Publicité

La Création d’Une « Maison Des Œnologues De France »

27 décembre 2008

Mardi 11 décembre 2001, les œnologues français inaugurent la « Maison des œnologues de France » en plein cœur de Paris, au 21-23 rue de Croulebarbe dans le XIIIe arrondissement. Cette « Maison des Œnologues de France » véritable lieu de vie, de formation et de documentation, donne à l’Union des Œnologues de France la vitrine et l’outil nécessaires à son activité et à sa promotion. Les œnologues français sont pourtant non seulement en laboratoire, mais surtout à toutes les phases de l’élaboration des vins : conseil, production, qualité, contrôle, dégustation, commercialisation. Ils contribuent également en permanence à la connaissance, à la réputation et à la progression des régions vinicoles françaises. L’œnologue est donc aujourd’hui bien plus qu’un technologue, il est l’Homme incontournable de l’Art du Vin, un expert en dégustation et en analyse sensorielle.

La Maison des Œnologues de France donne aux œnologues la vitrine et l’outil nécessaires à son activité et à sa reconnaissance. Cette situation parisienne permet de bénéficier de la proximité des grandes instances viti-vinicoles françaises et d’être largement ouverte à l’ensemble de ses adhérents.

Une situation centrale

Inaugurée le 11 décembre 2001, sous la présidence d’honneur de monsieur le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, la Maison des Œnologues de France se situe à Paris dans le XIIIe arrondissement, au 21-23 de la rue de Croulebarbe. Elle est desservie par les lignes de métro 5, 6 et 7, avec des stations « place d’Italie », « Corvisart » et « Gobelins ».

Elle se présente sur trois niveaux : 

l Un rez-de-chaussée ouvert aux œnologues et au public accessible par un jardin sur cour intérieure, qui offre une surface de 166 m2 comprenant : une salle de dégustation et de formation (15 postes professionnels), une salle de réunion (21 places), un espace d’accueil, de documentation et d’information, des bureaux accueillant la direction nationale.

l Un premier sous-sol pour les locaux techniques.

l Un deuxième sous-sol pour le stockage du matériel nécessaire aux cours de dégustation.

La conception et l’aménagement intérieur de la Maison des Œnologues de France ont été confiés à Pauline et Bernard Mercier (cabinet d’architectes BBM STRUCTURE).

Une salle de dégustation unique en France

La salle de dégustation conçue pour et par les œnologues est unique en France. Modulable, cette salle de travail n’a pas d’équivalent. Elle est à la fois esthétique, conviviale et très professionnelle. 15 personnes peuvent déguster en même temps. Chaque poste de dégustation possède son crachoir, un éclairage particulier, un œnoscope et un espace de travail pour la rédaction des commentaires.

Les trois missions de la Maison des Œnologues de France

Elles peuvent se résumer ainsi :

l Un espace de formation à l’analyse sensorielle pour les œnologues, à des cycles de dégustation pour l’œnophile grand public, à des séances de formation continue pour les entreprises.

l Un espace d’information et de documentation : lieu de veille technologique où l’on trouve et où l’on informe sur tout ce qui a trait au vin et à la profession d’œnologue : journaux, magazines, guides, livres…

l Un espace de réunion : la « Maison » où se retrouvent et se réunissent tous les œnologues de France, pour y réfléchir et y défendre les intérêts de la vigne, du vin et de la profession.

Les missions de l’union des œnologues de France

l Assurer la défense professionnelle des œnologues sur tous les plans.

l S’opposer à l’usage irrégulier du titre d’œnologue protégé par la loi
n° 55 308 du 19 mars 1955.

l Permettre à ses membres la mise à jour permanente des connaissances techniques et scientifiques utiles à la profession.

l Maintenir la cohésion, la solidarité et la confraternité entre ses adhérents.

l Assurer l’indépendance professionnelle des œnologues et l’honneur de leur fonction à l’égard des autorités, des employeurs, de leur clientèle et de l’opinion publique.

L’Œnologue ou « l’Art Du Vin »

« L’œnologue et la Maison des Œnologues de France » par Alain GAYDA, président de l’UOEF

L‘œnologue, c‘est toute la vie du vin. Aujourd’hui, l’œnologue n‘est plus un professionnel qui utilise un vocabulaire technique et hermétique. L‘œnologue est au contraire le personnage incontournable de toute la filière viti-vinicole, car c‘est lui qui élabore le vin. A une époque où l‘on parle d ‘hygiène alimentaire, de sécurité, de traçabilité, l’œnologue est l’homme clef qui garantit la production d’un vin de qualité.

Vous ne serez donc pas surpris de trouver des œnologues dans toutes les fonctions essentielles de la filière : dans les laboratoires bien sûr, mais également dans les sociétés d‘embouteillage, chez les producteurs de bouchons et autres produits œnologiques, chez les vignerons bien entendu, dans l‘enseignement et la recherche, mais également à la direction des caves et dans les circuits de commercialisation (négociants, grande distribution, cavistes…).

