Hennessy XO : Innover on ice

26 janvier 2017

Que des glaçons aromatisés au thé diffusent lentement dans l’Hennessy XO. C’est l’innovation subtile proposée par la maison pour son Cognac iconique, créée en 1852. Benoît Gindreau l’a présenté à Bordeaux, fin novembre, au bar du Grand Hôtel, lors du salon S.O Good.

Sur le bar, des verres sont posés, verres à vin,  verres à cocktail, pour bien signifier qu’en la matière l’on ne s’offusque de rien . C’est au consommateur de choisir, sans tabou. Dans ces verres, les barmen servent un trait de Cognac sur un glaçon XXL. Sa forme ? Une sorte de polygone régulier, créé spécialement par un designer. Son usage ? Que le glaçon diffuse lentement en rafraîchissant le Cognac. Mais aussi qu’il infuse les arômes subtils du thé, en l’occurrence une sélection de deux thés, un thé noir un peu toasté, « torréfié » et un thé « pleine lune » aromatisée à l’hibiscus, qui révèle des notes fruitées.  

Ce vendredi 18 novembre à Bordeaux, le salon S-O Good, salon gastronomique et dédié à l’art de vivre a ouvert ses portes la veille et s’achèvera le lendemain. Sur ces trois jours, de nombreuses expériences et découvertes sont proposées. Le temps d’une soirée, la maison Hennessy va initier les Bordelais à une autre manière de consommer le Cognac. C’est Benoît Gindreau qui se charge de l’exercice. Spécialiste du stockage et du vieillissement chez Jas Hennessy, membre du Comité de dégustation, cet épicurien travaille régulièrement sur les associations d’arômes. Avec le chef de Potel et Chabot, le traiteur parisieun, il a mis au point le dîner anniversaire des 250 ans. « Cette relation entre Hennessy XO et des glaçons parfumés au thé, nous y tavaillons depuis 2014/2015. Après avoir testé une quinzaine de thés, nous en avons sélectionné quatre, dont les deux présentés ici. »

Ce fin connaisseur des eaux-de-vie et de leur typologie insiste sur le caractère structuré et puissant de l’Hennessy XO. « Pour nous, il s’agit d’un Cognac iconique. C’est en 1852 que Maurice Hennessy a créé la catégorie XO (Extra old), reprise ensuite par toute la catégorie. L’XO, très charpenté, ne perd pas son âme à être bu allongé sur glace. L’apport du thé, tout en étant novateur, respecte le produit. D’ailleurs cela n’a rien d’étonnant. Le thé est issu d’une plante torturée, qui souffre et qui exprime le meilleur de son terroir, les fameux jardins de thés. Cognac et thés possèdent beaucoup de points en commun, dont le vieillissement et l’assemblage.»

Lancée en début d’année 2016 dans de grands établissements, en France et à l’étranger, l’Hennessy XO « on the rocks » poursuit son chemin. L’occasion de rappeler, comme l’a fait Benoît Gindreau à Bordeaux, les racines du Cognac, la diversité de ses crus, l’importance de la sélection et du vieillissement, la magie de l’assemblage. « Avec attention et vigilance, nous préservons une exigence de style. Notre Cognac était le même il y a 10 ans, il sera le même dans 10 ans. »

 

 

 

 

 

 

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé