Concours des saveurs régionales 2017 : la région en plus grand

12 décembre 2017

Le 26 octobre dernier s’est tenu à Niort le concours des saveurs régionales. Du point de vue du nombre de catégories ouvertes, c’est 2e concours de France. Le Pineau des Charentes, les vins de Pays Charentais et, dans une moindre mesure le Cognac, représentent traditionnellement 25% des produits participants. Mais la 29e édition revêt un accent particulier puisqu’elle concerne l’ensemble de la nouvelle Aquitaine.

800 produits étaient, jusqu’ici, dégustés chaque année et combien le seront demain ?L’année 2017 marque un tournant historique pour l’organisation du concours des saveurs régionales qui a pour objectif de changer de dimension en passant de la zone de l’ex- région Poitou Charente à la celle de la nouvelle Aquitaine.

Les structures qui assuraient la promotion des produits agricoles et agroalimentaires régionaux ont été fusionnées le 1er janvier 2017 au sein l’AANA (Agence de l’alimentation nouvelle Aquitaine). L’objectif de l’agence est maintenant de capitaliser sur le savoir-faire et la notoriété du concours des saveurs régionales pour y intégrer de nouveaux produits ou développer les catégories existantes. La dynamique reste à développer mais les premiers signes sont encourageants à en croire les succès rencontrés sur les miels et les huiles de noix. Pour des filières qui disposaient déjà de petits concours locaux, telles que l’Osso Irati ou la baguette Herrico du pays basque, le support régional sera, l’opportunité de gagner en visibilité avec des médailles mieux reconnues par le consommateur.

Au fond, si l’AANA réussit le défi qu’elle s’est fixé, la transition n’aura eu que du bon… ou presque. Car, il convient de rappeler que la réussite de cette formidable initiative a reposé, depuis la création, sur l’implication sans failles des équipes des services vétérinaires. Le premier d’entre eux, Jacques Chabot (l’actuel président de la communauté de commune des 4B), a porté pendant des années le l’organisation pratique à bout de bras pour en faire ce qu’il est devenu. Ce concours annuel était pour l’administration et ses agents, le moyen de valoriser leur image auprès des filières et des entreprises. C’était aussi une formidable occasion de créer du lien entre les équipes, une forme de séminaire annuel sur le thème des produits de qualité de la région. Petit à petit, l’administration s’est retirée de l’organisation arguant que la mise en valeur des plus beaux produits qu’elle contrôle chaque jour n’est pas de son ressort. Un point de vue qui se comprend… sur le plan budgétaire seulement.

 

 

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé