La citadelle de blaye

18 mars 2009

La citadelle de blaye
au patrimoine mondial de l’unesco

Les Premières Côtes de Blaye en première ligne

Le comité du Patrimoine mondial de l’Unesco a attribué son label aux fortifications du Réseau des sites majeurs de Vauban, dont la fameuse citadelle de Blaye. Il s’agit d’un enjeu majeur pour l’appellation Premières Côtes de Blaye qui espère bénéficier d’un regain de notoriété et de visibilité. Pour les Premières Côtes de Blaye, la valorisation de la citadelle grâce au label Unesco représente un véritable enjeu économique et médiatique : « Il est évident que ce label est un vecteur important en terme de communication, le vin des Premières Côtes de Blaye étant déjà identifié comme « la citadelle des Bordeaux », affirme le directeur du Syndicat viticole, Jean Lissague. Il ajoute que « l’enjeu pour l’œnotourisme est considérable, d’autant que les retombées se feront bien sûr en France, mais surtout à l’international, ce qui est forcément porteur pour notre identité ».

A l’image de Saint-Emilion, qui a augmenté sa fréquentation touristique de 20 % l’année qui a suivi son inscription au Patrimoine mondial de l’humanité, et qui propose désormais de nombreux parcours touristiques œnologiques, tels le duo « vins AOC et vieilles pierres », les Premières Côtes de Blaye auront de nombreuses cartes à jouer. D’autant plus que la citadelle comporte en son sein une particularité rare et précieuse : une petite parcelle de 720 pieds qui produit en moyenne 1 000 bouteilles de Premières Côtes de Blaye par an. Le Clos de l’Echauguette, situé près de la tour du même nom, suscite chaque année l’euphorie de néophytes qui redécouvrent les vendanges à la main.

A lire aussi

Campagne PAC 2024 : Tout ce qu’il faut savoir 

Campagne PAC 2024 : Tout ce qu’il faut savoir 

Depuis le 1er avril et jusqu’au 15 mai 2024, les télédéclarations de demande d’aides au titre de la campagne 2024 sont ouvertes.Voici tout ce qu’il faut savoir pour préparer au mieux sa déclaration.

La Chine et le cognac : un amour inséparable

La Chine et le cognac : un amour inséparable

Avec plus de 30 millions de bouteilles officiellement expédiées en Chine en 2022, la Chine est le deuxième plus important marché du Cognac. De Guangzhou à Changchun, ce précieux breuvage ambré fait fureur. Plutôt que se focaliser sur les tensions actuelles, Le Paysan...

error: Ce contenu est protégé