247 châteaux Classés « Crus Bourgeois Du Médoc »

14 mars 2009

Soixante et onze ans après la publication, en 1932, du premier classement officiel des « Crus Bourgeois du Médoc », cette dénomination vient de faire l’objet d’une réactualisation. Il concerne les vins à AOC « Médoc », « Haut-Médoc », « Listrac », « Margaux », « Moulis », « Pauillac », « Saint-Estèphe » et « Saint-Julien ». L’arrêté du 17 juin 2003 portant homologation du Classement des Crus Bourgeois pour les appellations d’Origine Contrôlées Médoc est parue au Journal Officiel du 22 juin 2003.

Sur 490 crus ayant déposé un dossier de candidature, 247 ont été retenus pour ce nouveau Classement dont 9 dans la catégorie Crus Bourgeois Exceptionnels, 87 dans celle des Crus Bourgeois Supérieurs et 151 en Crus Bourgeois.

QualitÈ et rigueur du Jury

Si l’organisation du Classement était confiée à la CCI de Bordeaux, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de la Gironde, la Fédération des Grands Vins de Bordeaux et le Comité régional de l’INAO, les crus ont été jugés et classés par un jury indépendant de professionnels au sein duquel on retrouve, entre autres, le Syndicat des Négociants en Vins et Spiritueux de Bordeaux, de la Gironde et du Sud-Ouest, la Faculté d’œnologie de Bordeaux, le Syndicat des Crus Bourgeois et le Syndicat des Courtiers en Vins de la Gironde…

Pour établir le classement, le jury a notamment tenu compte des critères suivants : nature du terroir et de l’encépagement, soins apportés à la culture, à la vinification, à la tenue et à la présentation générale de l’exploitation, conditions de la mise en bouteille, constance dans la qualité du produit, notoriété du cru, qualités organoleptiques du vin…

Les délibérations du Jury, homologuées par arrêté ministériel et parues au Journal Officiel, sont valables douze ans à compter de la date de cette parution.

A lire aussi

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

error: Ce contenu est protégé