Chalvignac : Savoir-faire et innovations

13 mai 2015

Chalvignac est une entreprise complètement « enracinée » dans la région de Cognac de par ses origines et l’importance de ses infrastructures. Actuellement, plus de 250 salariés permanents travaillent dans l’ensemble des filiales du groupe implantées en Charente et en Charente-Maritime. Les unités de production de chaudronnerie inox, de chaudronnerie cuivre et de process d’automatisation et de la maîtrise thermique cons-tituent l’âme de cette PME dont le développement des activités a été régulier depuis 25 ans. Les savoir-faire diversifiés, la complémentarité des compétences entre les différents métiers, la réactivité des équipes commerciales ont permis au groupe Chalvignac de prendre des parts de marché dans les secteurs viticole, agricole et de l’industrie.

 

 

p35.jpgLe groupe Chalvignac est constitué d’un pool de plusieurs sociétés dont l’activité est consacrée à la fabrication et à la commercialisation de divers équipements destinés aux secteurs vitivinicole, agricole et à l’industrie. Le passé et la dynamique de développement de Chalvignac depuis 25 ans sont fortement associés à la région de Cognac en raison de l’attachement des dirigeants à la filière viticole régionale et nationale. Chalvignac est devenu un acteur incontournable en France en matière de cuverie inox et de maîtrise thermique, et à l’international avec les équipements des distilleries. L’avenir des diverses activités repose à la fois sur le développement conjoint de compétences de fabrication et d’un réseau de distribution de plus en plus structuré.

Les compétences diversifiées et complémentaires des différentes filiales

L’entreprise, qui à l’origine vivait exclusivement sur la petite niche régionale des alambics charentais, n’a pu traverser les périodes difficiles qu’en faisant preuve d’opportunisme et de sérieux. La fabrication de nouveaux produits et l’intégration de nouveaux métiers sont devenues une véritable culture d’entreprise que Philippe Tizon, l’actuel directeur général, cultive avec beaucoup d’énergie : « Le groupe Chalvignac est un acteur modeste qui évo-lue sur trois créneaux de marché différents, le vitivinicole, l’agricole et l’industrie. Les compétences des hommes complémentaires dans les différentes filiales nous permettent de répondre à des attentes technologiques diversifiées et très spécifiques. Cela a permis au groupe au cours des dernières années de développer des process parfois complexes en nouant des partenariats avec des leaders comme Nestlé, Moët & Chandon, Martell, Lindt, Villar, Véolia, Grand-Marnier, Krug, Billecart-Salmon… Nous essayons de coller aux attentes des marchés en misant sur des équipements cousus mains alors que d’autres acteurs privilégient des produits de catalogue. La conception de produits innovants et de qualité devient pour nous un challenge prioritaire. Notre volonté est d’être des techniciens reconnus pour avoir les capacités de fabriquer des machines spéciales. »

Une organisation rationnelle entre la holding et les forces opérationnelles de chaque société

Le groupe Chalvignac est constitué d’une holding, la société Novtech, qui détient la totalité de l’actionnariat des sociétés du groupe : Chalvignac SA (chaudronnerie inox vinicole), Dabrigeon Inox (chaudronnerie inox pour l’industrie), Sodipia (chaudronnerie en fibre de verre), Chalvignac-Prulho Distillation (implantation et maintenance de distilleries), CCM Simonneau (fabrication de remorques viticoles), Société Maitre (fabrication de remorques agricoles), Chalvignac Equipements (filiale commerciale vitivinicole en Charentes), Chalvignac Val de Loire (filiale commerciale vitivinicole du Val de Loire) et Chalvignac Inox Champagne. L’ensemble des activités a généré en 2014 un chiffre d’affaires de 48,5 M€ et emploie 301 salariés. La gestion des hommes est abordée avec efficacité et sagesse en concentrant les forces opérationnelles dans les filiales et les services fonctionnels au niveau de la holding. Les sociétés de production sont organisées par métier en mutualisant les savoir et les passe-relles d’échanges de technologie.

Chalvignac SA, Dabrigeon Inox et Chalvignac-Prulho Distillation, les « poids lourds » du groupe

