Crédit Agricole Charente-Périgord : Un viticulteur à la tête de la Caisse Régionale

21 août 2012

Voilà presque six mois que Philippe Boujut préside la caisse régionale de Crédit agricole Charente-Périgord. Premier président du SGV Cognac, en 2000, Philippe Boujut poursuit sur la voie du dialogue et de la concertation.

Philippe Boujut a été élu à la présidence du conseil d’administration de la caisse Charente-Périgord le 15 mars 2012. Dès le début de son mandat, il affirma deux priorités : renforcer les liens entre les membres du conseil d’administration de la caisse régionale et les présidents de caisses locales ; développer les synergies « élus/salariés ». En mai, le nouveau président a entamé une série de visites des caisses locales des deux départements. « Cela me conforte dans ma conviction du rôle essentiel que les caisses locales peuvent jouer pour que le Crédit agricole soit une banque différente. » Au niveau du conseil d’administration de la caisse régionale, il a été décidé de créer des postes d’administrateurs référents « pour leurs compétences et leur capacité d’accompagnement ». « Mon objectif, indique Philippe Boujut, est de responsabiliser davantage la fonction d’administrateur ». « Nous avons un rôle important à jouer à un moment où nous affirmons notre attachement au modèle coopératif.

 

p26.jpgPhilippe Boujut, viticulteur à Saint-Preuil, près de Segonzac, est rentré au bureau du conseil d’administration de la caisse régionale en 2003. Le 15 mars 2012, il a remplacé François Jaubert à la présidence de Charente-Périgord, où son prédécesseur avait exercé un mandat de 10 ans.

 

 

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé