Kallafut, un nouveau concept de stockage des barriques

9 mai 2019

Une initiative locale rationnelle et esthétique

 

            L’agencement des fûts dans les chais a toujours été un centre d’intérêt important dans la région de Cognac. Les manutentions de barriques de 350, 400 l et plus sont toujours plus délicates et en plus leur longévité est grande quand ils sont agencés dans de bonnes conditions. Une entreprise régionale installée à côté de Saintes a développé un équipement novateur de stockage des fûts, le concept Kallafut. Il s’agit d’un système de rack en bois constitué de rimes superposées, indépendantes et permettant une extraction assez facile de chaque barriques.

L’optimisation de la capacité de stockage d’eaux-de-vie est une thématique d’actualité pour de nombreux opérateurs dans la région suite à la grosse récolte 2 018. Il semble que beaucoup de bâtiments de stockage aient atteint un niveau de remplissage élevé. Dans les chais récents, l’utilisation de racks métalliques ou des modules Oxoline permet de stocker des fûts sur 4, 5, 6 niveaux alors que dans les bâtiments historiques, les fûts ne sont jamais montés sur plus de 3 niveaux. Le stockage sur cales bois traditionnelles ou dans des racks métalliques présente l’inconvénient d’immobiliser les barriques durablement après leur implantation. Il n’est pas possible de sortir des fûts coulards sans en enlever, 5, 10 ou 30 selon leurs situations. Seul le système Oxoline permettait jusqu’à présent l’extraction facile et rapide de barriques en cas de problème moyennant la présente d’allées de largeur suffisantes. Le concept Kallafut (1) offre aussi cette possibilité tout en permettant de stocker sur quatre à six niveaux.

 

L’instabilité des cales traditionnelles est à l’origine du projet

 

            Le développement du système Kallafut a germé dans l’esprit de son concepteur, Thierry Thomas, suite à une conversation toute simple avec client. L’histoire a commencé par une demande de réparation urgente d’un viticulteur à son menuisier. Au moment de l’intervention T Thomas rencontre Guy Daudet dans ses chais d’eaux-de-vie. Celui-ci est en train de réaliser un pompage dans des barriques situées au deuxième niveau et montées sur des cales bois classiques. L’exercice paraît visuellement périlleux au jeune menuisier et une discussion spontanée s’engage : « Travailler dans ces conditions présente certains risques au moment de l’installation des barriques et ensuite lors des transferts d’eaux-de-vie. Effectivement, il faut être prudent et une fois qu’une barrique est installée, l’enlever nécessite beaucoup de travail – Il serait peut-être possible de trouver un système de stockage plus stable, accessible et permettant de monter les barriques sur 4 hauteurs. Si vous avez une idée, faites, le, et je suis prêt à tester votre produit ».

 

Une installation pilote isolée devenue une référence

 

            Une fois revenu dans son atelier de Saint Georges des Coteaux, Th Thomas réfléchi au type d’agencement en bois, qu’il pourrait réaliser. Sa réflexion après plusieurs essais a débouché sur la création d’une structure bois portant plusieurs rimes de barriques superposées et permettant l’extraction et l’entrée de chaque fût. Un premier module à quatre niveaux a été implanté en 2013 chez Guy Daudet à Pessines. L’équipement a donné pleinement satisfaction et depuis toute la production annuelle de 120 à 150 hl d’AP de la propriété est stockée dans des modules Kallafut. Le système avait été un peu « oublié » par son concepteur pendant quelques années dont le cœur de métier est une activité de menuiserie traditionnelle. C’est un autre échange dans le courant de l’été 2017 avec un responsable d’une propriété importante qui a fait ressortir des « cartons » le projet. Th Thomas après avoir pris sa première grosse commande, a pris conscience de l’intérêt et du potentiel de marché de son produit. Il a déposé un brevet pour protéger l’innovation et l’ensemble des accessoires qui la compose.

 

Un système de rack en bois constitué de rimes superposées

 

            Le système Kallafut s’apparente à un type de rack en bois constitué de rimes superposées et indépendantes au sein desquelles l’extraction de toutes les barriques est possible. Les structures en bois supportant les rimes sont dimensionnées pour résister à la charge. La présence d’étrésillons entre chaque barrique assure la stabilité des bois portant les fûts. Le maintien de la rigidité à la fois verticale et en largeur de toute la structure est essentiel pour que les efforts sur les barriques soient limités et bien répartis. Les barriques sont en quelque sorte enfermées dans une « mâchoire » constituée de deux berces située en dessous et au-dessus les contenant. Les barriques sont bloquées par des berces de conception spécifiques qui doivent toujours être implantées à l’aplomb des pièces de fond. Un tel positionnement des berces permet de limiter les efforts sur les barriques. Les berces peuvent être fixées sur les supports par un vissage léger dans le bois.

 

L’interaction entre les éléments induit une bonne rigidité globale

 

            Le concept Kallafut a été étudié pour assurer à la fois une bonne répartition des efforts et conférer à l’ensemble de la structure une bonne rigidité. Son principe est de profiter de l’interaction des efforts et de la résistance des différents éléments, le cadre rigide, les rimes et les « mâchoires » de fixation des barriques. La structure de par son principe d’installation modulaire induit une rigidité comparable à celle des racks métalliques. Les retours d’expériences de plusieurs montages a confirmé que la conception d’ensemble des structures Kallafut conserver leur solidité et leur rigidité depuis plus de 5 ans.

