La microfilstration tangentielle : Un traitement efficace et polyvalent

29 juin 2017

La microfiltration tangentielle des vins a connu un développement important au cours de dernières années dans beaucoup de régions viticoles mais pas dans la région de Cognac. C’est pourtant une approche de traitements des produits très efficace, polyvalente et très respectueuses de la qualité des produits. Les retours d’expérience de quelques utilisateurs et de divers essais en Charentes ont démontré son intérêt sur des lies de pineaux, des bourbes de vins, des produits de colles et mêmes sur des lies de vins de distillation.

La micro filtration tangentielle présente divers intérêts, une simplification de la chaîne de traitement et de préparation des produits, une polyvalence d’utilisation (filtration précoce et procédé de stabilisation microbiologique), une garantie de respect de la qualité des produits, une capacité à s’adapter à des liquides de turbidités très variables (des moûts, des bourbes, des vins bruts et élaborés, des lies, des résidus de colles, …) et une production de déchets faibles. La mise en œuvre de la filtration tangentielle ne nécessite pas l’utilisation d’intrants œnologiques (terres de filtration, plaques, cartouches). Son principe consiste à faire circuler le liquide sous pression parallèlement à des membranes poreuses ayant une nature organique ou minérale. Le flux tangentiel créé par des turbulences limitent l’accumulation de particules et retardent ainsi le colmatage des membranes. Les filtres tangentiels sont des équipements autonomes intégrant une cuve d’alimentation, la cellule de filtration (avec les membranes de filtrations), une pompe d’alimentation assurant l’alimentation et la mise en pression des fluides, une pompe de circulation créant le flux sur les membranes et un dispositif de décolmatage et de nettoyage.

 

La Maison Roy à Châteauneuf sur Charente un site d’essais pilote

 

       La société Padovan a développé une large gamme de filtres tangentiels, les Smart équipés de membranes organiques et plus récemment les unités de microfiltration tangentielles Dynamos équipes de membranes en céramique. La société Liatech-Charente qui distribue ces équipements a réalisé de nombreux essais sur des natures de produits très différents, des vins tranquilles, des produits effervescents, des pineaux et des produits très chargés (des moûts, des bourbes, des lies de pineau et de vin de distillation, des résidus de colles, ….). Les premiers retours d’expérience avec une unité Dynamos loué au départ à la SARL Maison Roy de Châteauneuf sur Charente ont été très riches enseignements. Cette entreprise est spécialisée dans le traitement et la mise en bouteilles de produits gazéifiés, des jus de raisins, des jus de pommes, des vins mousseux, des vins de liqueurs gazéifiés, du cidre, de la limonade.

 

Une diversité de produits à filtrer et à embouteiller

 

      La société dirigée par Adeline Roy, Gauthier Roy et Sébastien Semery dispose à la fois de deux unités mobiles d’embouteillage et d’un site de préparation des produits et d’embouteillage dans la zone industrielle de Châteauneuf. Des moyens technologiques très performants sont mis en œuvre pour s’adapter à la diversité des produits à conditionner. Les aspects de filtration avant le conditionnement représentent un volet très important pour la stabilisation des produits. La Maison Roy utilise depuis de nombreuses années des filtres rotatifs sous vides et des filtres tangentiels de la société Padovan. La diversité des produits embouteillés confère à cette unité d’embouteillage un intérêt indéniable pour tester de nouveaux équipements.  Un partenariat avec la société Liatech-Charente s’est créé pour implanter des équipements de traitements et de mises en bouteilles performants. Par exemple, les tout premiers modèles de filtres tangentiels Padovan à membranes organiques et céramiques ont été testés sur ce site.

 


Deux  filtres Dynamos utilisés depuis trois ans

 

      L’équipe de la Maison Roy de par son niveau d’activité possède un recul suffisant pour apprécier le bien-fondé et les limites de telles ou telles technologies. Leur vécu leur permet de dire que l’arrivée des filtres tangentiels a constitué une évolution très positive au niveau de la préparation des produits à la mise en bouteilles. Sébastien Semery considère que les performances à la fois diversifiées et très intéressantes des filtres tangentiels correspondent à nos besoins : « De par la diversité des produits que nous conditionnons, nous sommes très attentifs à la fois à la qualité des filtrations et au respect de la qualité des vins, des pineaux, des jus de raisins, des cidres, …. . Le fait de travailler sur des produits finis dont il faut respecter la qualité est une responsabilité importante. Nous devons donc utiliser des moyens technologiques très performants et accessibles en coût. Depuis 15 ans, nous avons testé divers process de traitements des produits mais la technologie de filtration tangentielle a représenté une évolution importante. Le principal intérêt des filtres tangentiels Smart à membranes organiques réside dans la capacité de traiter des produits de natures et de volumes très différents sans avoir besoin de mettre en œuvre d’intrants œnologiques. Ces matériels fonctionnent de manière totalement autonome et avec une garantie de résultats. Depuis trois ans nous utilisons deux filtres Dynamos de 5 m2 équipés de membranes en céramiques. Ces équipements sont particulièrement adaptés à des liquides très chargés comme les bourbes, les lies de jus de raisins et de pineaux. Le rendement de filtration (production de jus clairs) se situe autour de 85 à 95 % alors qu’avec des filtres-presses, on ne dépasse pas 80 % ».

 

Des rendements de filtration supérieures à 95 %

 

      Dans la région de Cognac quatre filtres tangentiels Dynamos fonctionnent dans des plusieurs sites. David Léhonard et ses collègues techniciens de la société Liatech-Charente commencent à avoir des retours d’expériences intéressants sur des produits  de nature différente. Les résultats de filtration de lies de pineau et des bourbes de jus de raisins sont assez spectaculaires puisqu’en moyenne, le rendement de jus clair dépasse 95 %. Au cours de la campagne de distillation dernière, plusieurs essais de filtration de lies de vin de distillation ont eu lieu. Les résultats semblent encourageants sur le plan de la qualité des vins obtenus et du rendement de filtration (supérieur à 95 %). Les différents utilisateurs apprécient aussi la simplicité et fiabilité d’utilisation des appareils. L’automatisation complète des filtres Dynamos permet d’assurer successivement la filtration des produits, le dé colmatage régulier des membranes et le lavage complet (avec désinfection) de l’appareil à la fin du travail. Le débit de filtration est lié à surface de filtration des membranes et au niveau de trouble des produits.

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé