidéos d'entreprise, événements, manifestations... Le Paysan Vigneron diversifie ses services et ouvre à tous ses prestations annexes. Grâce à du matériel de prise de vue professionnel incluant un drone, vous pourrez vous mettre en valeur sous un angle inédit. Tous...

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

L'arrêté officiel de la Région Nouvelle-Aquitaine concernant le traitement insecticide contre la flavescence dorée n'a pas encore été publié, mais les deux premières dates sont d'ores et déjà connues ; cela commence dès le 13 juin. Il est à rappeler que ce traitement...

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

Selon Eric Andrieu, député européen, la Commission européenne est largement insatisfaite du Plan Stratégique National de la France (PSN) proposée par la France pour la mise en oeuvre de la nouvelle PAC à partir de 2023, et l'invite à revoir sa copie. L’actuel Ministre...

error: Ce contenu est protégé