113 ORGANISATIONS AMÉRICAINES ET EUROPÉENNES – DONT LA FEVS – POUSSENT LES AUTORITÉS À LEVER LES DROITS DE DOUANE TRANSATLANTIQUES SUR LES SECTEURS NON LIÉS AUX DIFFÉRENDS COMMERCIAUX

11 juin 2021

Constance Demaille ( stagiaire )

Lors du sommet Union Européenne – États-Unis à Bruxelles, 113 organisations européennes et américaines demandent l’arrêt des droits de douanes conséquences du conflit aéronautique entre Airbus et Boeing.

« Nous accueillons positivement les pas de désescalade des tensions des derniers mois et espérons que des deux côtés peut construire un élan positif pour sécuriser le retrait permanent des taxes sur nos produits. »

Le communiqué explique que les organisations sont satisfaites de l’accord trouvé par les deux parties sur l’acier et les autres matières premières en vu du sommet du 15 juin à Bruxelles.
https://lepaysanvigneron.com/acier-et-matieres-premieres-lue-et-les-etats-unis-sattelent-a-eviter-droits-de-douane-et-conflits-commerciaux/

Les organisations appellent « à intensifier les négociations » des deux côtés de l’Atlantique.
« Le retrait de ces taxes sur les secteurs non concernés est essentiel pour créer les nécessaires certitude et stabilité pour améliorer l’économie transatlantique afin qu’elle récupère de la pandémie Covid-19. Assurant le retrait permanent de ces taxes permettra également aux deux parties d’établir un agenda transatlantique positif et une concentration sur les domaines d’intérêts communs. »

Le communiqué en entier (et en anglais) : Final_Joint_statement_EU-US_summit_unrelated_sectors

Légende de la carte :

1. Union européenne et unions douanières (Andorre, Monaco, San Marin, Turquie).
2. Aire économique européenne (Norvège, Islande, Liechtenstein).
3. Accords commerciaux préférentiels appliqués (accord de libre-échange, accord de partenariat économique, accord de libre-échange complet et approfondi).
4. Accord préférentiel attendant application (ex : JEFTA).
5. Négociations en attente pour un accord préférentiel commercial.
6. Partenaires préférentiels commerciaux potentiels.
7. Négociations en attente pour un accord d’investissement autonome.
8. Accord préférentiel en processus de modernisation.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé