CIPP change de propriétaire

18 février 2015

La société CIPP, implantée à Saint-Simon-de-Pellouaille dans le canton de Gémozac, est un acteur respecté depuis plusieurs décennies dans la fabrication de charpentes et de bâtiments métalliques. Elle a changé de propriétaire dans le courant de l’automne 2014 car Daniel Prou, le fondateur, a fait valoir ses droits à la retraite après trente années d’activité. Le repreneur est un entrepreneur niortais bien connu, Denis Martin, déjà propriétaire de la société Axitec. À l’origine, la société CIPP avait fabriqué des équipements viticoles (effeuilleuses, collecteurs à vendange et machines à vendanger tractées), ce qui lui a permis de conserver des liens forts avec la filière viticole régionale. Ensuite, l’entreprise CIPP s’est spécialisée dans la conception et la fabrication de charpentes métalliques et de bâtiments clés en main destinés aux univers agricoles, viticoles, industriels et commerciaux. Régionalement, elle s’est fait un nom dans ce secteur d’activité. La société CIPP dispose d’un bureau d’étude, de moyens de fabrication performants (deux cisailles guillotines, deux presses plieuses, et tout l’équipement de soudure), d’une cabine de peinture et de moyens modernes de pose des charpentes (4 camions-grues…). La PME, dont le savoir-faire est reconnu, souhaite continuer de tisser des liens forts avec les métiers agricoles et vitivinicoles. D. Martin a renforcé l’équipe de 18 personnes avec l’arrivée d’un conducteur de travaux.

 

 

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé