Publicité

Quinze Nouveaux Adhérents

2 mars 2009

La coopérative des bouilleurs de cru de Courvoisier s’étoffe. Elle vient d’intégrer 15 nouveaux adhérents, ce qui porte leur nombre à 80. Souvenirs, souvenirs… A l’invitation de Patrick Mallinger, l’actuel président de l’ACBC, Claude Ménard, président fondateur de la coopérative associée, est venu appuyer sur le bouton de la machine à remonter le temps. En 1981, il y a 25 ans, la coopérative débute avec 20 membres. Elle en compte 30 en 1990, 65 en 2005 et 80 lors de sa dernière A.G., le 30 avril dernier. Des 1 100 hl AP du départ, elle en livre aujourd’hui 6 600 hl AP. C’est le 1er mars 2006 que la coopérative a intégré ses nouvelles recrues, bouilleurs de cru de Fins Bois 16-17. L’effectif supplémentaire a fait faire un bond de 24 % au volume d’eaux-de-vie de la récolte 2005, qui aurait progressé sans cela de 6 %. Peut-être encore plus que la Sica des Baronnies, la coopérative ACBC vit sous le régime des primes « incitatives et progressives » en fonction des notes qualité obtenues (prime sur les eaux-de-vie nouvelles variant de 5 à 15 €, prime sur les eaux-de-vie rassises modulable de 15 à 30 €, tenant compte de la dégustation mais aussi « des composés du bois », prime de gaz pour amortir l’inflation des prix, intégration en 2006 de l’HACCP sur la note qualité). Patrice Pinet a insisté sur le caractère atteignable des primes. La marge de vieillissement a également été rétablie. La direction de Courvoisier a souligné la clarté de ses prix, basés sur des éléments connus. Elle a redit son désir de ne pas travailler en exclusivité avec des livreurs, un paramètre qui lui semble trop risqué pour les uns comme pour les autres. Auparavant, le plafond d’achat pour chaque viticulteur était fixé à 6 hl AP/ha. Cette année, il prend la forme d’un pourcentage d’achat maximum de 85 % de la QNV. « Si la QNV reste à 8,3, nous pourrons acheter jusqu’à 7 hl AP » a indiqué P. Pinet. La Sica 15, groupement de bouilleurs de cru des Borderies, a tenu sa réunion statutaire parallèlement à celle de l’ACBC, avant que les deux assemblées se rejoignent. Un nouveau président est à sa tête, Michel Raffaud, viticulteur à Saint- Sulpice-de-Cognac. Il succède à Guy Barbeau.

A lire aussi

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Vidéos d'entreprise, événements, manifestations... Le Paysan Vigneron diversifie ses services et ouvre à tous ses prestations annexes. Grâce à du matériel de prise de vue professionnel incluant un drone, vous pourrez vous mettre en valeur sous un angle inédit. Tous...

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

L'arrêté officiel de la Région Nouvelle-Aquitaine concernant le traitement insecticide contre la flavescence dorée n'a pas encore été publié, mais les deux premières dates sont d'ores et déjà connues ; cela commence dès le 13 juin. Il est à rappeler que ce traitement...

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

Selon Eric Andrieu, député européen, la Commission européenne est largement insatisfaite du Plan Stratégique National de la France (PSN) proposée par la France pour la mise en oeuvre de la nouvelle PAC à partir de 2023, et l'invite à revoir sa copie. L’actuel Ministre...

error: Ce contenu est protégé