Ouvrard-Charentes implante une nouvelle base à Meux-Jonzac

22 avril 2014

L’inauguration de la nouvelle base de Meux-Jonzac d’Ouvrard Charentes s’est déroulée le 18 mars dernier en présence d’un
nombreux public. L’entreprise vient de réaliser un investissement conséquent en créant cette nouvelle base dans une zone agricole et viticole attractive. Désormais, l’équipe de six personnes qui travaille à plein-temps sur le nouveau site est en mesure de répondre à toutes les attentes techniques et commerciales des agriculteurs.

 

 

p32.jpgLa société Ouvrard Charentes, créée en 1988 avec le rachat des Ets Girard à Gémozac, est devenue en deux décennies un acteur incontournable du machinisme agricole et vitivinicole dans la région de Cognac. L’entreprise, qui emploie 46 personnes réparties sur les sites de Gémozac, de Cognac et de Meux-Jonzac, dispose d’infrastructures modernes et distribue toute la gamme New Holland. Claude Ouvrard, le directeur général du groupe Ouvrard, a toujours considéré que l’avenir du métier de distributeur de matériel agricole reposait sur la mise en place d’une stratégie de services performante pour répondre aux attentes des agriculteurs.

Une concession bien structurée avec un bâtiment de 1 250 m2

La société Ouvrard Charentes s’est structurée en implantant successivement trois nouvelles concessions très fonctionnelles à Gémozac, à Cognac et tout récemment à Meux-Jonzac. Le site historique modeste de Meux (repris en 1993) a connu depuis dix ans un développement d’activité important qui a amené Henri Brémond, le directeur d’Ouvrard Charentes, à imaginer la cons-truction d’une nouvelle infrastructure. Le projet a été rondement mené puisque la pose des premières pierres a eu lieu en début d’année 2013. Le personnel a pris possession de la nouvelle concession à la mi-mars. Elle est implantée sur un terrain d’un hectare sur lequel a été construit un bâtiment de 1 250 m2. Il s’agit d’une concession à part entière comprenant un magasin libre-service, des bureaux, un atelier spacieux très bien équipé, un vaste parc extérieur d’exposition de matériel neuf et une aire technique de préparation des équipements. La base Ouvrard Charentes de Meux-Jonzac commercialise toute la gamme des tracteurs, de moissonneuses-batteuses et de machines à vendanger New Holland, et l’ensemble des autres équipements distribués par le groupe Ouvrard. Le magasin libre-service spacieux laisse une large part à l’enseigne Promodis P2 et un stock de pièces détachées conséquent est disponible sur place. L’équipe a aussi été renforcée puisque désormais six personnes travaillent à plein-temps à Meux-Jonzac (trois mécaniciens, deux magasiniers et un commercial).

Le groupe Ouvrard concilie expansion et éthique familiale

La philosophie de développement du groupe Ouvrard repose sur une stratégie d’investissement maîtrisée, associant la formation des hommes et l’implantation de sites bien structurés. L’entreprise, qui a été pilotée avec justesse par Claude Ouvrard, est devenue le N° 1 des concessionnaires en machinisme agricole avec 26 concessions réparties dans sept départements (Poitou-Charentes, Vendée, Maine-et-Loire et Touraine). Lors de l’inauguration, C. Ouvrard a tenu à rappeler le développement important du groupe de machinisme en Charente et Charente-Maritime : « Nous sommes arrivés dans le nord de la Cha-rente-Maritime à Forges-d’Aunis en 1981. Ensuite, on a construit notre développement avec la reprise de diverses entre-
prises, les Ets Girard, l’implantation de Meux, les Ets Guilbeau à Matha, la Charentaise de Motoculture et les Ets Quitté à Saint-Jean-d’Angély en début d’année. Les différentes filiales du groupe dans les deux départements emploient aujourd’hui plus de 100 personnes. Les clés de notre réussite reposent sur le développement de services adaptés aux attentes de nos clients, des méthodes de gestion rationnelles et un état d’esprit d’entreprise familiale. La pérennité du groupe est aujourd’hui assurée par ma fille, Gwénaëlle Morio, qui détient la majorité du capital et s’implique totalement dans le métier. »

G. Morio, présente lors de la sympathique inauguration de la base de Meux-Jonzac, a affiché l’ambition de conduire le groupe Ouvrard vers de nouvelles phases de déve-loppement sans renier l’éthique familiale.

 

A lire aussi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Le projet du groupe est le maintien de la réduction significative des intrants phytosanitaires, fongicides et insecticides, d’au moins 50% par rapport à la référence et l’arrêt total du désherbage chimique, tout en maintenant la productivité. Cette viticulture...

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

error: Ce contenu est protégé