Hennessy XXO : La commercialisation bloquée jusqu’à nouvel ordre …

22 février 2018

Les services de la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) a demandé, le 7 décembre dernier, à la société Hennessy de cesser dans un délai de 1 mois toute production et commercialisation de sa qualité « XXO », une marque premium récemment relancée par la maison pour le marché duty free du sud-est asiatique. Le motif : l’administration considère que la mention XXO représente un détournement de la mention de vieillissement traditionnelle XO protégée par l’appellation Cognac. En clair, le XXO est une sorte de « Super XO » que seul Hennessy aurait le droit de commercialiser. Pour l’histoire, c’est la maison Hennessy qui inventa le premier XO (Extra Old) de l’histoire au XIXe siècle. La marque « XO » n’était, à l’époque, pas protégée ce qui lui a valu d’être rapidement reprise par des concurrents et de devenir finalement une mention générique et réglementée de l’appellation Cognac et autres alcools bruns. La qualité XXO qui avait été également inventée par la maison Hennessy à la même période fût commercialisée par la marque jusqu’en 1932 puis mise de côté. Une marque de Brandy a repris et déposé la mention XXO pour son propre compte. Au début des années 2010, pour pouvoir à nouveau utiliser la marque qu’elle avait elle-même mise au point, le n°1 du Cognac a dû racheter sa propre invention. Il faut dire que ce rachat a, par la même occasion, permis de protéger l’ensemble de l’appellation Cognac d’un fait avéré de détournement de mention par ledit brandy.

Le sort du XXO est aujourd’hui entre les mains de la justice. Sur le fond, le jugement du  tribunal administratif de Poitiers n’est pas attendu avant plusieurs mois. La maison Hennessy qui conteste l’interprétation de la DIRECCTE a souhaité que l’injonction de retrait immédiate des produit soit jugée dans le cadre d’une procédure d’urgence en référé. Le tribunal a fait savoir, le 22 janvier dernier, son refus de le ver l’injonction au motif que l’arrêt immédiat de la commercialisation du produits ne mettra pas en péril les résultats de la maison Hennessy. Le XXO ne sera donc plus commercialisé jusqu’à nouvel ordre…

La fin de cette bataille juridique pourrait peut-être voir le jour si un accord venait à être trouvé entre la maison Hennessy et l’ODG Cognac en intégrant le XXO dans le cahier des charges de l’AOC… « Un mauvais arrangement vaut toujours mieux qu’un bon procès » disait l’adage.

A lire aussi

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

error: Ce contenu est protégé