La Maison des œnologues de France que nous attendions depuis longtemps, va non seulement nous permettre de communiquer avec l‘ensemble des partenaires de la filière, mais également de nous faire connaître du grand public grâce à nos cycles de formation à la dégustation. Nous avons bien entendu choisi de l’installer à Paris, là où tout se décide, mais en développant les liens forts et interactifs que nous entretenons depuis toujours avec toutes nos régions. Il n’existait plus à Paris de salle de dégustation digne de ce nom. Avec la salle de dégustation de la Maison des œnologues de France, c‘est maintenant chose faite. Et nous sommes fiers de pouvoir l‘ouvrir à tous ceux qui souhaitent s‘initier ou se perfectionner à la dégustation.

L’œnologue est incomparable

L’œnologue a longtemps souffert d’être considéré comme un technicien, un technologue, quand d’autres bénéficient d’une image bien plus « valorisante » et « artistique ». Résultat, l’œnologue avait peu l’occasion de paraître pour parler du vin.

Et pourtant, au fil des années et grâce à une véritable professionnalisation de ce métier, l’œnologue a appris à communiquer ; il est devenu l’homme de l’Art du Vin, un expert en dégustation et en analyse sensorielle. Faites parler un œnologue il saura mieux que personne vous faire rêver avec les mots du vin ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est présent dans toute la vie du vin.

La Loi n° 55-308 du 18 mars 1955

Elle a permis de créer un titre d’œnologue réservé aux techniciens titulaires du diplôme national d’œnologue (DNO) et qualifiés dans les opérations d’élaboration et de conservation des vins. Ce diplôme est délivré conjointement par le ministère de I’Education nationale, de la Recherche et de la Technologie et le ministère de l’Agriculture et de la Pêche.

Force et professionnalisme de l’UŒF

L’Union française des œnologues regroupe 1 500 œnologues qui exercent leur activité à tous les niveaux de la fïlière vin, des plus grandes aux plus petites entreprises du secteur. L’UŒF possède un représentant dans la majorité des sociétés qui comptent aujourd’hui en France dans le monde du vin.

L’Union a pour mission d’assurer et d’exalter la qualité des vins, conformément aux règles et définitions de l’Office international de la vigne et du vin. Son rôle de conseil et d’expertise est essentiel tant auprès de l’INAO, l’ONIVINS, l’ITV, l’OIV, l’OIVV et du ministère de l’Agriculture et de la Pêche.

L’Union est pleinement appréciée pour sa mise à jour régulière des connaissances techniques et scientifïques qu’elle propose dans le domaine du vin. Auprès de l’ensemble des œnologues, les informations issues de l’Union jouissent d’un crédit incontestable et font référence.

L’Union des œnologues est un membre actif de la Commission consultative et permanente d’œnologie (CCPO), au même titre que les représentants des trois ministères de tutelle (Education nationale, Agriculture et Pêche, Santé) et ceux des centres de formation, de la DGCCRF, de I’ONIVINS, de la Fédération nationale des négociants et des caves coopératives. La CCPO donne son avis sur toutes les questions intéressant la formation et l’exercice de la profession d’œnologue ainsi que sur les questions qui se rapportent au diplôme d’œnologue, et notamment au programme des connaissances théoriques, techniques et pratiques exigées à l’examen.

Union des œnologues de France (UŒF) – 21-23 rue de Croulebarbe, 75013 Paris. – Tél. 01 58 52 20 20 – Fax : 01 58 52 20 30. – Internet : www.oenologuesdefrance.fr – E-mail : oenolog@club-internet.fr – Président : Alain Gayada. Directrice : Béatrice Da Ros.
Contacts presse : Valérie Loctin, Sophie Mesquida.
Loctin Conseils 5, place Jean-Jaurès, 66000 Perpignan. – Tél. 04 68 35 41 80
Fax : 04 68 35 41 82 – E-mail : loctin.conseil@wanadoo.fr

A lire aussi

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Vidéos d'entreprise, événements, manifestations... Le Paysan Vigneron diversifie ses services et ouvre à tous ses prestations annexes. Grâce à du matériel de prise de vue professionnel incluant un drone, vous pourrez vous mettre en valeur sous un angle inédit. Tous...

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

L'arrêté officiel de la Région Nouvelle-Aquitaine concernant le traitement insecticide contre la flavescence dorée n'a pas encore été publié, mais les deux premières dates sont d'ores et déjà connues ; cela commence dès le 13 juin. Il est à rappeler que ce traitement...

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

Selon Eric Andrieu, député européen, la Commission européenne est largement insatisfaite du Plan Stratégique National de la France (PSN) proposée par la France pour la mise en oeuvre de la nouvelle PAC à partir de 2023, et l'invite à revoir sa copie. L’actuel Ministre...

error: Ce contenu est protégé