Publicité

Déchets Phytosanitaires Agricoles : Toute La FiliÈre Se Mobilise

12 mars 2009

La Chambre d’agriculture organise des collectes de déchets de produits phytosanitaires. En 2002, 274 tonnes ont été collectées.

La première campagne a concerné les Emballages Vides de Produits Phytosanitaires (EVPP), plastiques, de moins de 25 litres, propres. Pendant trois semaines, les agriculteurs ont amené sur différents sites leurs bidons vides, rincés et égouttés. 39 tonnes (1 500 m3) ont été collectées, soit environ 16 % du gisement estimé pour le département.

Attention, la loi considère comme des déchets dangereux les emballages de produits phytosanitaires. Et les agriculteurs, derniers détenteurs, sont responsables de leur élimination. Il est bien sûr interdit de les brûler ou de les abandonner dans la nature.

La deuxième collecte a touché les Produits Phytosanitaires Non Utilisables (PPNU). Changement de législation, de propriétaire, de production… Il peut en exister sur toutes les exploitations. Ils présentent des dangers réels, à la fois pour l’agriculteur et pour l’environnement. Peu de solutions s’offrent aux agriculteurs pour les faire éliminer. La collecte s’est déroulée sur quatre jours en novembre 2002. 235 tonnes ont été collectées pour un objectif de 200 tonnes.

Dans les deux cas, les produits ont été pris en charge par des sociétés spécialisées dans le transport et l’élimination des déchets dangereux.

Les résultats positifs de 2002 peuvent encore être améliorés. En 2003, trois semaines de collecte d’Emballages Vides de Produits Phytosanitaires seront de nouveau organisées (emballages plastiques de moins de 25 l, ayant contenu des produits phytosanitaires, rincés et égouttés). Il s’agit des semaines 20 (du 12 au 16 mai), semaine 27 (du 30 juin au 4 juillet) semaine 38 (du 15 au 19 septembre). Avec la possibilité pour les agriculteurs d’apporter les gros emballages, de 30 à 400 litres, en semaine 38.

Toutes ces collectes, gratuites pour les agriculteurs, sont financées par A.D.I.VALOR (Agriculteurs, Distributeurs, Industriels pour la Valorisation des Déchets Agricoles), avec le soutien financier de l’Agence de l’Eau Adour Garonne, de l’ADEME du Conseil général et du Conseil Régional pour les opérations 2002 en Gironde. L’efficacité de ces opérations repose sur la forte mobilisation des distributeurs, coopératives et négociants du département.

Les agriculteurs intéressés sont invités à se rapprocher de leurs distributeurs ou de la Chambre d’agriculture pour avoir des précisions sur les jours et heures d’ouverture à la collecte et les modalités d’apport.

A lire aussi

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Vidéos d'entreprise, événements, manifestations... Le Paysan Vigneron diversifie ses services et ouvre à tous ses prestations annexes. Grâce à du matériel de prise de vue professionnel incluant un drone, vous pourrez vous mettre en valeur sous un angle inédit. Tous...

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

L'arrêté officiel de la Région Nouvelle-Aquitaine concernant le traitement insecticide contre la flavescence dorée n'a pas encore été publié, mais les deux premières dates sont d'ores et déjà connues ; cela commence dès le 13 juin. Il est à rappeler que ce traitement...

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

Selon Eric Andrieu, député européen, la Commission européenne est largement insatisfaite du Plan Stratégique National de la France (PSN) proposée par la France pour la mise en oeuvre de la nouvelle PAC à partir de 2023, et l'invite à revoir sa copie. L’actuel Ministre...

error: Ce contenu est protégé