 

Les points clés du concept Kallafut :

 

Un système de racks de stockage en bois des fûts de 225 à 500 l

La possibilité de superposer 4 à 7 rimes de barriques

Un moyen d’optimiser les volumes de stockage tout en conservant l’esthétique d’un agencement en bois

Une possibilité de pouvoir extraire chaque barrique grâce à un système de vérins

Un système modulaire qui s’adapte à tous les chais anciens et récents

Les premiers chais de racks Kalalfut ont été installés depuis 5 à 6 ans

Une fabrication en bois non traité d’épicéa et de chêne dans l’avenir

Un coût de 95 € ht/ barriques au départ de l’atelier non monté

Des plans de montage à impérativement respecter.

 

L’installation de vérins permet d’extraire chaque fût

 

            Le dégagement d’un fût est effectué grâce à l’installation de quatre petits vérins mobile qui se positionnent dans les intervalles libres entre chaque barrique. La remontée légère des vérins (de 1 à 2 mm) permet de décoincer et de dégager la berce supérieure préalablement dévissée. L’espace libéré rend possible l’éjection de la berce inférieure. Le fût se trouve alors libre et il est possible de le pousser vers l’extérieur de la structure. Une largeur suffisante des allées est nécessaire pour le dégagement des fûts. Ce système astucieux d’extraction des barriques se montre opérationnel dans les rimes de toutes les hauteurs. Les vérins sont fabriqués par l’entreprise Thomas à partir d’un système à vis. Leur installation revient à reprendre l’effort que supportait la barrique.

Une capacité de stockage optimisée au sein d’une structure en bois esthétique

 

            Les principaux avantages du système Kalaffut résident dans sa possibilité d’optimisation des capacités de stockage (sur 4 à 7 niveaux), sa souplesse d’adaptation au lieu de stockage existant (en hauteur), sa simplicité d’installation dans les bâtiments existants et son caractère traditionnel en bois. L’aspect visuel des rimes de fûts insérées dans un environnement totalement en bois crée une ambiance esthétique traditionnelle en phase les valeurs qualitatives du Cognac, des Pineaux et des vins. Ce type de stockage est très bien adapté à des agencements de chais ou l’on ne déplace pas régulièrement les barriques. En effet, une fois que les rimes sont installées, le remplacement de longueurs entières de fûts ne peut être envisagé qu’en démontant les niveaux supérieurs. L’extraction d’une barrique présentant une fuite, une casse de douelle reste très facile grâce à l’utilisation des vérins. L’exigence de largeur de l’allée (une allée sur deux) pour l’extraction des fûts correspond à peu près à la longueur des contenants. Il convient de tenir compte de cette exigence de largeur minimum au moment de l’implantation des structures et de la construction des chais neufs.

 

Une installation en place depuis 7 à 8 ans qui vieillit bien

 

            Les structures se montent au niveau du sol sur tous types de surfaces, des espaces entièrement bétonnés, des plots en bétons, des rails. Toutes les pièces sont fabriquées avec du bois d’Épicéa sec qui ne subit aucun traitement. Les premiers équipements installés depuis le début des années 2010 chez G Daudet à Pessine ont pour l’instant vieillit. Leur implantation sur quatre niveaux n’a pas engendré d’efforts susceptibles de provoquer des déformations sur la structure et les barriques de la base. L’entreprise envisage de proposer des modules entièrement fabriqués en chêne dont la longévité serait encore plus longue. Le dimensionnement des cadres bois est modulé en fonction du nombre de niveaux de stockage et des longueurs des rimes.

 

L’obligation de réaliser une étude d’implantation spécifique à chaque site

 

            La particularité du concept Kallafut réside dans le fait qu’il est fabriqué à partir de modules standardisés dont l’agencement s’adapte aux spécificités de chaque site. Une étude d’implantation est en le préalable indispensable de tous les projets d’installations. T Thomas doit se rendre dans les chais pour effectuer des relevés précis de l’espace disponible. À partir de ces données, il réalise une étude d’implantation des structures en tenant compte de la contenance et du gabarit des fûts utilisés. Cela débouche des calculs précis du type de structure à monter et des modules de bois qui la compose. L’entreprise fournit un plan d’implantation à impérativement respecter aux opérateurs qui veulent assurer le montage eux-mêmes. Elle est aussi en mesure de proposer une prestation d’installation des racks Kallafut chez les utilisateurs.

 

Un coût de 95 € HT/barrique départ usine

 

             L’entreprise s’est équipée de matériel spécifique et performant pour fabriquer en série les modules qui composent les structures bois définitives. Les cadres, les supports de rimes, les berces, les étrésillons sont fabriqués avec une logique de rationalité dans les ateliers afin de rendre leur coût le plus compétitif possible. Le produit (départ usine non monté) est commercialisé sur la base d’un prix moyen 95 € HT/fut (en bois d’épicéa). Th Thomas a souhaité s’entourer de garanties scientifiques pour quantifier les efforts supportés par les barriques. Une étude est en cours auprès de l’école supérieure du bois (ESB à Nantes) pour quantifier précisément, les efforts supportés et la résistance des matériaux lors de montages hauts à 6 ou 7 niveaux. Les essais vont permettre de mesure les efforts supportés par les pièces de fonds des barriques à chaque niveau d’installation.
 

(1) : Sct Kallafut 4 rue de l’église  17810 Saint-Georges-des-Coteaux

Tél : 05 46 90 53 30   – Port : 06 80 25 06 80 – Mail : contact.kallafut@orange.fr

 

 

A lire aussi

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac organise 4 réunions d’information et une exposition pour présenter la traduction règlementaire du projet de PLUi, autrement dit les règles générales qui s’appliqueront à tout projet de construction, une fois ce futur document en vigueur. La première...

error: Ce contenu est protégé