Proposition de rendement Cognac : 11,70 hl AP/ha

6 juin 2014

 vigne-fleurs-coquelicots-cognac-230503_pict0052.jpg

11,70 hl AP/ha…C’est la proposition de rendement annuel 2014 émise début juin par l’ODG Cognac (section du bnic). Un niveau équivalent à celui de 2013 (11,71 hl AP/ha).

Issu de l’outil de calcul interprofessionnel, le rendement 2014 immédiatement commercialisable intègre les deux mauvaises récoltes 2012 et 2013 mais aussi, comme l’an dernier, un certain coefficient de fluidité – volume légèrement supérieur à la demande – «pour éviter des tensions trop fortes sur les vins et eaux-de-vie 00».

Pour Stéphane Roy, secrétaire général du syndicat viticole UGVC, le rendement 2014 incarne «la confiance de la filière dans son avenir.». «Certes, dit-il, ce qui se passe en Chine est embêtant mais nous produisons pour le futur. Gardons-nous de suréagir.»  Surtout, il pointe la «dynamique qui s’installe dans le vignoble, manifestée par le renouvellement des plantations, l’entreplantation. Il ne faut surtout pas brider cette dynamique

Pour 2015, un «rendement d’orientation» a été fixé à 10,92 hl AP/ha. Ce niveau de rendement correspondant aux prévisions de ventes de l’année, dans l’hypothèse où les 11,70 hl AP ha de 2014 se réaliseraient (pas de phénomène de compensation pour manque à produire).

Quel est l’état du vignoble en cette période de floraison  ? Après avoir donné l’impression de «filer», les grappes sont plutôt belles. Mais une floraison tardive et languissante laisse mal augurer d’un fort TAV. La vigne, comme tout autre végétal, a besoin d’une somme de températures pour mener à bien son cycle végétatif. La grêle, qui a touché une partie du vignoble, entre Saint Bonnet sur Gironde et Pons, a fait pas mal de dégâts.

Dans ces conditions, réaliser 120 hl vol à 10 % vol (les 11,70 hl AP/ha) relèvera, cette année encore, d’une belle performance.                    

*ODG  : Organisme de Défense et de Gestion

A lire aussi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Le projet du groupe est le maintien de la réduction significative des intrants phytosanitaires, fongicides et insecticides, d’au moins 50% par rapport à la référence et l’arrêt total du désherbage chimique, tout en maintenant la productivité. Cette viticulture...

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

error: Ce contenu est protégé