Chalvignac SA est « le poids lourd » du groupe avec 14,8 M€ de chiffre d’affaires. Cette entreprise est devenue le fabricant de cuves inox vinicoles référent dans toutes les régions viticoles françaises. Dabrigeon Inox, qui s’est fait un nom dans l’industrie et dans l’univers agro-alimentaire, enregistre une progression d’activité constante (un CA 2014 de 7 M€), grâce à des savoir-faire dans la conception en petite série de cuves com-
plexes et sur-mesure. Des investissements conséquents ont été réalisés dans le bureau d’étude et dans les ateliers d’inox au cours des dernières années, pour être en mesure de répondre à des demandes de cuves et récipients de plus en plus techniques. Chalvignac-Prulho Distillation connaît aussi une phase de fort développement liée à la demande d’équipe-ments de distillerie soutenue dans la région de Cognac et à l’exportation. Le développement de process de maîtrise thermique et d’automatismes liés directement à la distillation et aux activités de vinification et de traitement des vins et des spiritueux a connu un réel essor. Des produits comme les foyers Alpina, la gamme d’automatismes GC 600, les refroidisseurs-réchauffeurs polyvalents Cryoflex sont dé-veloppés en interne par le bureau d’étude process thermique et distillation. Des
moyens humains et techniques importants ont été investis au cours des dernières années dans cette cellule de recherche et de développement. L’activité de Chalvignac-Prulho Distillation a connu une progression de son chiffre d’affaires de 30 % au cours du dernier exercice (10,20 M€).

Sodipia, Simonneau et Maitre misent sur l’innovation et la diversité des produits

La société Sodipia, de dimension plus petite dont le cœur de marché était jusqu’à ces dernières années la cuverie vinicole, a diversifié ses fabrications et ses débouchés dans les domaines de l’agroalimentaire et de l’industrie. La part de la cuverie vinicole ne représente plus que 60 % de l’activité globale. La société Simonneau, qui est spécialisée dans la fabrication de remorques viticoles, connaît une activité soutenue depuis plusieurs années en raison du lancement de plusieurs nouveaux pro-
duits. La société Maitre a intégré le groupe Chalvignac en 2010, après avoir connu une période de turbulence. La bonne image des remorques agricoles Maitre auprès des céréaliers et des éleveurs a été valorisée avec le lancement de nouveaux produits qui ont permis à cette société de retrouver une activité plus stable malgré des conditions de marché fluctuantes.

Le partage des compétences, l’innovation et la diversification des débouchés

L’intégration de métiers différents au sein du groupe Chalvignac est gérée avec beaucoup de pragmatisme. La volonté de Ph. Tizon est de créer des passerelles d’échanges techniques et de savoir-faire entre les différentes sociétés du groupe. Cela contribue à renforcer la dynamique de création de produits innovants répondant aux attentes d’une clientèle certes très diversifiée mais toujours réceptive aux démarches de qua-lité : « La mutualisation des expériences au sein des différents bureaux d’études de nos entreprises représente un véritable atout pour notre groupe de dimension modeste. Cela permet à nos équipes d’être réactives pour répondre à des projets techniques, sur-mesure, complexes, mais qui sont parfaitement adaptés à nos moyens de production. Le partage des compétences et des moyens de production est devenu au cours des dernières années le ciment de l’esprit d’entreprise. En
moyenne, le groupe Chalvignac investit 1,2 à 1,5 M€ dans les activités de recherche et de développement des capacités indus-
trielles. Depuis 25 ans, le secteur viticole a constitué le poumon du développement du groupe grâce à une offre de produits large ; cuves inox, cuveries fibre de verre, process de maîtrise thermique, distillation, remorques vinicoles… Aujourd’hui, Chalvi-gnac est un acteur reconnu dans toutes les régions viticoles françaises et cela cons-titue une belle réussite. Depuis 10 ans, des moyens importants ont été déployés pour diversifier les activités dans les secteurs de l’industrie et de l’agroalimentaire. Ces efforts portent leurs fruits puisque la société Dabrigeon est arrivée à capter de beaux marchés. Le développement de ce pôle d’activité représente un gage de stabilité économique et aussi un vivier de ressources en matière de transfert de technologies pour développer des équipements vitivinicoles innovants. »

Le groupe Chalvignac
l Un chiffre d’affaires total de 48,5 M€.
l 5 filiales de production : Chalvignac SA (cuves inox vinicoles), Dabrigeon Inox (cuves inox industrie), Chalvignac-Prulho Distillation (équipements de distilleries, maîtrise thermique et automatismes), Sodipia (contenants fibre de verre), Simonneau (remorques viticoles) et Maitre (remorques agricoles).
l 308 salariés permanents au sein du groupe.
l Une holding, Novtech, regroupant tous les services fonctionnels de gestion et d’administration.
l Des bureaux d’études propres à chaque filiale avec des passerelles d’échanges techniques.
l Une volonté de développer le groupe en s’appuyant sur les trois métiers : le vitivinicole, l’industrie et l’agricole.
l Des investissements humains et technologiques pour positionner les dif-férentes entreprises sur des créneaux de marché privilégiant des produits innovants et sur-mesure
.

 

 

A lire aussi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Le projet du groupe est le maintien de la réduction significative des intrants phytosanitaires, fongicides et insecticides, d’au moins 50% par rapport à la référence et l’arrêt total du désherbage chimique, tout en maintenant la productivité. Cette viticulture...

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

error: Ce contenu est protégé