Certification environnementale : 13 viticulteurs à l’honneur

28 août 2019

 

À l’occasion de la fête du Cognac, une poignée de domaines ont été récompensés pour leur investissement vers une production plus saine par la double certification environnementale Cognac et HVE.

Une autre manière d’inaugurer. Le jeudi 25 juillet dernier, dans les arcanes du festival du port de plaisance de Cognac, le BNIC a récompensé treize viticulteurs par la certification Haute Valeur Environnementale, HVE, en collaboration avec l’organisme certificateur Ocacia. Après les sept certifiés en 2018, le vignoble poursuit sa mue. En effet, 2100 viticulteurs engagés dans la démarche HVE, ce qui représente 48% des exploitations viticoles et 60% des surfaces.

Catherine Le Page, directeur du BNIC, a soutenu ces investissements. « La filière est mobilisée sur toute la partie développement durable, la protection de l’environnement. C’est un vrai défi et nous sommes très fiers de tout ce qui se passe. Nous portons haut et fort la double certification : certification Cognac, avec ses spécificités, et la certification HVE, qui reprend toutes les exigences au niveau national. Je voulais remercier tous les viticulteurs certifiés, mais aussi tous les partenaires.

Christophe Véral a renchéri. « En tant que président de l’UGVC et chef de famille au sein du bureau national, je ne peux être qu’heureux de cette avancée, et surtout de cette prise de conscience de la viticulture. C’est un travail de fond. La démarche a commencé il y a quelques années, il a fallu lancer ce modèle. Il ne faut pas oublier que le dernier maillon de la chaîne est le consommateur. C’est beaucoup de travail, de l’engagement, je pense que nous sommes sur le bon chemin. Nous sommes accompagnés par le Bureau national, par l’UGVC, par les Chambres d’Agriculture, par nos partenaires des maisons de Cognac. »

 

Le BNIC présente « cette double certification environnementale intègre des critères spécifiques à la filière Cognac en plus des exigences de la certification HVE du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation :

· exigences et bonnes pratiques de la filière Cognac dont des règles d’utilisation de pulvérisateurs confinés ou encore des techniques alternatives au désherbage chimique ;

· critères des niveaux 1, 2 et 3 de la certification HVE reconnue nationalement et construite autour de quatre enjeux : protection de la biodiversité, stratégie phytosanitaire, gestion de la fertilisation, gestion de la ressource en eau ;

· des critères réglementaires de type lutte contre la flavescence dorée, gestion des effluents, équipements de protection individuelle… »

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé