« Les producteurs ne lâchent pas l’appellation »

15 mars 2009

Ce n’est pas une « divine surprise » mais presque. Avec l’élaboration de 83 000 hl de Pineau, l’appellation enregistre un résultat plus qu’honorable. Commentaire à chaud du président du Syndicat des producteurs de Pineau : « Cela veut dire que les producteurs de Pineau ne lâchent pas l’appellation. » Rétrospectivement, cela signifie aussi que la filière s’est fait des frayeurs. Les producteurs de Pineau allaient-ils se détourner des vins de liqueur pour tomber dans les bras du Cognac ? Manifestement non. Si déperdition il y a, elle est contenue. A elle seule, la faible récolte 2007 suffirait presque à expliquer l’érosion des volumes. Pour autant, l’appellation est-elle hors de tout danger ? Le président du syndicat parle « de messages forts attendus par les producteurs de la part de l’interprofession, afin que le chiffre d’affaires d’un ha Pineau soit sinon identique, du mois sans trop d’écart avec celui d’un ha Cognac ». Depuis quelques années déjà, les sorties de Pineau sont stables autour de 110 000 hl vol. Le différentiel de cette année entre production et sorties est-il préoccupant ? « Pas pour l’immédiat répond la profession, dans la mesure où des stocks existent, que le taux de rotation reste compatible avec notre modèle et que la marchandise est disponible sur le marché. » Le véritable test est attendu avec la production 2008. « Si elle est conforme aux sorties, tout ira bien. » Plutôt que de s’en remettre au hasard, la filière a l’intention de s’atteler sérieusement à l’équilibre offre/demande. Côté offre, c’est tout le travail sur le rendement, la contractualisation (voir article ci-contre). Côté demande, l’interprofession envisage de cibler sa communication sur des messages « plus qualitatifs ». Une façon de donner la primauté à la valorisation sur le volumique. Un « brief » qui reste à décliner.

A lire aussi

Le Paysan Vigneron soutient l’agriculture française

Le Paysan Vigneron soutient l’agriculture française

La colère gronde et prend de l'ampleur dans les campagnes européennes. Après l'Allemagne, ce sont les agriculteurs français qui tiennent à se faire entendre sur leurs conditions de travail. Après que leurs actions facétieuses de retournement de panneaux de...

Bilan positif de la campagne 2023 des fermes DEPHY 17

Bilan positif de la campagne 2023 des fermes DEPHY 17

On retient de la campagne viticole 2023 une récolte abondante, avec un rendement maximum autorisé à 10,50 hl d'alcool pur par hectare. Les fermes DEPHY ont produit 13.8 hl AP/ha en moyenne en 2023 (12 fermes DEPHY). Si l’année 2023 se caractérise par peu d’aléas...

Les cours boursiers maintenant ouverts à tous !

Les cours boursiers maintenant ouverts à tous !

Cela fait maintenant un moment que le Paysan Vigneron vous propose sur son site internet les cours de différentes entreprises clé du secteur vitivinicole, de ressources mais aussi les tarifs de gaz et d'électricité. Ces fonctionnalités étaient jusqu'à présent...

error: Ce contenu est protégé