Publicité

Des fermes de références « production intégrée »

12 mars 2009

Directeur de l’antenne ITV Aquitaine-Poitou-Charentes, Thierry Coulon fait de la production intégrée le meilleur garant d’une viticulture durable. La lutte raisonnée en serait une première étape.

« Le Paysan Vigneron » – Peut-on assimiler le référentiel « agriculture raisonnée » aux seuls travaux de FARRE ?

Thierry Coulon – « Ce serait aller un peu vite en besogne. Pour moi, FARRE est d’abord un réseau de communication. Il a eu le mérite de rendre la démarche audible et lisible à un public de professionnels. A la demande de l’ONIVINS, l’ITV a lancé une étude comparative pour voir comment, dans la littérature, se déclinaient les différents référentiels existants, notamment le référentiel agriculture raisonnée et le référentiel production intégrée. Nous avons comparé les niveaux d’engagements techniques, les contraintes, le socle commun, les points divergents. Une différence essentielle apparaît. L’agriculture raisonnée repose sur une optimisation des intrants, et plus particulièrement des pesticides, mais sans remise en cause de leur emploi. Le principe de base est que la mise en pratique de l’agriculture raisonnée n’implique pas nécessairement une réduction de traitements à chaque campagne. La diminution ne sera effective que les années à faible développement des ennemis de la vigne. La production intégrée, quant à elle, se présente comme une méthode alternative recherchant un équilibre de la plante, et de son milieu. Définie dès 1973 par l’OILB*, son orientation est parfaitement nette. Elle privilégie les méthodes de lutte « écologiques », prévoyant une réduction des intrants et des pratiques agricoles qui génèrent des problèmes environnementaux. « L’étude de l’art » a toutefois mis en évidence quelques impasses techniques à cette méthode alternative, dans le domaine de la flavescence dorée ou de certaines viroses.

Le rapport Paillotin, à la base du décret sur le référentiel national sur l’agriculture raisonnée, a laissé le soin aux territoires de définir des référentiels adaptés à leurs zones. D’ailleurs se pose toujours la question de la traduction du référentiel national en terme viticole. Qu’en sera-t-il en Aquitaine ou en Poitou-Charentes ? Cognac a commencé à travailler sur son référentiel viticole. Je crois que les professionnels et les techniciens ont essayé de se rapprocher le plus possible des préconisations de la production intégrée mais avec forcément des ambitions techniques moindres. La production intégrée ne peut s’envisager qu’au terme d’une démarche progressive. En ce sens, l’agriculture raisonnée peut être considérée comme une phase d’approche à la protection intégrée. Les deux méthodes ne sont pas antinomiques. Actuellement, dans de nombreuses régions viticoles, des vignerons ont pris l’initiative de cahiers des charges spécifiques (Terra vitis…), garants d’un système de production respectueux des ressources. Ces démarches, avant même de constituer une réponse, traduisent de nouvelles exigences de la société vis-à-vis du monde agricole, exigences que la viticulture conventionnelle ne satisfait pas complètement.

L’ITV va mettre en place, en Aquitaine comme en Charentes, un réseau de fermes de référence pratiquant la production intégrée dans sa totalité. L’objectif est de voir comment les gens s’en saisissent au plan technique mais aussi économique. Sur ces aspects, l’expérience sera suivie par l’ENITA de Bordeaux. L’idée est de vérifier si le référentiel « production intégrée » est adapté aux conditions objectives de production et de pouvoir proposer un outil éprouvé au cas où la profession voudrait hausser la barre, en cas de pépin médiatique ou autres, sachant bien sût qu’il est toujours plus facile de gagner les premiers points que les derniers. »

(*) OILB : Organisation industrielle de lutte biologique.

A lire aussi

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Vidéos d'entreprise, événements, manifestations... Le Paysan Vigneron diversifie ses services et ouvre à tous ses prestations annexes. Grâce à du matériel de prise de vue professionnel incluant un drone, vous pourrez vous mettre en valeur sous un angle inédit. Tous...

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

L'arrêté officiel de la Région Nouvelle-Aquitaine concernant le traitement insecticide contre la flavescence dorée n'a pas encore été publié, mais les deux premières dates sont d'ores et déjà connues ; cela commence dès le 13 juin. Il est à rappeler que ce traitement...

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

Selon Eric Andrieu, député européen, la Commission européenne est largement insatisfaite du Plan Stratégique National de la France (PSN) proposée par la France pour la mise en oeuvre de la nouvelle PAC à partir de 2023, et l'invite à revoir sa copie. L’actuel Ministre...

error: Ce contenu est protégé