Aides à la restructuration du vignoble

13 mars 2009

Il est encore possible de bénéficier de ces aides à la plantation au cours de la campagne 2007-2008, selon les mêmes critères d’éligibilité que l’année dernière. Voici les conditions d’attribution de ces aides. Plantation de parcelles avec des cépages blancs

Réaliser des plantations ou replantations à la densité exigée par l’appellation d’origine contrôlée la plus restrictive de la hiérarchie qui peut être revendiquée dans l’exploitation (il faut vérifier la zone d’appellation dans laquelle sont situées vos parcelles).

libournais2_opt.jpegPour les appellations AOC Premières Côtes de Blaye, Côtes de Blaye ou Blaye, Côtes de Bourg, la densité doit être supérieure ou égale à 4 500 souches/ha.

Pour les appellations Bordeaux blanc et Bordeaux supérieur blanc, la densité doit être supérieure ou égale à 4 000 pieds/ha, avec un écartement maximum de 2,50 m entre les rangs.

Attention :

– Les plantations réalisées avec des autorisations de transfert de droits ne sont pas primables, exception faite des JA (DJA ou MTS et moins de 40 ans au 31-07-08), pour lesquels les droits nouveaux attribués sur la réserve (droits gratuits) restent primables.

– Si les droits utilisés proviennent d’un arrachage sur l’exploitation, la condition d’augmentation de la densité de replantation (au moins
10 %) s’applique uniquement en cas d’arrachage de blanc pour une replantation en blanc.

Les cépages autorisés sont la Muscadelle B, le Sauvignon B (et gris), le Sémillon B, pour les AOC Premières Côtes de Blaye et Côtes de Bourg, Bordeaux et Bordeaux supérieur, Colombard B pour l’AOC Côtes de Blaye.

plantation de parcelles avec des cépages rouges

Les droits utilisés proviennent, uniquement, d’un arrachage sur l’exploitation, de parcelles de densités inférieures à celle de la replantation. La différence de densité doit être au moins de 10 % (quel que soit le cépage de la parcelle d’où proviennent les droits).

Le demandeur doit avoir revendiqué des appellations d’origine contrôlée Bordeaux rouge, Bordeaux supérieur rouge, Bordeaux rosé ou Bordeaux clairet, durant les campagnes 2006-2007 ou 2007-2008 (surface au moins équivalente à la surface plantée).

Les plantations doivent avoir reçu un avis favorable d’un technicien mandaté par l’ARVB, en ce qui concerne l’adéquation porte-greffe, cépage et terroir (conseillers viticoles de l’ADAR).

Les cépages autorisés sont le Cabernet Franc, le Cabernet Sauvignon, le Cot et le Merlot noir pour les appellations Premières Côtes de Blaye et Côtes de Bourg : s’ajoutent à cette liste les cépages Carmenère et Petit Verdot pour les appellations Bordeaux et Bordeaux supérieur.

Pour les AOC Premières Côtes de Blaye, Blaye et Côtes de Bourg : plantation à la densité minimum de 5 000 pieds/ha avec un écartement de 2 m entre les rangs.

Pour les AOC Bordeaux et Bordeaux supérieur : plantation à la densité minimale de 4 000 pieds/ha avec un écartement maximum de 2,50 m entre les rangs, ou plantation à une densité comprise entre 3 500 et 4 000 pieds/ha avec un écartement maximum de 3 m entre les rangs (dans ce cas, le montant de l’aide est divisé par deux).

Attention : il s’agit de l’AOC de classement de votre parcelle et non de l’AOC revendiquée sur votre déclaration de récolte.

reconversion progressive du vignoble
(applicable aux plantations rouges uniquement)

Principe :

Arrachage de vignes plantées à moins de 3 500 pieds/ha et, replantation en une, deux ou trois fois, au cours des trois années suivantes, à la densité de 5 000 pieds/ha (2 m maximum entre les rangs), pour les AOC Premières Côtes de Blaye, Blaye et Côtes de Bourg. Pour les appellations Bordeaux et Bordeaux supérieur, la densité doit être de
4 000 pieds/ha avec au minimum 2,50 m entre les rangs.

Conditions d’attribution

Le demandeur doit avoir revendiqué des appellations d’origine contrôlée Bordeaux rouge, Bordeaux supérieur rouge, Bordeaux rosé ou Bordeaux clairet en 2006 ou 2007. Seules les surfaces correspondant à cette revendication seront éligibles à l’aide.

c.vlieghe

A lire aussi

Recensement des viticulteurs en difficulté : les premières tendances

Recensement des viticulteurs en difficulté : les premières tendances

Dans le cadre de la cellule de crise viticole mise en place par la Préfète, la Chambre d’Agriculture de la Gironde a réalisé une enquête auprès des viticulteurs du département.  Il s'agissait d'évaluer le nombre de viticulteurs en difficulté et distinguer ceux qui...

Le fascinant cadre légal de l’alcool au Japon

Le fascinant cadre légal de l’alcool au Japon

Naviguant dans le monde des spiritueux, il est normal d'être au fait des lois et réglementations concernant l'alcool qui régissent notre marché, mais aussi notre vie. Que ce soit sa production, sa vente ou sa consommation, un cadre légal strict entoure ce marché.  Par...

Prix, approvisionnements, sobriété : Le point sur le gaz

Prix, approvisionnements, sobriété : Le point sur le gaz

A l'issue d'une année difficile en terme énergétique, GRDF fait le point sur la situation. Les fortes tensions énergétiques sont sources d’inquiétude chez les particuliers, les collectivités mais aussi les entreprises et industriels. Les appels à la sobriété se...

error: Ce contenu est protégé