Catherine Maret, sacrée meilleur tailleur de l’année

14 avril 2017

La septième édition du concours de taille organisée par les jeunes agriculteurs de la Haute Saintonge a connu un franc succès. La soixantaine de personnes qui a passé la matinée du 11 mars dernier dans les vignes du Lycée Le Renaudin à Saint-Germain de Lusignan, s’est investie avec beaucoup de sérieux dans ce challenge. Des salariés, des exploitants, des retraités et des étudiants ont relevé ce défi qui au fil des années est devenu un rendez-vous prisé. L’édition 2 017 a tenu toutes ses promesses.

Le renouvellement important des générations d’exploitants et de salariés viticoles dans la région de Cognac renforce l’intérêt autour de cette intervention majeure. La taille représente un acte de pleine responsabilité pour maîtriser durablement l’équilibre et la vie des souches. Le savoir-faire des bons tailleurs repose sur un capital de compétences reconnu et la mise en œuvre de bons gestes de taille influence fortement la préservation de la pérennité des souches. Les jeunes agriculteurs en organisant le concours ont le souhait de mettre en avant la qualité du travail d’hommes et de femmes souvent discrets et totalement investis dans la vie des ceps. Le concours est également un moment de dialogue privilégié et de transmission des savoirs entre les générations.

 

Le rendez-vous des «As » du sécateur

 

      Le concours de taille des Jeunes agriculteurs de la Haute Saintonge s’est imposé au fil des années comme un temps fort pour les « as » du sécateur. De plus en plus de jeunes et de salariés participent à cet événement et le niveau de ce challenge est de plus en plus relevé. Les épreuves théoriques et pratiques sont pilotées par l’équipe des JA et Michel Girard, le technicien viticole de la Chambre d’agriculture de Charente maritime. Le moment clé du concours pour les concurrents a été bien sûr, la taille des 10 ceps de vignes. C’est là que s’est joué le titre de meilleur tailleur de l’année. L’édition 2 017 du concours a été gagnée par Catherine Maret, une salariée viticole travaillant depuis  8 ans dans le vignoble de Jean-Christophe Baraud à Montendre. La jeune femme qui est une habituée du concours depuis 7 ans, avoue être heureuse d’avoir décroché le titre de meilleur tailleur de l’année. Sa persévérance a été récompensée. Le deuxième, Alain Baillat et le troisième, Sylvain Le Billant, sont aussi des salariés viticoles. Le quatrième, Maxime Le Foll est un jeune étudiant dont la qualité des résultats dans l’épreuve pratique a « bluffé » le jury.

                                            

 

 

 

Le palmarès des 10 premiers du Concours de taille des JA 17 :

 

– Première : Me Catherine MARET salariée viticole

– Second : M. Alain BAILLAT salarié viticole

– Troisième : M. Sylvain LE BILLANT salarié viticole

– Quatrième : M. Maxime LE FOLL étudiant

– Cinquième : Me Marinette PAILLOT salariée viticole

– Sixième : M. Guettant GROIZELEAU salarié viticole

– Septième : M. Nicolas LAMIRAUX salarié viticole

– Huitième : M. Joachim FERNANDEZ salarié viticole

– Neuvième : M. Alexandre FALOURD étudiant

– Dixième : M. Émilien GAMBIER salarié viticole

 

 

           

Bien respecter l’architecture des souches 

           

 

      Catherine Maret est une salariée viticole expérimentée qui après 15 ans de travail dans les vignes est aujourd’hui récompensée de ses efforts. Après suivi un début de cycle de formation de BEPA viticole au Lycée Le Renaudin de Jonzac, la jeune femme originaire d’Expiremont est partie faire ses premières « armes » dans plusieurs propriétés de Gironde dans le Blayais. En 2 009, elle a réintégré « ses terres Charentaises » en trouvant un emploi de salarié viticole à temps partiel chez Jean-Christophe Baraud à Montendre.

Photo 2 (6027- à mettre en évidence) : Catherine Maret, la gagnante du concours de taille 2017 des Jeunes Agriculteurs

 

Un cep bien taillé devient de plus en plus facile à tailler

 

      Actuellement, Catherine Maret travaille à plein-temps dans deux propriétés, celle de Jean-Christophe Baraud à Montendre et celle de Christophe Forget à Allas-Champagne. Elle taille chaque hiver régulièrement 20 à 25 ha de vignes de divers cépages, des ugni blancs, des colombards, des merlots et des chardonnays. En 2011, lors de sa première participation au concours de Jonzac, elle avait terminé 10e et première féminine. La jeune femme avoue que la taille de la vigne et l’un travail qui l’intéresse beaucoup : « La taille est une intervention très intéressante car on doit en permanence se remettre en cause pour respecter l’architecture des souches. J’ai appris à tailler sur le tas et j’aime ça. Un cep régulièrement bien taillé devient de plus en plus facile à tailler. Les principes de la taille Guyot-Pousard permettent à la fois de concilier les enjeux de production de l’année à venir et de construire la pérennité des souches. Le bon positionnement des coursons toujours en dessous le bras et dans l’alignement du palissage est très important. Un courson mal placé ne sert à rien ! Il prend de la vigueur et peut empêcher la sortie de bourgeons sourds intéressants. Je suis également très soucieuse de limiter les grosses plaies de taille. Parfois je préfère laisser des cônes de dessèchement longs et éliminer le vieux bois très progressivement ».

     

A lire aussi

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

BA 709 : 90 ans d’Armée de l’Air et pas une ride

C’est en 1938 que, sous l’impulsion du maire de Cognac Paul Firino Martell, le terrain d’aviation militaire de Châteaubernard voit le jour. Une idée novatrice pour l’époque : l’aviation militaire, bien que déjà développée depuis la première guerre mondiale, n’était...

error: Ce contenu est protégé