« Les producteurs ne lâchent pas l’appellation »

15 mars 2009

Ce n’est pas une « divine surprise » mais presque. Avec l’élaboration de 83 000 hl de Pineau, l’appellation enregistre un résultat plus qu’honorable. Commentaire à chaud du président du Syndicat des producteurs de Pineau : « Cela veut dire que les producteurs de Pineau ne lâchent pas l’appellation. » Rétrospectivement, cela signifie aussi que la filière s’est fait des frayeurs. Les producteurs de Pineau allaient-ils se détourner des vins de liqueur pour tomber dans les bras du Cognac ? Manifestement non. Si déperdition il y a, elle est contenue. A elle seule, la faible récolte 2007 suffirait presque à expliquer l’érosion des volumes. Pour autant, l’appellation est-elle hors de tout danger ? Le président du syndicat parle « de messages forts attendus par les producteurs de la part de l’interprofession, afin que le chiffre d’affaires d’un ha Pineau soit sinon identique, du mois sans trop d’écart avec celui d’un ha Cognac ». Depuis quelques années déjà, les sorties de Pineau sont stables autour de 110 000 hl vol. Le différentiel de cette année entre production et sorties est-il préoccupant ? « Pas pour l’immédiat répond la profession, dans la mesure où des stocks existent, que le taux de rotation reste compatible avec notre modèle et que la marchandise est disponible sur le marché. » Le véritable test est attendu avec la production 2008. « Si elle est conforme aux sorties, tout ira bien. » Plutôt que de s’en remettre au hasard, la filière a l’intention de s’atteler sérieusement à l’équilibre offre/demande. Côté offre, c’est tout le travail sur le rendement, la contractualisation (voir article ci-contre). Côté demande, l’interprofession envisage de cibler sa communication sur des messages « plus qualitatifs ». Une façon de donner la primauté à la valorisation sur le volumique. Un « brief » qui reste à décliner.

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé