Publicité

Le Cognac En Gloire

15 mars 2009

Ce n’est pas un écrin, une armoire ni un coffre mais une véritable châsse, à la hauteur des reliquaires d’antan, que l’artiste contemporain Jean-Michel Othoniel a créée pour présenter en gloire un Cognac d’exception qui rend hommage au centième anniversaire de Killian Hennessy, célébré en février 2007.

 

coffre_hennessy_1_opt.jpeg

Y. Fillioux, B. Peillon et J.-M. Othoniel.

Alors que la dentelle d’aluminium poli, aux formes arrondies, accroche résolument ce très bel objet au 21e siècle, le travail sur le verre le renvoie à des époques plus anciennes et plus rudes, où la beauté l’emporte sur la joliesse : beauté de ce verre mélangé à l’émail, soufflé comme au Moyen Age, qui donne ce blanc nuageux des parois du coffre ; beauté de ces perles mordorées, couleur Cognac, sorties tout droit des ateliers Salviati à Murano ; beauté de la bouteille Baccarat ; beauté des miroirs réalisés par les derniers maîtres verriers capables de reproduire des vitraux de cathédrales ; beauté de ces quatre verres dont la stabilité défie les lois de l’équilibre. L’artiste Jean-Michel Othoniel joue avec le verre et le cristal comme d’autres jouent avec la palette de couleurs ou les notes de musique, de manière harmonieuse, puissante et inspirée. C’est la maison Hennessy qui lui a passé commande, dans le droit fil de la politique générale de LVMH de mécénat de l’art contemporain. Parallèlement, le maître de chai de la maison Hennessy a élaboré un Cognac d’exception, pour honorer le 100e anniversaire de Killian Hennessy, sixième descendant du fondateur, un très vieil homme toujours plein d’alacrité d’esprit qui, l’an dernier, devant les 900 personnes rassemblées à l’invitation d’Hennessy, a su faire souffler l’esprit de la marque. Un grand moment pour tous ceux qui l’ont vécu. Le Cognac composé par Yann Fillioux rassemble 100 eaux-de-vie, dont la plus vieille remonte à 1907 et les plus jeunes aux années 60. Le maître de chai décrit cet assemblage comme la « quintessence de la sélection faite dans notre maison, un Cognac de grand âge, dont les principaux caractères sont la finesse et l’élégance ». Des attributs partagés avec les élégantes de la Belle Epoque, dont un tiroir secret du coffre, actionné par un mécanisme, recèle une série de photos aux tirages délicats, à l’abri d’une boîte en argent brossé. « Avec une telle œuvre, le Cognac change de dimension. Il investit le domaine de l’art et de l’hyper-luxe » se réjouit le directeur général d’Hennessy. Tiré à 100 exemplaires, l’objet – contenant et contenu – est présenté dans plusieurs expositions et galeries d’art contemporain du monde entier : Bâle, Salzburg, Shanghai, New-York, Miami, Tokyo… Vendu 150 000 €, il rencontre l’intérêt de deux types de collectionneurs, aussi bien les collectionneurs d’art que les collectionneurs de Cognac d’exception. Lors d’un déjeuner privé au musée des Arts décoratifs de Paris le 1er mars 2007, Killian Hennessy a reçu en cadeau le « coffre à secret » de Jean-Michel Othoniel, intitulé « Beauté du Siècle ». Un autre exemplaire orne de façon permanente la salle d’exposition des Quais Hennessy, elle aussi œuvre d’un artiste contemporain, l’architecte Jean-Michel Wilmotte.

A lire aussi

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Vidéos d'entreprise, événements, manifestations... Le Paysan Vigneron diversifie ses services et ouvre à tous ses prestations annexes. Grâce à du matériel de prise de vue professionnel incluant un drone, vous pourrez vous mettre en valeur sous un angle inédit. Tous...

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

L'arrêté officiel de la Région Nouvelle-Aquitaine concernant le traitement insecticide contre la flavescence dorée n'a pas encore été publié, mais les deux premières dates sont d'ores et déjà connues ; cela commence dès le 13 juin. Il est à rappeler que ce traitement...

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

Selon Eric Andrieu, député européen, la Commission européenne est largement insatisfaite du Plan Stratégique National de la France (PSN) proposée par la France pour la mise en oeuvre de la nouvelle PAC à partir de 2023, et l'invite à revoir sa copie. L’actuel Ministre...

error: Ce contenu est protégé